LNH – Transfert

Julien Meyer signe à Chambéry

julien-meyer

Crédit Photo : S. Pillaud / IHF

Encore un gros coup sur le marché des transferts pour Chambéry, celui à qui on prédit le plus grand avenir rejoindra la Savoie pour 4 saisons jusqu’en 2020. 

Chambéry se donne toujours les moyens d’exister à haut niveau, cette fois c’est le recrutement d’une “pépite” que s’est offert le CSH, en la personne du gardien de Sélestat Julien Meyer. Véritable révélation du mondial jeunes l’été dernier au Brésil, où il avait d’ailleurs été élu meilleur gardien de la compétition remportée par les jeunes  français, l’Alsacien que l’on compare déjà beaucoup à Thierry Omeyer viendra étoffer son apprentissage au sein de la formation d’Ivica Obvran. Reste à savoir si son déménagement aura lieu cet été ou en 2017, le joueur étant toujours sous contrat avec Sélestat ! Pas d’inquiétude pour Laurent Munier : “Nous allons donc continuer de discuter avec les dirigeants de Sélestat afin de trouver un accord permettant à Julien de nous rejoindre dès cet été, ce qui est notre souhait et celui du joueur» . Un transfert en forme de consécration pour un club qui le convoitait depuis deux saisons.

C’est donc un gros coup que réalise le club Savoyard, tant on connaît les convoitises que suscitait le jeune espoir dont le nom a été cité au PSG ou à Barcelone, rien que ça. Ce dernier avait pourtant choisi de rester dans son club formateur de Sélestat cette année, en signant son premier contrat professionnel. Pour la première fois de sa jeune carrière, il changera donc de club et rejoindra l’élite du handball français, où beaucoup de ses coéquipiers dans les équipes de France espoir évoluent déjà tel Queido Traoré, Melvyn Richardson ou Alexandre Tritta.

Photo : S. Pillaud / IHF

Photo : S. Pillaud / IHF

Le gardien de 19 ans s’est exprimé sur son transfert  : “Rejoindre le Chambéry Savoie Handball rentre parfaitement dans mon projet professionnel et mon ambition de rejoindre l’équipe de France A. Chambéry me permettra de poursuivre ma progression vers le plus haut niveau”.

Laurent Munier, le directeur sportif, s’est lui félicité de l’arrivée de Meyer :  « Julien est le futur grand gardien du handball français voire mondial ! Si des clubs comme Barcelone ou Paris s’intéressent déjà à lui alors c’est que c’est un grand ! Il a d’énormes qualités, il a un très gros mental, une grande vivacité et souplesse, une très bonne lecture des tirs adverses et une envie de travailler et de progresser encore. Nous voulions un jeune et talentueux gardien pour faire la paire avec Yann Genty pour ainsi allier expérience et jeunesse. »

Nul doute que l’arrivée dans un club tel que le CSH est une bonne chose pour l’alsacien qui depuis des années à réussi à faire éclore des jeunes talents et les emmener au plus haut niveau… Dernier exemple en date : Timothey N’Guessan qui rejoindra Barcelone l’été prochain. Son arrivée va en revanche pousser vers la sortie Maxime Diot et Radivoje Ristanovic, tout deux en fin de contrats.

Corentin Carneau

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Syahn - le 13 avril 2016 à 16h55

    Faire la paire avec un gardien "non académique" tel que Genty pour un jeune qui a déjà (quasi) tout le savoir technique ne peut être qu'un plus dans sa croissance.

    Selon le rendement des deux et leur entente, Chambéry a de quoi avoir une très grosse paire (de gardiens!) dès l'an prochain.

    • Syahn - le 13 avril 2016 à 16h56

      Pour me corriger il y a non académique et VRAIMENT non académique (je pense à Katsigiannis), à ne pas confondre :p

    • PHIMB - le 14 avril 2016 à 10h08

      Genty va-t-il lui transmettre la science du pastis ? 🙂

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).