Amical

Tour du monde des amicaux

 

Cupic aura été le grand homme de la Zagreb Arena – Crédit photo : EHF

Mais que faisaient les équipes internationales tandis que certains jouaient la Golden League, d’autres s’armaient pour 2019 et enfin l’Allemagne fêtait les 100 ans du handball

Luka Cindric – Crédit: France Handball 2017 / P.Montigny

En Europe, de nombreuses équipes pouvaient s’organiser librement, et l’ont parfois fait en voisin. Exemple de la Suède et de l’Islande qui se sont affrontées par deux fois avec une victoire chacun (31-29 pour l’Islande ; 27-24 pour la Suède). C’était surtout le cas pour la Slovénie et la Croatie avec une manche dans chaque pays. La seconde étant devant les 15.000 spectateurs de la Zagreb Arena, comme une promesse de revivre en janvier la même fureur que neuf années auparavant. Au niveau du score, ce fut très disputé avec un nul et une victoire Croate devant son public (26-26 ; 21-20).

Dans le reste de ces double-confrontation, la Serbie a gagné puis fait nul en Autriche dans des rencontres aux défenses branlantes (34-32 ; 38-38). La Suisse ne s’est pas préparée idéalement pour les qualifications au mondial 2019, se faisant pulvériser par la Biélorussie deux fois en trois jours (36-31 ; 34-23). Enfin le Monténégro et la République Tchèque se sont préparés à l’Euro 2018 à Pogdorica, avec une manche chacun dans des amicaux qui ne l’étaient que de façade (26-28 ; 23-22). À noter que la Macédoine et la Hongrie se sont préparés ensemble, sans rencontres officielles.

La Tunisie et le Brésil se distinguent

Joao Da Silva – Crédit photo : Mondial 2017

En dehors de l’Europe, deux “tournoi des quatre nations” attiraient le regard. En Tunisie tout d’abord, où la CAN et le championnat d’Asie étaient dans les esprits. Le tournoi regroupait le pays hôte, l’Arabie Saoudite, l’Algérie et le Bahreïn. Les Tunisiens ont logiquement pris le meilleurs sur ses trois adversaires, avec Amine Bannour meilleur buteur du tournoi (15 buts). Le Bahreïn s’est aussi montré à son avantage avec une victoire au combat face à l’Algérie avant de dérouler contre l’Arabie Saoudite, et sera à suivre lors du championnat asiatique en Corée du Sud. L’Algérie se regroupait sous le regard de son nouveau futur sélectionneur Sead Hasanefendic, sorti de retraite pour une mission bien complexe.

Enfin au Brésil, c’est le Chili, l’Uruguay, l’Argentine et les brésiliens qui se retrouvaient pour une intense semaine. Sur ces quatre meilleures nations des Amériques, c’est encore le Brésil qui garde le dessus, dans la lignée des précédents résultats. En finale, ils ont pris le meilleur sur l’Argentine (26-23) avec sept buts du dunkerquois Haniel Langaro. Joao Pedro da Silva a de son côté été élu meilleur joueur quand Diego Morandeira (Uruguay) termine meilleurs buteur et à la troisième place. L’Uruguay ayant pris le meilleur sur le Chili en petite finale (22-21).

Maxime Thomas

HandNews nouvelle application

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).