EdF (M)

Daniel Narcisse jusqu’à l’Euro 2018 ?


A 37 ans, Daniel Narcisse laisse planer le doute sur son avenir en équipe de France. Une chose est sûre désormais : s’il poursuivait avec les Bleus, il n’irait pas au delà de l’Euro 2018 en Croatie.

“Ce n’est pas simple. Comme je le dis souvent, ma carrière est plutôt derrière moi que devant. Je ne me fixe donc pas d’objectifs à long terme.” Une semaine après un nouveau titre mondial et pour son retour à Coubertin contre Nîmes (37-23), Daniel Narcisse avait confié vouloir prendre le temps de la réflexion, ne pas précipiter sa décision alors qu’il vient d’ajouter une quatrième étoile mondiale à son palmarès, après celles de 2001, 2009 et 2015. Si les années qui passent le rapprochent un peu plus de sa fin de carrière internationale, sons sens du but et sa vision du jeu dans les moments décisifs en font toujours une référence en Bleus.

Dans un entretien accordé samedi au quotidien “Le Parisien”, l’arrière du PSG s’est montré plus précis sur la suite de son aventure en équipe de France, si suite il y a. “Une chose est sûre, c’était mon dernier Mondial, avoue-t-il. Je n’ai pas encore fait le point avec les coachs mais, si je poursuis, je n’irai pas au-delà du prochain Euro. Après, ça commencera à faire beaucoup.” La compétition européenne en Croatie dans un an pourrait donc sonner la fin d’une riche et longue carrière en sélection, débutée en 2000 sous les ordres de Daniel Costantini. Le sélectionneur Didier Dinart compte en tout cas sur ses deux “anciens” Daniel Narcisse et Thierry Omeyer, comme il l’expliquait juste après la victoire à Bercy contre la Norvège. “Mon souhait à moi est de voir Thierry et Daniel continuer en équipe de France.” Réponse définitive dans quelques semaines.

Le Mondial des Bleus en images :

Olivier Poignard

 

32 CommentairesPoster un commentaire

  1. chavi92 - le 20 février 2017 à 15h11

    Par contre un truc pour le staff de l'équipe de France … Ne lui réservez pas une sortie à la Jérôme Fernandez …

    • seb - le 20 février 2017 à 15h21

      Moins de risque si c’est vraiment Dinart et Gille qui font l’équipe plutôt qu’Onesta qui doit quand même avoir un mot à dire. Mais pour Fernandez, c’était clairement personnel entre lui et Onesta…

    • ricardtube - le 20 février 2017 à 16h08

      fernandez n'avait qu'à savoir sortir de lui même. il savait très bien qu'aux JO avec 14 places et 8 matchs en 2 semaines, il ne pouvait pas y être. l'euro 2018 doit permettre à des jeunes de s'affirmer, comme l'euro 2016 a permis à fabregas de progresser. l'objectif de l'euro est bien sur d'aller le plus loins possible mais surtout de préparer des joueurs pour les prochains mondiaux et JO. donc il faut grebille à la place de narcisse comme il est intéressant de voir gérard en gardien n°1 avec Dumoulin en 2 et meyer en 3

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves