EHF Cup (F) – 3e tour

Exploit historique pour Issy-Paris, ESBF éliminé

Jamais un club français n’avait réussi à retourner une situation aussi mal engagée en Coupe EHF que celle où Issy-Paris se trouvait hier.* Battues à l’aller de dix buts (21-31), les Parisiennes ont corrigé Erd au retour (31-20). Une énorme performance collective qui leur permet de se qualifier pour le tour principal de cette compétition. Besançon est éliminé après sa défaite face au Lada Togliatti (32-36).

Chauffées à blanc, les Françaises ont d’abord secoué les Hongroises d’entrée de jeu (7-1, 9′). Portées par une Silje Solberg de gala dans son but, les Parisiennes sont également très efficaces en attaque. Sonja Frey (9 buts), Lois Abbingh (7) allument les brèches et la relation avec leur pivot Crina Pintea (5) porte ses fruits, comme à l’aller (13-7, MT). Katarina Krpez et les siennes parviennent à maintenir l’écart en seconde période (27-20, 56′) mais un dernier coup de collier magistral des joueuses d’Arnaud Gandais et un pénalty libérateur de Lois Abbingh permet à IPH de décrocher son ticket pour la suite de l’aventure européenne (31-20, FT). Chapeau bas !

De son côté, l’ESBF aura tout donné face à Togliatti. Mais, trop fortes et plus expérimentées, les Russes l’ont emporté en Franche-Comté (36-32). Besançon quitte la Coupe EHF mais aura forcément beaucoup appris pour son retour sur la scène européenne.

*En Challenge Cup, Dijon avait réussi à éliminer Fleury en gagnant au retour (33-20) après un match aller perdu (25-35)

HandNews & CasalHand

3 CommentairesPoster un commentaire

  1. H - le 19 novembre 2017 à 13h09

    Et Delers gardait le sourire.

  2. H - le 19 novembre 2017 à 13h11

    Delerce*

  3. Sasori9 - le 19 novembre 2017 à 21h38

    Il faut attendre 24h pour parler ce match historique ??? Il faut faire des efforts !

    Autre surprises, 4 clubs Hongrois sur 4 sont éliminés au troisième tour, du jamais vu !!!
    C'est une véritable hécatombe.
    Une autre belle surprise est que Most a réussi à éliminer Zvezda Zenigorod, un des ténors Européens.

    Maintenant, au phase de groupe, il y a une forte présence des clubs Nordiques, c'est un gros souci pour IPH et Brest 3 Danois et 3 Norvégiens.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).