EHF Cup (F) – J1

Brest et Nantes démarrent en fanfare

Crédit Photo : Laury Rousseau

Crédit Photo : Laury Rousseau

Quelle première journée ! En déplacement en Allemagne, Brest et Nantes se sont largement imposés, respectivement à Leipzig (34-15) et à Oldenburg (37-30). Deux jolis succès qui leur permettent, déjà, de marquer leurs territoires.

Leipzig – Brest 15-34 (6-13)

On savait Leipzig diminué (Minevskaja, Mietzner, Hubinger, Kudlacz absentes) et en proie au doute depuis plusieurs semaines… Brest – de son côté sans Marta Mangue et Marie Prouvensier – le savait et ne s’est pas fait prier. Dans leur Arena, les Allemandes se sont fait très sévèrement corrigées par des Bretonnes survoltées. Muraille défensive, rouleau compresseur offensif : telle a été la recette des filles de Laurent Bezeau pour marcher sur une formation jaune et bleue trop jeune et inexpérimentée. En tête à la mi-temps (13-6), Maud-Eva Copy – la meilleure marqueuse du match avec Allison Pineau, 6 buts – et les siennes ont tout écrasé en seconde période pour terminer sur un 25-10 lors des trente dernières minutes. La gifle reçue par les filles de Norman Rentsch est à mettre dans le même rayon que celles infligées par le Vardar en Ligue des Champions (24-41 puis 22-45). Après leur défaite face à Oldenburg dans la semaine en championnat (24-36), cette seconde déroute va être difficile à gérer pour les Allemandes. Du côté brestois, évidemment, l’heure peut être à la satisfaction. “Gagner à l’extérieur de 19 buts, c’est forcément une belle perf’, note Laurent Bezeau. Je dois modérer un peu le résultat parce qu’il manquait des joueuses en face mais c’est vrai que c’était aussi le cas chez nous et les filles présentes ont su montrer que les blessées ne manquaient pas trop. Gagner en déplacement, c’est le meilleur moyen de commencer cette phase de poules.”

Samedi prochain (18h), dans leur Arena, les Bretonnes affronteront le Kuban Krasnodar qui sera, très clairement, une autre paire de manche. Les filles de Yevgeny Trefilov ont également remporté leur premier match face à Fehervar (31-26). Un succès lourd de sens aussi puisqu’elles menaient déjà largement à la mi-temps (18-8). Viktoriya Zhilinskayte (6 buts), Marina Sudakova et Julia Gariaeva (5 buts chacune) ont été les principales artisanes du succès russe. A noter les huit buts de Biljana Bandelier – meilleure marqueuse du match – et les trois réalisations de Claudine Mendy côté hongrois.

Classement : 1. Brest 2 points / 2. Kuban 2 pts / 3. Fehervar 0 pt / 4. Leipzig 0 pt

Crédit Photo : Laury Rousseau

Crédit Photo : Laury Rousseau

Vfl Oldenburg – Nantes 30-37 (11-19)

Avant la rencontre, Leszek Krowicki, l’entraîneur d’Oldenburg, avait expliqué que, à ses yeux, Nantes était le favori de sa poule… Après le match tout en maîtrise du NLA sur le parquet allemand, il ne risque pas de changer d’avis. En effet, les Roses ont dominé d’une main de fer leur adversaire du jour. Après avoir mis un coup d’accélérateur juste avant la mi-temps pour prendre une avance confortable (11-19), les filles de Jan Basny sont parvenues à contourner la défense 4-2 allemande en seconde période pour ne pas se faire trop inquiéter. Au-delà du score finalement large (30-37), c’est la nouvelle démonstration offensive du NLA qui est à mettre en lumière. Si Malin Holta a terminé meilleure marqueuse avec sept buts, il faut aussi souligner les six réalisations de Esther Schop et Jovana Stoiljkovic, les cinq buts d’Isabell Klein et Pauline Coatanea, bref, une vraie réussite offensive collective. Ce succès est également important car Nantes se déplacera à nouveau, la semaine prochaine, à Sävehof. Reversées de Ligue des Champions, les Suédoises seront probablement le plus gros morceau pour les Roses en vue de la suite de la compétition. Sävehof, au contraire des Françaises, jouera deux fois de suite à domicile : face à Randers ce dimanche (15h) puis face à Nantes samedi prochain (16h).

Classement : 1. Nantes 2 pts / 2. Sävehof 0 pt (-1J) / 3. Randers 0 pt (-1J) / 4. Oldenburg 0 pt

Dans les autres groupes…

Metzingen

Les quatre autres rencontres du groupe C et D se sont disputées hier. Dans le C, Rostov a battu Erd (27-24). Sans Fred Bougeant, toujours retenu en France pour des raisons administratives, les Russes ont très bien négocié leur entrée en matière après leur déception de l’élimination de la Ligue des Champions. Bien en place en défense, Siraba Dembele – 5 buts, meilleure buteuse avec Anna Vyakhireva – et les siennes, ont su mettre en place un jeu rapide qui a déstabilisé les Hongroises. A noter, tout de même, les neuf buts de Katarina Krpez côté Erd. Mariama Signaté a pour sa part marqué une fois. Dans le même groupe, Bietigheim a battu Trondheim (39-33).

Dans le groupe D, Metzingen a parfaitement débuté sa phase de groupe en battant Glassverket à l’extérieur (22-16). Avec un seul but inscrit durant les dix minutes au retour des vestiaires (8-9 puis 9-16), les Norvégiennes se sont pris les pieds dans le tapis face à une très solide formation allemande. Débuts idéals donc pour Wendy Obein et ses coéquipières. Dans le même temps, Nykobing a fait exploser la défense du Lada Togliatti (35-23).

Clément Domas

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 8 janvier 2017 à 01h31

    J'ai loupé ces deux matches. Mais en regardant les deux matches de rediffusion, je suis très impressionné par la maitrise des Nantaises et des Bretonnes sur les Allemandes de début jusqu'à la fin. Oui j'ai eu peur pour Nantes qui est en manque d'expérience contrairement à Oldenbourg. Idem pour Brest par rapport à Leipzig qui est un habitué Européen ( LdC et coupe des coupes)
    Et il faut continuer de gagner, ces deux clubs sont tombé dans les groupes plutot relevé !
    Il faut que Nantes gagne en Suède, Savehof est des pire bourreaux de Metz Handball !

  2. lamirabel29 - le 9 janvier 2017 à 14h35

    Slt Sasori9, je serai intéressé par un lien d'une vidéo pour le match des brestoises, j'ai pas trouvé ou mal cherché sur le net.
    Merci d'avance

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves