Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LDC (F) - 1/4

Györ était trop fort pour Metz

, par Kucerka

Photo : Bertrand Delhomme / HandNews

Si l'aller avait donné raison aux Messines le retour à Gyor, a été bien plus compliqué. Après avoir fait la course derrière pendant soixante minutes, Metz n'a pu rééditer son exploit (28-22, FM) et offre à Gyor de reconquérir l'Europe à Budapest. 

On savait que la tâche allait être compliquée pour Metz mais on ne s'attendait peut-être pas à voir Gyor réciter aussi facilement son handball. Sûrement un peu crispées par l'enjeu et le contexte, les Mosellanes ont eu du mal à rentrer dans leur match. En attaque, Ana Gros, meilleure buteuse messine, avait du mal à exister.  Il lui a fallu 31 minutes pour trouver le chemin des filets. Ce n'était en revanche pas le cas pour son vis-à-vis du soir, Amorim qui réussissait tout ce qu'elle entreprenait. Pas aidées par les exclusions de deux minutes à répétions, les Messines ont pris l'eau ce qui n'a pas mis Laura Glauser dans de bonnes dispositions. La voie était donc libre pour des Hongroises qui n'en demandaient pas tant... Parce que même quand Metz semblait revenir (10-9, 23'), Gyor mettait le coup de collier nécessaire pour refaire son avance. C'est pour cela que les Hongroises sont rentrées au vestiaire l'esprit tranquille (17-12, MT). 

Une classe d'écart

Photo : Bertrand Delhomme / HandNews

Même si Gyor avait fait le travail dans le premier acte, on pouvait espérer un retour mosellan. Mais en vain. Il ne fallait pas compter sur la clémence des Hongroises qui revenaient encore plus fortes et qui continuaient de répéter leur partition. L'emblématique Anita Gorbicz en est le symbole avec un roucouchab qui sonnait déjà le +7 pour les siennes (21-14, 35'). Manu Mayonnade tentait en faisant tourner mais rien n'y faisait... Sur leur grandes courses  les jaune et bleu étaient systématiquement agressées les empêchant ainsi de tirer de loin. L'autre solution était donc de passer par Sladjana Pop-Lazic mais là-aussi, les Hongroises étaient présentes. Bref, Ambros Martin a tenu sa promesse et a travaillé sa défense que Metz ne parvenait pas à passer. Si à Metz, Gyor avait entamé le dernier quart d'heure derrière, la physionomie du match était toute autre ce dimanche. Devant de cinq buts, elles ont ainsi pu aborder tranquillement les derniers instants, leur ouvrant doucement les portes du Final Four à Budapest. Metz aura tout essayé mais Gyor était trop fort ce soir pour espérer l'emporter (28-22, FM). On aura donc le même Final Four que l'an passé à Budapest le week-end du 6-7 mai.

Les autres équipes qualifiées:

Le Vardar après une victoire 26-24 face à Midtjylland. Bucarest avec une victoire 26-27 sur le parquet du FTC Rail Cargo Hungaria Buducnost après une victoire facile sur le parquet de Larvik 29-35

Maxime Cohen.

   

Prochain match TV

Montpellier HB

20:00

Sam. 13 Avr.

Dunkerque

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bertand
bertand
6 années il y a

Montpellier vengera Metz !

bref
bref
6 années il y a

Arbitrage très moyen et une équipe de gyor agressive dans le mauvais sens ainsi que très truqueuse. C’est dommage car c’est une équipe talentieuse qui n’avait pas besoin de ça.

bref
bref
6 années il y a

Un arbitrage très moyen et une équipe de gyor agressive dans le mauvais sens ainsi que très truqueuse. C’est dommage car c’est une équipe talentieuse qui n’avait pas besoin de ça.

Sasori9
Sasori9
6 années il y a

Trop fort ? Non, Metz paie cher pour son trou noir à la fin de la première mi temps. Gyor a été patient,Metz a ralenti le jeu Gyor alors il attend au bon moment pour crucifier Metz donc le trou noir de 6min de 24 à 30ème minute.
La deuxième mi temps le fait que l'écart est assez important, Metz reprend ses mauvaises habitudes : précipitation et perte de balle…. Gyor ne se contente de profiter et rien d'autre !
Amorim est vicieuse comme Mork, elle pousse aux Messines de faire des fautes bête. Elle a provoqué Ana Gros en faisant coup bas. La Slovène a voulu se venger et ….elle se fait avoir : un 2min cash direct !

Pour battre Gyor, c'est de controler Mork, Gorbics et Amorim. C'est les trois pilliers. Et en plus elles sont fourbes : doué à la provocation ! Les Dragonnes ont réussi à ralentir Mork et faire pression sur Gorbics mais laissent un champ libre à Amorim !!!! Et Groot !

Sinon Metz a fait beau parcours cette année. C'est un point positif parce qu'elles ont réussi à battre les ténors Européens : Gyor, Buducnost, Vardar…. Ca, ce n'est pas donné à tout le monde !
Le fait que Gyor utiise les coups bas pour faire plier Metz, ca veut dire que les Hongroises les ont pris comme un adversaire sérieux. Ce n'est pas une insulte ou qqchose comme ca, Elles se méfient d'elle et les considère comme les futur ténors Européens.
Bien sur que Metz doit travailler dur, se remettre en question à chaque fois pour s'améliorer. Et un jour on verra Metz sur le toit de l'Europe.

J'espère que dans les années à venir, on verra Metz au FF. Pourquoi pas l'année prochaine ??? Metz doit trouver une joueuse style Amorim.

Metz quitte la LdC tête haute avec une mérite .

Rokomet84
Rokomet84
6 années il y a

Arbitrage très moyen??? Je ne suis pas spécialement supporter de Metz, mais il y a de quoi vraiment crier au scandale!!! Gyor n’avait peut être pas besoin de ça, mais de toute façon il était impossible pour Metz d’espérer quelque chose avec les coups de sifflet de ce soir.
J’ai trouvé certaines situations honteuses, d’ailleurs les joueuses messines préféraient en rire tellement c’était aberrant!!!
Et quand je repense aux nombres de posts sur l’arbitrage après le match de jeudi de lnh, Montpellier-psg… Étant pourtant supporter montpelliérain, je n’ai pas été scandalisé.
La différence au niveau de l’arbitrage entre les 2 matchs, se situe sur la pertinence des coups de sifflet : des petites erreurs d’arbitrage qui ne sont pas volontaires pour jeudi soir, et un parti pris manifeste pour une équipe pour ce soir.
Je pense sincèrement que nos arbitres français ne sont pas si mauvais que ça, contrairement à ce que beaucoup disent ici. Mais surtout nos arbitres sont honnêtes!!! Ce n’est pas partout pareil apparemment

Styx
Styx
6 années il y a

Comme toujours on parle de l arbitrage c est un truc de dingo !!!
Metz perd contre meilleur
Le constant on a toujours des temps forts et des temps faibles et c est la ou Metz doit apprendre à être fort pendant leur temps faible et fort dans leur temps fort je m explique à l aller elles menaient de 5 buts et pendant leur temps faible elles prennent un  » 5 zéro  » au retour la même chose elles son tres bien pendant 20 mn puis un temps faible tres faible plus aucun arret de la gardienne perde de balle sur perte de balle et tu te retrouve à -6 voila elles doivent apprendre , à être meilleur quand elles sont pas bonnes …
Bon Gyor c est une machine , c est pas n importe qui et de loin pas … chapeau à Metz pour leur prestation, leur parcours ….. elles sont tombées contre une armada, pratiquement à tout les postes Gyor est supérieur, il suffit de voir les noms , donc je suis fier de ce qu elles ont montrées

Averell
Averell
6 années il y a

Parler de l'arbitrage me parait etre d'assez mauvaise foie.
Franchement, Metz a eu de nombreuses opportunites en 2nd mi-temps pour revenir a -3, voire -2, ce qui aurait pu changer le cours du match. Mais quand tu tires a cote ou que tu te fais croquer par la gardienne, et ce plusieurs fois, tu ne peux pas t'en prendre a l'arbitrage.
Par aileurs, Gyor etait globalement plus fort, plus serein. On sent l'equipe habituee a jouer ces matchs de haut niveau en coupe d'europe, 1/4 de finale, 1/2, finales… Meme quand elles etaient menees de 5 buts a Metz, elles n'ont pas panique, pas craque, au contraire elles sont revenues a -1.
En revanche, ayant regarde le match sur ehftv.com, je n'ai pas compris le 4 minutes sifflees contre Gros en 1e mi-temps. Qq'1 peut m'expliquer?

ameno73
ameno73
6 années il y a
Répondre à  Averell

Sur l'action précédente, les arbitres avaient arrêtés le temps pour permettre au kiné de venir soigner Gros qui avait pris un bon coup dans le visage de la part d'Amorim. Elle devait donc rester trois attaques sur le banc du fait de la nouvelle règle. Je ne sais pas s'il y a eu un manque de communication de la table ou des arbitres ou si c'est le banc messin qui n'a pas été attentif à ce sujet, mais elle est rentré sur le terrain tout de suite après.

Du coup elle a pris deux minutes pour sa faute en défense sur Amorim et deux minutes pour être rentrée sur le terrain avant les trois actions. Metz a très bien résisté sur ces 4 minutes mais j'ai l'impression que cette débauche d'énergie a coûté cher en fin de mi-temps, où elles ont clairement manqué de lucidité.

Averell
Averell
6 années il y a
Répondre à  ameno73

ah ok, merci pour l'explication.
C'est vrai qu'elles ont bien tenu sur ces 4 minutes mais qu'elles l'ont sans doute paye plus tard.

damoscou
damoscou
6 années il y a

Il est évident qu'au regard du championnat national, avec des oppositions telles que: Fleury,Celles sur Belle,Nice……te retrouver dans un vrai contexte de très haut niveau….voila c'est fini.

nachadel
nachadel
6 années il y a

En autriche c est pareil il y trois bons clubs comme en france!

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x