LDC (F) – J1

Une première encourageante pour Brest

Pour sa première en Ligue des Champions, Brest devait se déplacer dans l’antre de Fred Bougeant, à Rostov chez l’un des favoris pour aller disputer le Final Four. Pour autant pas de quoi complexer pour la formation française qui a résisté durant toute la rencontre (26-24, FM). 

Elles ne s’attendaient pas à dominer outrageusement la rencontre mais elles comptaient bien tenter un coup en Russie. Les Brestoises ont livré un vrai combat face à une équipe qui partait logiquement favorite. On peut d’ailleurs regretter les quelques erreurs offensives de la première période qui ont laissé les tricolores derrière à la mi-temps (14-13, MT). Pourtant Brest pouvait compter sur une Cléopatre Darleux qui continuait sur la lignée de ce qu’elle avait produit en Equipe de France face au Brésil avec  neuf arrêts en première période et sept en deuxième. Ce qui a manqué aux Brestoises, c’est certainement un peu plus de réussite en attaque où les pertes de balle ont offert quelques ballons de contre aux coéquipières de Siraba Dembélé. On peut aussi regretter les quelques petits manquements défensifs sur les tirs de loin. Face à des tireuses comme Bulatovic ou encore Rodrigues, elles ont parfois manqué un peu d’agressivité pour aller les toucher et ainsi, faciliter le travail de la gardienne tricolore.

Touché mais jamais coulé

Mais bon, il ne fallait quand même pas désespérer pour autant. Laurent Bezeau tentait de faire tourner son collectif pour proposer des solutions diverses et variées mais cela ne suffisait pas. Il fallait s’en remettre à Jovana Stroiljkovic sur la base arrière pour envoyer quelques sacoches dans le but de Pessoa. L’arrière gauche venue de Nantes à l’intersaison a pu bien profiter du travail d’Amandine Tissier à la mène. Pourtant détaché en deuxième période après un petit passage à vide au retour du vestiaire (20-15, 38′), le BBH a montré un beau visage sur la fin de match pour revenir et inquiéter le dernier vainqueur de la Coupe EHF. C’était pourtant trop peu et Rostov a ainsi pu garder son avance dans le money-time pour l’emporter de deux petites longueurs (26-24, FM). Le coach brestois est d’ailleurs satisfait du travail produit par les siennes: “On voulait embêter Rostov le plus possible, je suis très fier du match de mes joueuses” a-t-il analysé à chaud. Tout n’est donc pas à jeter pour cette première sortie en Ligue des Champions pour Brest qui devra enchaîner la semaine prochaine face au tenant du titre, Györ.

 

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. BHenry - le 7 octobre 2017 à 17h20

    Et l’arbitrage !!!! À quand une vraie réforme pour qu’il n’y ait plus de favoritisme à domicile.

    • lamirabel29 - le 7 octobre 2017 à 22h01

      ah ben suis pas le seul, c’était vraiment un arbitrage maison…. pourtant sous les yeux des arbitres les zones défensives…. 2 jet de 7 m pour Brest, 7 pour Rostov, voila la différence, et encore heureusement que Cléo en sort qq uns… pffff suis deg
      Et la retransmission de la fin du match pas diffusé, c'est inadmissible de la part de Bein !!!!!

      • ANues - le 8 octobre 2017 à 13h46

        Il s'avère que le problème de signal vient de Rostov même.
        Sur le site de la EHF, le match s'arrête aussi à la 50e minute.
        http://www.ehftv.com/int/video/2017-10-07-rostov-
        (utiliser un proxy non français ou un plugin qui modifie le header "X_FORWARDED_FOR" du navigateur)

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).