LDC (M) – J3

Nantes à l’heure allemande

 

A défaut de jouer la troisième journée de Starligue, Nantes s’attaquera à un gros morceau ce mercredi, le Rhein Neckar Löwen (18H30). Une réception qui vient après un déplacement au Vardar ou trois Nantais sont ressortis blessés. 

Après s’être déplacé dans l’antre du champion d’Europe en titre, c’est désormais le Champion d’Allemagne qui vient à Nantes. La Ligue des Champions ne laisse donc pas de repos à Thierry Anti qui pourtant, va devoir composer son groupe sans trois de ses joueurs majeurs, Dominik Klein, Olivier Nyokas et Rock Feliho: “On prendrait énormément de risques à les faire jouer. La saison est très longue et il faut savoir dire non” constatait Thierry Anti. C’est pour cela que ce sont Junior Scott et Junior Tuzolana qui font leur entrée dans le collectif. Pour autant, le tacticien ligérien ne s’apitoie pas sur son sort: “On va jouer à la maison avec notre super public dont on aura encore une fois besoin. Si on commence à se lamenter avec les absents qui souvent son remplaçables, on n’avance pas. C’est sûr que j’aurais préféré avoir mon équipe complète, mais il faut avancer”. Le match intéressant face au Vardar avait pu déjà laisser entrevoir des pistes qui seront suivies en l’absence de ces trois cadres. En défense notamment on avait vu Dragan Pechmalbek associé à Senjamin Buric qui n’avait pas démérité “Je connais les qualités de Dragan, c’est un jeune joueur qui peut parfois manquer de roublardise dans le jeu comme pourrait avoir Rock. Le seul danger c’est que des joueurs d’expérience en face lui posent des problèmes” analysait Thierry Anti. Si Pechmalbek devra encore une fois montrer ses talents en défense, on attend aussi Romain Lagarde et Rudolf Faluvegi pour faire le travail sur le côté gauche en attaque aux côtés de Nicolas Claire pour remplacer Olvier Nyokas.

Nantes pour égaler Flensburg ?

En face, les Lions de Rhein Neckar n’arriveront pas la fleur au fusil non plus. Comme Nantes, cette formation n’a pas trop l’habitude de ressortir d’un gymnase vaincue. Cette saison, seul Flensburg est parvenu à faire tomber la bande de Jacobsen en championnat (27-22). Sur la scène européenne, Barcelone a tenu en échec les Allemands sans pour autant l’emporter lors de la première journée (31-31)et Plock n’a pas tenu la distance (31-27). On sait aussi que les deux équipes ont un passif avec une finale de Coupe EHF perdue par les Français en 2013 (24-26) qui pourtant n’est pas dans les esprits du coach nantais, qui quand on lui évoque répond: “Je sais simplement qu’on joue le champion d’Allemagne, ça aurait pu être n’importe qui mais il s’agit du champion d’Allemagne. Rien que ça au niveau mondial dans le handball ça impose la difficulté de la tâche parce que n’est pas champion d’Allemagne qui veut”. Il faudra alors se concentrer sur la bande d’Andy Schmidt qui selon Anti “pèse plus dans le jeu allemand que Cindric au Vardar”. Une nouvelle rencontre d’un très haut niveau est donc au programme du H qui devra après cela, se replonger dans le championnat avec un déplacement à Saint-Raphaël qui aura sûrement les jambes un peu moins lourdes au moment d’enfiler le short samedi.

Maxime Cohen

Pub Espace Pronos EHFCL

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pseudo - le 27 septembre 2017 à 10h11

    Tout va dépendre de la manière dont Schmid est traité, si un dispositif 5-1 avancé ou même en strict sur Andy Schmid fonctionne, l’absence de Rock Feliho pourrait ne pas être si dommageable!

  2. Franck du 85 - le 27 septembre 2017 à 11h14

    T’as déjà vu Anti proposer une stricte sur un joueur ?

  3. Pseudo - le 27 septembre 2017 à 11h33

    Pas à mon souvenir non, mais vu les circonstances il va falloir surprendre. Et face à une équipe aussi dépendante d’un joueur, ça pourrait être un coup de poker adapté

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).