Starligue – J2

Dunkerque à l’arrachée à Tremblay

 

Nantes a gagné son derby, Paris a gagné le sien et Montpellier a remporté celui du Sud, tandis que Tremblay se faisait coiffer au poteau par Dunkerque. Retour sur les autres matchs de la soirée d’hier.

A Tremblay, les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas. Là où les hommes de Benjamin Braux n’avaient pas existé à Nîmes la semaine passée, ils ont fait la course en tête face à Dunkerque, comptant jusqu’à quatre buts d’avance à un quart d’heure de la fin (21-17,45’). Défensivement en place et profitant des contre-attaques de Samuel Honrubia, les hommes de Benjamin Braux semblaient se diriger vers leur première victoire de la saison, mais allaient finalement se prendre les pieds dans le tapis. Car Oleg Grams, dans sa cage, allait effectuer quelques arrêts opportuns, pendant que Guillaume Joli et Pierre Soudry passaient la vitesse supérieure. Le match aurait bien pu se finir sur un nul, quand Luka Sebetic égalisait à une dizaine de secondes du terme, mais un début de bagarre, un envahissement et deux exclusions plus tard (Tomas côté Tremblay et M’Tima côté Dunkerque), Guillaume Joli se retrouvait avec le pénalty de la gagne entre les mains. Qu’il convertissait, pour donner deux nouveaux points à l’extérieur à Dunkerque (27-28).

Un Slavisa Djukanovic en mode muraille

A Ivry, il n’y aura pas eu tant de suspens, car Aix a parfaitement maitrisé son sujet. N’encaissant pas de buts pendant seize minutes, à cheval sur les deux mi-temps, Slavisa Djukanovic et ses dix-sept arrêts allaient être décisifs pour le PAUC. Le trou creusé (7-13, 32’), Ivry n’allait jamais revenir, malgré les efforts de Youssef Ben Ali, auteur de sept buts et préposé aux pénaltys après la blessure de Morten Vium. En face, Aix maitrisait son sujet, porté par la prestation de son gardien et les six buts d’Onufryienko, pour finalement l’emporter (28-21).

Montpellier remporte le derby Occitan

Dans le deuxième derby de la soirée, Montpellier a globalement maîtrisé son sujet. Rapidement en tête grâce aux arrêts de Vincent Gérard, le MHB allait passer à la pause avec trois buts d’avance (10-13), un avantage qui allait perdurer pendant la plus grande partie du second acte. Ludovic Fabregas, meilleur buteur de son équipe avec quatre buts, allait même le pousser jusqu’à cinq unités en milieu de seconde période (13-18, 41’) avant que Mohamed Sanad et Tomi Vozab, meilleurs buteurs de l’USAM ne rendent la copie un peu plus présentable (24-28). Avec deux victoires de suite, Montpellier aura l’occasion de faire la passe de trois la semaine prochaine avec la réception de Tremblay.

Kevin Domas

 

Pub Espace Pronos Starligue

Laisser un commentaire

Champs requis *

Handnews sur Facebook
En direct Voir toutes les brèves