Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

Starligue - J9

Chambéry se joue de Tremblay

, par Maxime Thomas

Chambéry s'impose pour la première fois de la saison à domicile face à Tremblay, 33 à 29. Entre deux équipes proches à tout point de vue avant la rencontre, les Savoyards ont su s'assurer une soirée tranquille malgré une fin de match à oublier pour eux, et à ériger en symbole pour Tremblay.

L'écart final ne reflète en effet pas le rapport de force du soir. Notamment, en raison de l'incapacité de Tremblay à remonter le score, hormis dans un final dont on reparlera. L'écart va augmenter progressivement en faveur de Chambéry (1-0 ; 5-3 ; 13-10 ; 16-12 ; 21-14), sans qu'aucune lueur d'espoir n'apparaisse dans le camp des visiteurs. Pourtant les "-ic" si chers aux savoyards l'année dernière leurs donnent cette fois du fil à retordre, que ce soit Batinovic ou Sevaljevic. Mais le combat est inégal, tant le liant est pauvre chez les tremblaysiens et l'image de deux ailiers sevrés de ballons (1 tir en 1ère période) est parlante. "Chaque joueur pense qu'il peut sauver l'équipe, commente le capitaine Patrice Annonay, alors que c'est tous ensemble qu'on va y arriver. Pour l'instant, dans la difficulté, certains veulent se dire "j'ai fait mon match" , mais l'équipe, elle, a perdu alors ça ne sert à rien. Je me dis souvent ça, tu peux faire tous les arrêts mais si tu perds, ta performance elle reste dans le pot collectif." Et effectivement le sursaut sera avant tout collectif, par une défense en 2-4 mobile et solidaire qui permettra le retour final. Mais la messe était dite : "Bravo à Chambéry, eux étaient dans la même position que nous et ont su rebondir. Même si tout n'est pas parfait, ils respectent un cadre, ils respectent des consignes. Ils ont de l'allant, de l'envie et mettent le cœur. Nous, on n'en a plus" .

Copie presque parfaite

Chambéry a offert ce soir des sourires à un public debout pour l'ovationner. Ce qui n'était pas encore arrivé depuis le lancement de la saison ! Niko Mindegia sur la lancée de ses dernières prestations et Quentin Minel toujours présent ont su guider le jeu offensif. Fahrudin Melic aura lui fait sauter le Phare sur ses gestes d'exceptions, quand Yann Genty retrouvait les bois avec plaisir, les applaudissements étaient mérités pour une copie parfaite. Enfin "parfaite"... Jusqu'à ces dix minutes, où Luc Steins et Jordan Pitre ont fait ce qu'ils voulaient quand l'attaque se retrouvait sans voix face à une 2-4 en forme de double stricte. "C'est 45-50 minutes de bon voire très bon Chambéry, et la première victoire à domicile qui fait du bien, pour Pierre Paturel. Alors oui, il y a ces dix minutes qui sont à gommer et à effacer sur les matches à l'avenir, se mettre en danger comme ça, c'est pas à refaire." La salle a vibré et a paniqué, tandis que sur le terrain Amine Bannour transformait de précieux sept mètres qui furent la branche de salut pour offrir le final espéré (33-29, SF).

Chambéry retrouve de la confiance

Dans les réactions, il y a eu un peu de colère à chaud, à l'image de celle de Quentin Minel : "Je suis toujours perfectionniste, donc je retiens les dix dernières minutes. On est sans solution, on prend pas de temps mort. On devrait finir à plus dix ou plus quinze et on leur redonne des billes pour revenir dans le match. C'est dommage car on fait les choses bien, face à Tremblay qui a de très bons joueurs." Mais rapidement, le discours se tempère, Istres est un souvenir pas si lointain : "Il nous fallait la victoire et on ne peut pas faire la fine bouche. Il nous faut des points et c'est chose faîte donc tant mieux. On a eu du mal à trouver notre équilibre, sur la gestion du groupe, et c'est bien de retrouver une dynamique en intégrant tout le monde" .

Au bilan, Laurent Busselier est celui qui se montre le plus satisfait, tout en mesurant l'état du chantier en court : "On va arrêter de faire la fine bouche, on va retenir les 50 premières minutes où on est à plus dix, où on fait de belles choses, même si tout n'est pas parfait. Il y a de l'envie, on retrouve des gestes qu'on ne voyait plus. Les dix dernières minutes, c'est un manque de temps pour les travailler. On ne s'était pas préparé à ça, c'est un manque de travail de ces situations qu'on ne pouvait pas connaître car jusque là on courrait après les scores !" Le co-entraîneur, à la voix éraillée et le visage marqué tel ses joueurs, mesure aussi tout le positif retrouvé pour son équipe, et son environnement assez terne jusqu'alors. Il y aura vraisemblablement un avant et un après Tremblay : "On retrouve des intentions, on retrouve des mecs avec la banane et le principal c'est de prendre le maximum de points et de faire le compte à le trêve. Félicitation aux joueurs car, mine de crayon, on tourne avec un groupe qui n'est pas très étoffé et en plus ce soir Alexandre Tritta n'était pas disponible et il a fallu trouver des stratagèmes. C'est une victoire importante pour le public et pour nous, pour respirer" .

La feuille de match

Arbitres : Said Bounouara et Khalid Sami

Chambéry - 33

Yann Genty (GB - 7/25) ; Julien Meyer (GB - 3/12) - Queido Traoré (6/9) ; Alexandre Tritta ; Ezra Ackah ; Antoine Léger ; Edgar Dentz ; Sandro Obranovic (1/1) ; Romain Briffe (2/3) ; Johannes Marescot (3/4) ; Pierre Paturel (6/8) ; Quentin Minel (Cap - 3/6) ; Baptiste Malfondet ; Fahrudin Melic (4/6) ; Niko Mindegia (3/3) ; Amine Bannour (5/11 dt 2/2 à 7m).

Tremblay - 29

Patrice Annonay (GB/Cap - 7/27) ; Nils Dresrusse (GB - 3/15) – Vasko Sevaljevic (6/11 dt 1/1 à 7m) ; Jeremie Courtois (2/3) ; Pierre Marche (4/5) ; Marius Sadoveac (5/7) ; Luc Steins (3/4) ; Yanis Azizi (1/1) ; Erwan Siakam (1/4) ; Reida Rezzouki ; Damir Batinovic (3/6 dt 1/2 à 7m) ; Samuel Honrubia (0/1) ; Sassi Boultif ; Jordan Pitre (4/5).

À Chambéry, Maxime Thomas

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
13 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
vince
vince
6 années il y a

Chambéry n’a pas Tremblay…sauf peut être dans les 10 dernières où ils n’avaient plus envie de jouer après avoir mené de +10.. Par contre, si on pouvait revoir dans le top buts les 2 buts monstrueux de Melic qui feraient pâlir Gensheimer ce serait magique !

Kieler
Kieler
6 années il y a

Ça fait plaisir de voir que Chambéry se remet à gagner des matchs. Faut persévérer maintenant.

Averell
Averell
6 années il y a

dans la transcription des propos de Minel, on sent qu'il y a encore des tensions entre l'equipe et l'entraineur…

jo
jo
6 années il y a

Chambé rit à nouveau mais je pense quand même que Tremblay comme Massy sont vraiment d’un niveau très faible qui ne correspondrait sans doute même pas à un haut de tableau de ProD2, Cela sent l’ascenseur pour les 2 promus, à moins que Cesson et Saran décident de s’en mêler !
En revanche, on n’a toujours pas retrouvé les gardiens côté Chambéry avec un Meyer qui continue d’être titulaire à chaque match alors qu’il ne dépasse que rarement les 25% et un Genty qui ne casse pas la baraque sur ses rentrées malgré qu’il soit toujours très bon en relance.

gregory
gregory
6 années il y a

On a presque l’impression que Melic vient de marquer (ou pas) du pied sur cette photo !
Ce joueur peut être tellement facile dans ses tirs !

Pseudo
Pseudo
6 années il y a

jo je suis pas du tout d’accord avec toi, Tremblay a un effectif énorme, de la qualité niveau LSL à tous les postes, mais ils n’arrivent pas à lancer leur saison. Je suis sûr et certains qu’ils ne seront pas concernés par le maintien. Pas non plus d’accord pour Massy, je les vois bien redescendre en finissant derniers, mais ils ont montré qu’ils étaient au niveau, ils ont tenu bon face à St Raphaël, tenus Montpellier à 21 buts hier et ont réussi à prendre des points à Cesson, et surtout à Ivry, ils n’ont pas eu énormément de matchs où ils n’ont pas existé (contrairement à Saran l’année dernière par exemple, qui faisait des coups, mais prenait -17 face à Montpellier/St Raph)

Averell
Averell
6 années il y a
Répondre à  Pseudo

Pour Trembaly, faudrait surtout rappeler Bojinovic!

Pseudo
Pseudo
6 années il y a

Pour le maintien, je verrais Massy relégué quasi sûr, après si Cesson ne se rattrape pas, ils pourraient être relégués et même derniers à la place de Massy. Sinon le 3e potentiel serait Saran, à voir comment ils gèrent cette 2e saison, avec cette ambiance un peu moins folle comme le disait Courtial cette semaine. Ivry pourrait être concerné, mais c’est une équipe qui à domicile peut égaler certains concurrents à l’Europe et est capable de faire des coups face aux gros comme on l’a vu donc ils devraient ne pas être trop inquiétés

kylian
kylian
6 années il y a

Quand je vois Tremblay être mené de 10 buts contre Chambéry (à la 50e)qui a été éliminé il y a quelques semaines par Istres au Phare, ou quand je les vois prendre la semaine dernière une telle valise à domicile face à Aix qui prend derrière une valise par Dunkerque à l’Arena, je reste perplexe sur Tremblay d’autant plus qu’à l’inverse de Massy, ils n’ont pas un gardien qui permet de les maintenir à flot.
Je pense que Cesson et Saran sont potentiellement au dessus de Massy et Tremblay mais les blessures et les dynamiques feront sans doute la différence

Pseudo
Pseudo
6 années il y a

kylian je pense pas que tes réflexions sur qui a battu qui soient forcement le bon moyen de voir les choses, Chambéry va bien mieux qu’il y a quelques semaines. Mais c’est vrai que pour Tremblay on ne sait pas bien quoi dire, sur le papier ils sont meilleurs que ce qu’ils montrent, il faut continuer d’attendre qu’ils lancent leur saison …

handy
handy
6 années il y a
Répondre à  Pseudo

Je suis assez d’accord avec Kylian même si effectivement Chambéry va mieux depuis quelques semaines en partie grâce à Busselier mais c’est surtout parce que Massy, Tremblay, ou même Nantes actuellement en championnat c’est d’un autre niveau que Montpel, Paris, St Raph, Toulouse…
Chambéry est passé d’un extrême à l’autre au niveau des confrontations mais après ils gagnent les « petits » et reprennent confiance avant la trêve, à voir ce que ça donnera à Cesson la semaine prochaine.

Zapata
Zapata
6 années il y a

Bon Tremblay a du mal avec les chamboulements et changement d’entraîneur À peux être une incidence sur le classement et pourquoi à t’ont pris un risque comme sa cesson aussi est dans le dur la courses au maintien va ce jouer à peux de choses je penses .

Pseudo
Pseudo
6 années il y a

Ah oui bien sûr je ne dis pas que Tremblay est bon en ce moment, c’est actuellement une des moins bonnes équipes du championnat, je dis juste que je pense que, sur la saison, ils finiront par jouer à un bien meilleur niveau

13
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x