LDC – J5

Metz déjoue le piège et rejoint Brest

Ce samedi, dans la mythique arène de Larvik, Metz n’a pas douté et se qualifie pour le tour suivant de la Ligue des Champions, victoire 21 à 31. Il y aura deux clubs français au tour principal.

Une classe d’écart

Le plan de jeu messin était clair dès le début. S’appuyer sur une grosse défense et se projeter au plus vite en contre. Dès les toutes premières minutes, c’est Manon Houette qui se procurait les occasions, sans toutefois parvenir à conclure. Les Norvégiennes, elles, peinaient à marquer (1-3, 5ème). Ce scénario va se répéter pendant la quasi intégralité de la première période. Un petit festival de pertes de balles et de marchés côté norvégien et un nombre impressionnant d’échecs au tirs pour Metz. La gardienne Guro Rundbraten va (trop) régulièrement prendre le dessus sur Houette et sur les deux 7m. Ajoutez à cela 5 contre attaques ratées, et 3 mauvais blocks et le score pourrait être bien plus large (5-7, 15ème).

Les joueuses de Larvik se battent avec leurs armes, essentiellement leurs joueuses de la base arrière, Molid, Christiansen et Toft maintiennent l’équipe à flot. Mais dès l’instant ou les messines accélèrent, rien ne va plus pour les locales. A la faveur d’un grosse fin de première période, les joueuses de Mayonnade prennent 6 buts d’avance (Mi-temps : 15-9)

Beaucoup plus sérieux

La seconde période gagnera largement en qualité. Après deux contre attaques d’entrée et deux arrêts de Laura Glauser sur 7 mètres, le jeu se remettait parfaitement en place. A l’image d’une Xenia Smits étincelante (6/6) et d’une défense sérieuse, l’écart enflait (11-20, 40ème)

Et même si Molid trouvait encore régulièrement des solutions, les norvégiennes n’avaient pas les armes aujourd’hui pour contrecarrer les ambitions messines. Les dix dernières minutes étaient pour l’entraîneur messin l’occasion de faire entrer toute sa jeune garde et faire reposer ses cadres. On notera les entrées de Seguin et Le Blevec, qui nous prouveront encore, pour ceux qui en doutaient, de la qualité et la profondeur de l’effectif messin.

Le Metz Handball s’impose finalement 21 à 31 et se qualifie à nouveau pour le tour principal de la Ligue des Champions ou elles retrouveront entre autres les Brestoises, qualifiées depuis la semaine dernière.

Larvik 21- 31 Metz Handball

Metz Handball: Smits 5/7, Zaadi 4/5, Flippes 4/5, Maubon 4/7, Zych 3/5, Kanor 3/3, Houette 2/5, Edwige 2/2, Seguin 2/2, Nocandy 1/2, Le Belvec 1/1, Niombla 0/1

Larvik: Molid 6/13, Christensen 3/4, Loken 2/3, Lund 2/3, Moller 2/3, Rivas Toft 2/2, Wolff 1/2, Andenaes 1/2, Berglie 1/1, Bergum 1/1,Hjertner 0/4

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).