LdC (M) – J10

La marche était trop haute pour Montpellier

Montpellier ne s’est plus imposé à la Veszprém Arena depuis 2009 et en se déplaçant en Hongrie ce dimanche, les hommes de Patrice Canayer avaient l’espoir de changer les choses en profitant du bon résultat contre Chambéry en Starligue plus tot dans la semaine. Malheureusement, les matchs de cette campagne de Ligue des Champions se suivent et se ressemblent pour Montpellier qui a essuyé une défaite de six buts (25-19) sans jamais inquiéter les partenaires de Kentin Mahé. 

Melvyn contre le reste du monde

Dès l’entame de match les Hongrois donnent du rythme à la rencontre, presque méconnaissables par rapport à leur début de saison manqué qui a conduit au départ de Ljubomir Vranjes. En face, la défense montpelliéraine donne déjà des signes de fébrilité laissant l’ex-montpelliérain Borut Mackovsek et le norvégien Kent Robin Tonnesen la transpercer à plusieurs reprises. Du côté de l’attaque, l’absence de Diego Simonet se fait toujours autant sentir tandis que Jonas Truchonavicius n’est pour l’instant que l’ombre de ce qu’il était la saison dernière. Résultat, après 17 minutes de jeu, Veszprém mène 10-5 contre…Melvyn Richardson, auteur des cinq buts montpelliérains, symptôme d’une attaque grippée. Patrice Canayer tente alors de redonner du dynamisme à son équipe en sortant Jonas Truchanovicius, Mohamed Mamdouh et Théophile Caussé pour faire entre Kylian Villeminot, Baptiste Bonnefond et Fredric Pettersson. Si ce changement ne permettra pas au MHB de recoller au score, il aura au moins eu le mérite de le stabiliser jusqu’à la mi temps avec une attaque qui retrouve un peu de liant (15-11, MT).

Nikola Portner cache la forêt

Transparent en première mi temps, Vincent Gérard (1 arrêt sur 14 tirs) a laissé sa place à Nikola Portner pour essayer de répondre à un Arpad Stebik en chaleur, une fois n’est pas coutume. Et le Suisse a surement sauvé le MHB du naufrage avec 10 arrêts en seconde période permettant aux montpelliérains d’y croire encore à la 48ème minute (20-16) après avoir été mené de 6 buts cinq minutes après la reprise (18-12 à la 35 ème). Mais même la sortie prématurée de Blaz Blagotinsek (carton rouge) suite à une poussette en l’air sur Melvyn Richardson à 20 minutes de la fin du match ne permettra pas aux hommes de Patrice Canayer de revenir. La défense poreuse du MHB a permis de faire briller la relation entre Kentin Mahé et Andreas Nilsson qui a définitivement assommé les champions d’Europe en titre qui finissent à six longueurs de leurs hôtes sans jamais les avoir inquiété (25-19, score final).

Dernier du groupe A, Montpellier a encore quatre matchs à jouer en février et en mars pour espérer décrocher la sixième place qualificative du groupe. Et cela passera obligatoirement par une victoire à domicile contre le Meshkov Brest, actuel sixième du groupe, le 6 février. D’ici là, on espère que les blessures épargneront les internationaux montpelliérains qui prendront part au Mondial au mois de janvier.

Veszprém 25-19 Montpellier

Veszprém

Gardiens: Sterbik (14/31, 45%), Mikler (0/2)

Joueurs: Nilsson (6/8), Manaskov (4/6), Mackovsek (3/5), Nenadic (5/7), Ilic (2/4), Tonnesen (1/3), Mahé (1/2), Marguc (1/1), Blagotinsek (1/1), Gajic (1/1), Nagy (0/1)

Montpellier

Gardiens: Vincent Gérard (1/14, 7%), Portner (10/22, 45%)

Joueurs: Richardson (9/15), Porte (2/8), Villeminot (2/5), Pettersson (2/3), Guigou (1/2), Bonnefond (1/2), Caussé (1/1), Kavticnik (1/1), Truchanovicius (0/4), Mamdouh (0/1)

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

61 CommentairesPoster un commentaire

  1. mhb - le 2 décembre 2018 à 22h33

    C’était Melvyn et dans une moindre mesure Portner vs Veszprem !

    Beaucoup de mérite quand même pour Richardson cette saison, il porte l’équipe à quasiment lui tout seul…

    • Jack3544 - le 3 décembre 2018 à 12h53

      Incroyable les perfs à répétition! Il enchaine les matches à 8-10 buts. Sans lui (et Portner qui mériterait la place de numéro1!), ce serait la Brezina

  2. arthur - le 2 décembre 2018 à 22h40

    Quand on voit l’écart d’engagement du MHB entre la LNH et la ldc, j’ai l’impression qu’à part Richardson plus personne ne croit à une qualif’ pour les 8e…Ne devrait-il pas en faire autant au vu des matchs de ldc à venir et de la très faible chance de qualification et plutôt se concentrer sur la LNH et les différentes coupes nationales ?

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).