LdC (M)

Rhein-Neckar avec une équipe B à Kielce


Une fois de plus, Rhein-Neckar Löwen est au coeur d’un imbroglio improbable au sujet des calendriers. Et le club de Mannheim menace désormais d’envoyer son équipe B pour le huitième de finale aller de Champions League face à Kielce.

La décision est tombée. L’EHF a fixé la date du huitième de finale aller de Champions League entre Kielce et les Rhein-Neckar Löwen au 24 mars à 16h00. Léger souci, les lions de Mannheim sont sensés jouer un choc de Bundesliga le même jour, à 18h10 face au THW Kiel, en direct sur ARD, une télévision gratuite allemande. Afin d’éviter ce clash, les instances européennes avaient donné la possibilité à Rhein-Neckar, mais aussi à Kiel, qui se trouve dans la même situation, d’inverser l’ordre des matchs et de recevoir lors des matchs aller des huitièmes de finale de Champions League, afin de jouer la première manche européenne en semaine et le choc de Bundesliga l’esprit tranquille. Les Kielers ont accepté, renonçant ainsi à l’avantage du terrain qu’ils ont chèrement gagné en obtenant le match nul à Paris. Ils recevront donc Szeged le mercredi 21, recevront Rhein-Neckar en Bundesliga le 24 et se déplaceront en Hongrie pour le match retour une semaine plus tard. Mais pour les Löwen, hors de question de changer quoi que ce soit, d’autant plus qu’aucune salle n’est disponible le 21 et le 22 mars. “Nous nous sommes battus pendant quatorze matchs pour obtenir l’avantage du terrain. Nous n’inverserons pas les matchs et, pour nous, le match retour face à Kielce se jouera le 1er avril. Jouer un match à domicile un dimanche de Pâques a pour nous une grande importance économique” a déclaré la présidente du club Jennifer Kettemann.

“La réputation de la Champions League va en prendre un coup”

Les Rhein-Neckar Löwen ont pourtant proposé d’autres solutions, à savoir de jouer le match aller à Kielce en semaine, mais le club polonais ne semble pas disposé à aider qui que ce soit, d’autant plus qu’il a déjà un match de championnat prévu plus tôt dans la semaine. “Si ce match doit se jouer le weekend, il faut encore que ce soit le dimanche. Notre souhait était de jouer le 25 mars, puisqu’il n’est pas possible de jouer pendant la semaine en Pologne” continue Kettemann. La présidente était ainsi prête à répéter l’épisode du mois de novembre, où son club avait déjà été au milieu d’une controverse impensable, quand les Löwen avaient du jouer deux matchs à l’extérieur en moins de 25 heures, à Leipzig en championnat puis à Barcelone en Champions League. “Je pensais que cet épisode avait ouvert les yeux de tout le monde, mais ce n’est pas le cas. Nous avons offert pas mal de solution, que ce soit à la Bundesliga ou à l’EHF, et nous regrettons qu’une lutte de pouvoir ait lieu sur le dos des joueurs et des clubs” a-t-elle poursuivi. La présidente a donc pris sa décision, en accord avec le staff. “Nous n’avons d’autre choix que d’envoyer notre deuxième équipe en Pologne. Nous savons pertinemment qu’il n’y aura pas de comparaison sportive possible entre nos joueurs et ceux de Kielce et que la réputation de la Champions League va en prendre un coup. Mais nous sommes obligés, par l’attitude des deux instances, de faire ainsi. Les dégâts causés à notre sport sont énormes. Cela fait des mois que nous avons pointé ces problèmes du doigt et rien n’a été fait. Je suis sincèrement désolé” a conclu Kettemann.

Kevin Domas

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EHFCL

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Pirate du PCHB - le 8 mars 2018 à 16h11

    Elle, au moins, elle en a des “Cojones”.

  2. Jack3544 - le 8 mars 2018 à 16h26

    et dire que certains clubs militent pour une League fermée, avec plus de matches…le jour ou Montpellier devra choisir entre un déplacement à Dunkerque et un match à Zagreb, ils rigoleront moins. On veut plus de sous, plsu de droit télé, plus de retransmissions, plus de matches…bonjour l'accumulation des blessures (c'est déjà le cas), et l'épuisement de nos internationaux qui feront 70 matches par an.

  3. kailash28 - le 8 mars 2018 à 16h57

    honte à l'EHF, lamentable

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).