Proligue – J13

Victoire précieuse pour Créteil, 7 à la suite pour Nancy

Premiers poursuivants d’une équipe de Chartres championne d’automne depuis deux semaines, Nancy et Créteil ont bien fini l’année et ont gardé les pieds sur le podium. Au Zénith, Limoges a triomphé de Nice, une équipe concernée par la lutte serrée pour le maintien.

Curieux parcours que celui de Créteil depuis le début de saison. Absolument irrésistible à domicile, l’USC n’avait toujours pas gagné hors de ses bases. “A Cherbourg, on aurait dû gagner, à Dijon aussi. Dans la tête des joueurs, c’en était presque malsain, ils pensaient vraiment être incapables de gagner à l’extérieur”, affirme même Pierre Montorier, l’entraîneur cristolien. Mais les Cristoliens ont rompu le signe indien in extremis avant la trêve, ce jeudi à Massy. Dans ce derby francilien, il a fallu attendre la 51e minute pour voir une équipe prendre deux buts d’avance. Auparavant, ce match serré et pauvre en buts laissait un suspense complet sur son issue. Javier Borragan, auteur de six buts au COS Coubertin, est l’homme qui débloque la situation pour Créteil (18-20, 51′), avant qu’une minute plus tard, Pablo Marrochi alourdisse la marque d’un but supplémentaire. Massy ne parvient pas à revenir au score et Créteil s’impose de deux buts (22-24).

Créteil bien installé dans la course aux play-offs

“Notre attaque a été en difficulté, on ne trouve pas les solutions en deuxième mi-temps, constate Tarik Hayatoune, le coach de Massy. On est déçu, notre première période est solide défensivement. On ne voulait pas vivre une autre défaite à la maison après Nancy. Il est temps que tout le monde se repose.” Massy, toujours tourné vers les play-offs, reste hors des places visées à la trêve. “Si on veut faire partie des meilleurs, il faut les battre. On a battu les équipes derrière nous, cela passe par là pour être dans le top 6”, ajoute l’entraîneur massicois. Pendant ce temps, Montorier ne cachait pas sa satisfaction sur le déroulé du match : “Ce soir, Mickaël [Robin] sort des arrêts importants quand ils ont leur temps fort en première période. Et pour la première fois de l’année, on a été au complet. On a beaucoup de rotations, d’options différentes et ça va nous aider à faire la différence.” Les ambitions peuvent donc rester élevées. “On vise les play-offs et si on peut aller chercher Chartres, on ne se gênera pas, déclare Montorier. La victoire de ce soir met Massy loin derrière nous et ça fait du bien.”

Chartres et Nancy gardent le rythme

Ils étaient déjà champions d’automne à l’issue de la journée précédente, mais les joueurs de Chartres n’y ont pas vu un motif de relâchement. A raison d’ailleurs, tant cette saison de Proligue est longue, et alors que les Chartrains sont bien placés pour savoir que seul le classement en fin de saison compte. Devant leur public face à Cherbourg, les hommes de Jérôme Delarue ont donc couronné leur mois de décembre parfait en remportant la rencontre haut la main (32-27). Le match était déjà quasiment plié à la pause (16-10), face à des Normands venus sans trois joueurs cadres, forfaits (Nicolas Bordier, Romain Guillard et Dmytro Gunko). Williams Manebard et Youenn Cardinal ont certes été en vue (respectivement 9 et 8 buts), mais il n’y avait rien à faire face à la force collective dégagée par Chartres et la belle réussite de Ricardo Candeias dans les buts (15 arrêts). Chartres maintient donc le cap et peut préparer 2019 avec optimisme.

Le dauphin de Chartres ne bouge pas : Nancy poursuit sa belle série de victoires, désormais à sept en Proligue, en allant s’imposer à Grenoble (25-30). Porté par un Emil Feuchtmann des grands soirs (8 buts) et soutenu par un bon Obrad Ivezic dans les buts (13 arrêts), le GNMHB a d’abord fait le dos rond face au rythme soutenu mis par les Isérois, avant de prendre l’avantage juste avant la mi-temps (10-12, 30′) puis les commandes en deuxième période. Les coéquipiers de Yannis Jourdan (11 buts) s’inclinent logiquement face aux hommes de Stéphane Plantin, en pleine confiance ces derniers mois. L’objectif pour eux sera de conserver ce capital pour aborder le choc contre Chartres, dès la reprise de février, au mieux.

Saran a eu chaud

Ex-aequo avec Créteil au classement, Saran a eu plus de difficulté que ses rivaux pour gagner, mais y est tout de même parvenu. A domicile face à Vernon, le relégué de Starligue de l’an passé partait grand favori, mais n’est finalement jamais parvenu à creuser l’écart. Le SMV, placé en deuxième partie de tableau, joue ses atouts et prend même un avantage conséquent à l’approche de la fin de la partie (26-29, 50′). Les Saranais restent néanmoins dans la partie, et s’imposent sur un buzzer-beater d’Hadrien Ramond (33-32). Cette victoire est un beau cadeau pour Ibrahima Diaw, qui jouait là le dernier match de sa riche carrière, et permet aussi à Saran de rester correctement placé dans la course aux play-offs.

Limoges conclut en beauté au Zénith

Depuis cette semaine, Limoges est détenteur d’un nouveau record : l’affluence de 4 260 personnes présentes pour le match contre Nice est la nouvelle référence en D2. Le LH87 a en effet délocalisé son match avant Noël au Zénith de la ville, comme la saison dernière. Le cadre idéal rendait la victoire obligatoire aux partenaires de William Annotel, qui déjouent pourtant dans le premier acte. C’est en effet Nice qui domine au score, Limoges parvenant seulement à égaliser de temps en temps, notamment dans la dernière minute avant la mi-temps (14-14, 30′). Mais au retour des vestiaires, les nombreux spectateurs en ont eu pour leur argent avec un véritable festival offensif des locaux. Limoges prend donc l’avantage, puis creuse l’écart, notamment grâce à Ingars Dude (7 buts), meilleur pivot de la journée pour l’AJPH. Avec 21 buts marqués en deuxième période, Limoges s’impose largement 35-24 et finit la première partie de saison en phase avec ses objectifs de play-offs, à la cinquième place. De quoi savourer davantage la soirée conclue par une prestation de l’artiste Black M au Zénith.

Sélestat relève la tête, espoirs amaigris pour Caen

Du côté de Sélestat, pas besoin de Black M pour retrouver légèrement le sourire. Un match nul acquis contre une équipe luttant pour un ticket en play-offs suffit largement. A domicile, le SAHB a en effet mis fin à sa traversée du désert en championnat en accrochant Dijon (25-25), alors que le match était plutôt mal parti (2-7, 14′). Sélestat est revenu au score et est même passé devant, notamment grâce aux réalisations de Nathy Camara (8 buts) (21-18, 49′), mais Dijon est parvenu à revenir au score. Les temps-morts pris par les deux bancs dans la dernière minute n’ont rien changé à l’issue du match. Dijon passe sixième, alors que Sélestat met fin à une série de cinq défaites consécutives en Proligue.

Sélestat reste en plein dans la course au maintien, qui concerne la moitié du championnat. On pourrait cependant songer à ne plus inclure Caen dans cette course, tant les Vikings sont collés à la voiture-balai depuis le début du championnat. A domicile face au promu Strasbourg, les Calvadosiens jouait une partie de son avenir. Les hommes de Pascal Mahé, au coude-à-coude avec les Alsaciens en première période, se sont faits un peu distancer en deuxième (20-23, 44′) mais n’ont pas baissé pavillon. Au contraire, ils prennent même l’avantage de manière éphémère dans le money-time, mais les deux équipes se quittent finalement sur un score de parité (30-30). Tellement habitué aux défaites, Caen ne peut pas cracher sur ce point pris. Néanmoins, c’est une nouvelle opposition contre un concurrent direct qui n’est pas remportée. Strasbourg garde cinq points d’avance sur les Vikings, et passera les fêtes hors de la zone rouge, mais dans ce groupe de six équipes qui se tiennent en trois points, toutes concernées de près par le maintien.

Rang   Equipe Pts J G. N. P. ButsDiff.
1 Chartres 46 26 22 2 2 822:72696
2 Créteil 39 26 18 3 5 725:64976
3 Dijon 37 26 17 3 6 738:67959
4 Nancy 35 26 16 3 7 712:69814
5 Massy 32 26 15 2 9 719:67643
6 Limoges 31 26 14 3 9 731:67061
7 Saran 30 26 14 2 10 763:764-1
8 Sélestat 23 26 10 3 13 690:695-5
9 Cherbourg 20 26 8 4 14 707:759-52
10 Nice 17 26 5 7 14 743:791-48
11 Saint-Marcel Vernon 17 26 7 3 16 650:705-55
12 Strasbourg 15 26 6 4 16 744:785-41
13 Grenoble 16 26 7 2 17 678:725-47
14 Caen 5 26 1 3 22 680:780-100

Mickaël Georgeault

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos Proligue

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. bob - le 22 décembre 2018 à 00h12

    Wow, 4260 spectateurs à Limoges, ça ferait rêver pas mal de clubs de LNH une telle affluence !

  2. NANCEIN - le 22 décembre 2018 à 11h00

    Allez Nancy on continue !

  3. Chantereyne - le 22 décembre 2018 à 11h12

    Des nouvelles sur le remplaçant de stephane PLANTIN ??? qui va quitter une équipe bien partie pour retrouver la starligue même si il faudra passer par la roulette russe des play off ….malheureusement .

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).