All J.14

Magdeburg surpris par Berlin

Mijajlo Marsenic (Berlin)

Deux favoris poussés jusque dans leurs derniers retranchements par des équipes dites inférieures, Berlin qui s’impose à la GETEC Arena de Magdeburg : plus que jamais tout le monde peut battre tout le monde dans cette Liqui Moly Handball Bundesliga.

Le match de la semaine : Berlin domine Magdeburg, à Magdeburg

Il est d’autant plus surprenant que Berlin ne brille pas forcément depuis le début de saison, alternant le bon et le moins bon. Et bien cette fois, c’était du bon, grâce à un certain Milosavljev.

On sent dès le début de rencontre deux équipes à couteaux tirés, chacune devance l’autre à diverses intervalles. Après un quart d’heure de jeu, les deux équipes font jeu égal (6-6), avec un léger avantage pour les joueurs de la capitale. Quelques minutes après, Fabian Wiede puis Piotr Chrapkowski écopent tous deux d’un carton rouge (21′ et 23′ minute). À la pause, les deux équipes se neutralisent.

Et là, c’est le show de la part de Milosavljev. Même si les deux équipes sont au coude à coude pendant une vingtaine de minutes de jeu, le gardien berlinois fait la différence et permet aux renards de passer devant (21-23, 49′). Berlin garde l’avantage dans les derniers instants, le portier serbe n’y étant pas pour rien. Les Renards prennent la victoire et la sixième place (27-29).

MVP de la semaine : André Schmid

Tout simplement monstrueux contre Stuttgart ce dimanche, le demi-centre suisse s’est simplement baladé avec 10 buts inscrits et plusieurs passes décisives. Heureusement pour Mannheim ! Les Lions ont joué à se faire peur, arrachant de justesse la victoire. Romain Lagarde a inscrit deux buts. A noter l’excellente performance de Jannik Kohlbacher (8/8). Score final : 33-32.

Andy Schmid (Rhein-Neckar Lowen)

Melsungen domine Göppingen, ça passe pour Kiel

En déplacement à Melsungen, Göppingen a été incapable de tenir la comparaison. Face à un Nebojsa Simic des grands soirs (14 arrêts, 47%), les joueurs  de Hartmut Mayerhoffer n’ont que rarement trouvé une solution (30-17). Au contraire, le match entre Bergischer et Lemgo a été beaucoup plus accroché. Lemgo, actuellement dans une mauvaise passe, espérait se relancer, mais les Lions de Wuppertal ont veillé, notamment grâce à des ailiers excellents, Yanick Fraatz (9/9) et Jeffrey Boomhouwer (7/7).

Kiel a bien eu du mal à se défaire d’une équipe de Leipzig bien décidée à faire tomber le club du nord de l’Allemagne. Et avec Franz Semper en forme (9/12), alors que les gardiens de Kiel n’étaient pas très efficaces, cela semblait possible. Mais Kiel gère bien la fin du match, et Leipzig rentre finalement bredouille (27-26). Le même suspense n’était pas au rendez vous entre Wetzlar et Minden. Sans surprise, Wetzlar prend le contrôle du match dès le début et ne permet jamais à Minden de poser un réel danger (26-23).

Les journées continuent à se ressembler pour Nordhorn, qui recevait Flensburg. Sans attendre, le champion en titre creuse l’écart, que le promu va essayer de combler pendant l’ensemble du match sans jamais réussir (20-29). Ludwigshafen, actuellement premier relégable, avait lui ses chances face à l’autre promu, Balingen. Ce sont d’ailleurs les Chouettes qui mènent pendant l’ensemble du match, mais Balingen revient en fin de match. Heureusement pour Ludwigshafen, un dernier arrêt de Gorazd Skof assure le nul (25-25).

Pub Espace Pronos Allemagne

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).