EHFCup (F) – 3e tour

Tous les clubs français éliminés

Il n’y a plus de clubs français en Coupe EHF cette saison. Besançon, Nantes et Nice ont tous les trois été éliminé de la deuxième compétition européenne. C’est la première fois qu’aucun représentant de la Ligue Butagaz Energie ne sera présent en phase de poules depuis la refonte de la Coupe EHF lors de la saison 2016/2017. Le tirage ne les avait vraiment pas aidé…

Revenues du Danemark avec une petite défaite (23-25), Besançon a tout essayé pour renverser la vapeur contre Odense sur leur parquet mais cela n’a pas suffi. Mené de trois buts à la pause, l’ESBF s’est finalement incliné sur la même marge (29-32). Le deuxième du championnat danois s’est tout simplement révélé un peu trop fort pour les Bisontines cette année.

Battues à l’aller (24-32), Nantes n’avait plus rien à perdre au moment d’affronter Siofok chez lui lors du match retour. Auteures d’une très bonne deuxième période, les Roses ont énormément poussé pour tenter de combler leur écart de l’aller mais n’ont finalement réussi qu’à empocher une victoire de cinq buts (34-29). Comme l’ESBF, Nantes se fait sortir par un des poids lourds de cette compétition.

Enfin, l’OGC Nice n’a même pas pu vraiment espérer renverser la tendance face à Copenhague devant son public. Avec un handicap de neuf buts à l’aller (23-32), les Niçoises ont lâché prise en deuxième période lors du match retour. La première expérience européenne de Nice se termine face au troisième actuel du championnat danois.

Dans les autres rencontres, Storhamar et Johanna Lombardo (1 but) ont sorti un gigantesque match contre leurs compatriotes du Tertnes Bergen. Battu à l’aller (26-31), Storhamar a explosé son rival au retour (39-13) ! Stine Liden, dans son but, a été stratosphérique. Au classement général du championnat norvégien, Storhamar, deuxième, devance de trois points Bergen.

Pas de surprise sur les autres terrains même si Erd s’est fait peur à Kuban.

Résultats du troisième tour de Coupe EHF :

Odense (Danemark) – BESANCON 25-23 / 32-29
Tertnes Bergen (Norvège) – Storhamar (Norvège) 31-26 / 13-39
Rocasa Gran Canaria (Espagne) – Magura Cisnadie (Roumanie) 28-24 / 18-22
Astrakhanochka (Russie) – Thüringer (Allemagne) 28-25 / 25-30
Erd (Hongrie) – Kuban (Russie) 39-32 / 25-30
Kastamonu (Turquie) – Vac (Hongrie) 33-26 / 25-30
Debrecen (Hongrie) – Jagodina (Serbie) 37-26 / 36-26
Gloria Bistrita (Roumanie) – Corona Brasov (Roumanie) 25-27 / 24-22
NANTES – Siofok (Hongrie) 24-32 / 34-29
Zvezda (Russie) – Lada (Russie) 24-36 / 28-34
Nykobing (Danemark) – Herning-Ikast (Danemark) 23-23 / 26-31
Copenhague (Danemark) – OGC NICE 32-23 / 30-23

8 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 18 novembre 2019 à 10h10

    Bonjour
    On voit par ces résultats que le handball féminin à part Metz et Brest a encore du chemin à parcourir pour exister de manière durable au niveau européen mais comme on apporte un soin particulier à améliorer son exposition je ne me fais pas trop de soucis…
    On ne peut pas reléguer un sport au placard médiatique et ensuite vouloir qu'il brille de mille feux.

  2. drauglin09 - le 18 novembre 2019 à 11h38

    Il y avait un article dans l'équipe pour dire que si Brest et Metz avaient de bons résultats en europe, c'était parce que le championnat français était de haut niveau avec de l'adversité à tous les matchs. Ce que n'ont pas leurs rivales européennes où elles se baladent tous les week ends contre des équipes amatrices.

    Bah, je ne suis pas spécialiste du hand féminin, mais le championnat français de haut niveau, a visiblement quelques lacunes. Ou alors, c'est comme en foot, on se bat pour être qualifié en coupe d'europe pour bazarder la compétition qui coute chère en frais de déplacement et en logistique.

    • fanforn39 - le 19 novembre 2019 à 05h56

      pour la hand féminin a ce qu'il parait les déplacements sont un cout, ça peut plomber un budget

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).