LBE – J10

Nantes reste au contact du duo de tête

Malgré la victoire de Brest face à Metz, Nantes reste accroché au duo de tête de cette Ligue Butagaz Energie grâce à une belle victoire face à Toulon (25-21, FM). En queue de peloton, c’est toujours difficile pour Chambray (1 victoire depuis le début de saison) et Mérignac qui cherche son premier succès.

La bataille continue derrière le duo de tête composé de Metz (1er, 28 pts) et de Brest (2e, 27 pts) qui a recollé après sa victoire de mercredi face au leader de la Ligue Butagaz Energie (29-28). Nantes a fait une bonne opération en s’imposant face à Toulon. Les filles d’Allan Heine et de Guillaume Saurina, ont réussi à calmer les ardeurs d’une équipe varoise en forme d’entrée de jeu. Mais après un quart d’heure de jeu, les Ligériennes se sont mises en marche pour gentiment creuser l’écart jusqu’à la pause (13-9, MT). Malgré une petite frayeur à dix minutes du terme après une réalisation de Dounia Abdourahim (20-19, 50e), les Nantaises, toujours privées de Camille Ayglon-Saurina, ont filé vers une victoire (25-21, FM) qui les laisse au contact de Brest, à un point. Derrière, Fleury met toujours la pression après un résultat probant sur la Côte d’Azur, à Nice. Les Niçoises qui ont rencontré des problèmes de salle dans la semaine en raison des intempéries qui ont touché le sud de la France ont accusé le coup dès l’entame de match (2-4, 7e). Christophe Cassan a pu profiter de la bonne forme du trio Rio Gomez, De Paula, Dapina qui a inscrit 21 buts pour conduire la formation loirétaine vers sa sixième victoire de la saison (21-27, FM).

Paris toujours en embuscade

Paris 92 reste aussi en embuscade dans cette première partie de tableau après une victoire étriquée à Chambray qui a toujours du mal. Pourtant, la formation dirigée par Guillaume Marques n’était pas mal rentrée dans son match. Ses bons enchaînements lui ont d’ailleurs permis de rentrer au vestiaire avec une légère avance (12-10, MT). Mais ce n’était pas assez pour inquiéter des Parisiennes bien dans leurs baskets, à l’image de Tamara Horacek. La demi-centre internationale a été irrésistible (8/11) à côté d’une Allison Pineau efficace (4/7), ce qui leur a permis de reprendre la main sur le match et de finalement l’emporter (20-23, FM). Ce nouveau succès permet aux protégées de Yacine Messaoudi de pointer à la cinquième place, à trois points de Nantes. En revanche, le bout du tunnel paraît encore loin pour Chambray qui ne compte qu’une victoire depuis le début de la saison.

Bourg-De-Péage sérieux

Le chemin est toujours difficile pour Mérignac qui a (encore) vécu un déplacement compliqué, cette fois à Besançon, qui n’a pas mis les formes pour la réception du promu. Il n’y a pas eu un moment de repis pour les filles de Philippe Carrara qui ont subi durant toute la rencontre. Un 6-1 essuyé dans les six premières minutes qui est finalement le reflet du match (22-13, MT). Marine Dupuis a pu soigner ses stats avec un beau 13/14 au shoot pour soigner une très grosse victoire (41-22, FM). Dans la course aux play-offs, Dijon a laissé son voisin bisontin lui passer devant après s’être incliné au Vercors, face à Bourg-De-Péage. Les coéquipières de Joanna Lathoud ont souffert d’une première période manquée dans laquelle les Péageoises ont creusé l’écart grâce notamment à un gros match de Camille Depuiset (13 arrêts au total) dans le but (16-10, MT). Malgré un deuxième acte plus soigné, les Bourguignones sont revenues sans parvenir à refaire leur retard. Au final, ce sont les Dromoises de Camille Comte qui se sont imposées dans une très belle ambiance (28-26, FM).

Maxime Cohen.

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).