LBE – J3

Sans-faute pour Metz et Fleury

Méline Nocandy (Metz)

La Ligue Butagaz Énergie compte trois co-leaders après trois journées de championnat : Metz et Fleury ont en effet gagné ce week-end, et rejoignent Brest au sommet du classement.

La troisième journée de la Ligue Butagaz Énergie s’était ouverte mercredi avec la rencontre opposant Brest à Besançon, remportée par les Bretonnes (29-25). De quoi mettre une petite pression sur les équipes qui étaient également à deux victoires. Parmi elles, Toulon Saint-Cyr et Metz, qui étaient face à face dans le Var vendredi soir. Après une bonne entame des Messines (1-4, 6′), les Toulonnaises reviennent bien dans la partie (10-10, 17′) grâce notamment aux réalisations de Chloé Bulleux et Jessy Kramer (6 buts chacune). Mais Metz remet un coup de collier avant la pause avec dix buts marqués en dix minutes (15-20, 30′). Les joueuses d’Emmanuel Mayonnade ont alors fait le plus dur et parviennent à conserver un large avantage en deuxième période. Jamais vraiment inquiétées au score malgré la lutte de leurs adversaires, les Messines s’imposent de sept buts d’écart (28-35). Impeccable sur penalty (7/7), Marie-Hélène Sajka a fait mal à ses anciennes coéquipières et finit meilleure buteuse du match (8 buts), mais la performance messine est encore une fois collective avec un temps de jeu bien réparti entre toutes les joueuses.

Fleury dans la bonne cadence

Eyatne Rizo Gomez (Fleury)

L’autre équipe au parcours parfait en ce début de saison est celle de Fleury. Les Panthères étaient en déplacement à Dijon où elles ont dû s’employer pour s’imposer. Les deux équipes étaient en effet au coude à coude pendant presque l’intégralité de la rencontre, Dijon ayant de peu l’avantage en première période avant un but de Suzanne Wajoka juste avant la pause (14-14, 30′). En deuxième période, c’est Fleury qui prend l’avantage, mais là encore sans lâcher son adversaire, qui s’accroche grâce notamment aux sept buts de Dyenaba Sylla ( 25-25, 52′). Dans le money-time, alors qu’il n’y a toujours qu’un but d’écart à 90 secondes du terme, l’exclusion pour deux minutes de Déborah Kpodar coûte cher à Dijon qui encaisse trois buts dans les derniers instants de la partie (27-31). A noter la belle performance de Bruna de Paula, auteure de 9 buts. Fleury essaiera de rester sur sa bonne série mercredi, mais il faudra pour cela livrer une grosse partie face à Metz.

Si tout va bien pour Fleury, c’est tout l’inverse pour Dijon qui encaisse sa troisième défaite en trois rencontres. Les Dijonnaises ferment la marche au classement en compagnie de Mérignac. Le promu girondin a été nettement battu à Bourg de Péage (28-21), en étant mené pendant l’intégralité de la rencontre et en comptant un rebours de cinq buts après vingt minutes de jeu (10-5, 20′). Les Drômoises, emmenées par leur Islandaise Hrafnhildur Þrastardottir (9 buts), ont déroulé en deuxième période et ont offert à leur public leur premier succès de la saison.

Fin de match folle pour Nantes

Camille Ayglon-Saurina (Nantes)

Autre équipe qui devait lancer enfin sa saison, le Nantes Atlantique Handball. Après deux défaites contre Metz et Fleury, les partenaires de Camille Ayglon-Saurina avaient à cœur de briller devant leur public face à Paris 92. Ce public pense d’ailleurs que ses joueuses tiennent le bon bout lorsque, au retour d’une première période accrochée (15-14, 30′), elles conservent leur avantage au retour des vestiaires (17-14, 36′). Mais les Franciliennes renversent la tendance et comptent à leur tour trois buts d’avance à sept minutes du terme, après une réalisation d’Allison Pineau (26-29, 53′). L’entraîneur nantais Allan Heine pose alors son temps-mort, et parvient à remobiliser ses troupes qui parviennent à égaliser, puis à passer devant dans la dernière minute, sans que Paris ne parvienne à marquer le moindre but ! Nantes, totalement renversant, s’impose d’un petit but (30-29) et remporte son premier succès de la saison. Paris 92 devra rebondir mercredi prochain, à domicile contre Dijon.

Nice prêt avant le derby

Enfin, Nice a bien préparé la grosse échéance qui l’attend mercredi prochain avec la réception de ses voisines de Toulon. L’OGCN, finaliste du championnat la saison passée, a fait le travail contre Chambray (31-27). Tout n’a pas été simple pour les partenaires de Mélissa Agathe, confrontées à la puissance de feu de Jovana Stoiljkovic (10 buts), mais elles sont parvenues, grâce à un 5-0 en cœur de deuxième période (17-18, 35′ ; 22-18, 44′) à se mettre dans de bonnes conditions pour aborder le money-time. Chambray ne revient pas à moins de deux buts dans les dernières minutes, et encaisse ainsi sa deuxième défaite de rang. Il faudra se serrer les coudes pour faire face à Brest mercredi.

Retrouvez le classement et le calendrier sur notre site.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos LFH

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).