LDC (F)

Fin de compétition pour Brest

En s’inclinant à domicile contre Odense (24-29), le Brest Handball est assuré de s’arrêter lors du tour principal. Malgré un début de rencontre tout feu tout flamme, les brestoises se sont progressivement fait discrète. Il restera à affronter Metz et Copenhague pour aller chercher une première victoire dans ce tour principal.

Au vue des premières minutes, c’était pourtant l’espoir d’un jour autre. Une journée qui façonne les groupes vers les exploits, et les jours ensoleillés. Filippa Idéhn réalisait plusieurs parades, lançant Constance Mauny infernale dans ce début de rencontre (8-2, 12e). Seulement dès les premières adaptations tactiques posées par Jan Pytlick, Brest s’est fait reprendre au score. Les pièges tendus par la défense d’Odense faisaient des ravages (9-7, 19e), et de l’autre côté du terrain les espaces s’ouvraient alternativement aux arrières Nadia Offendal et Mette Tranborg, ou jusqu’à l’aile pour une Jessica Quintino impeccable (3/3). À la pause tout est à refaire (13-13, MT).

Naufrage

Il serait dur de dire que Brest ne s’est pas accroché. Mais à l’image de la première séquence de cette mi-temps conclue par un but de Baekhoj (13-14, 31e), le vent n’a pas soufflé dans le dos des coéquipière de Ana Gros (8 buts encore aujourd’hui). Pire, Tess Wester va entrer dans le match et dégoûter les tireuses adverses (10/25 à 40% d’arrêts). Jusqu’à coller un “pastis” d’anthologie à Pauline Coatena seule sur son aile (18-22, 47e). On notera dans les petites satisfaction la rentrée de Agathe Quiniou dans les buts brestois, loin de se laisser faire face aux nombreux contres et sept mètres des danoises. Insuffisant cependant, Odense rentrant dans un mode rouleau compresseur, écrasant physiquement la fin de la rencontre (24-29, FM). Brest qui vit des jours difficiles, entre absences de joueuses et l’absence de son entraîneur Laurent Bezeau, n’avait pas de quoi éviter le naufrage.

HandNews & CasalHand
Pub Espace Pronos EHFCL

5 CommentairesPoster un commentaire

  1. Sasori9 - le 24 février 2019 à 18h05

    Il y a un conflit interne entre le coach et les joueuses qui ont demandé au Président du Club de départ de leur coach.
    C'est vrai que le coach est réputé pour son violence verbale mais la il a dépassé la borne apparrement.
    La je peux comprendre pourquoi les nombreux départ de certaines joueuses de ces trois dernières années.
    Je trouvais que le club fait trop de changement, et il laisse partir les bons éléments… Et je n'avais pas compris. Cette année, une joueuse, la plus efficace, comme la Serbe, et elle quitte le club à la fin de saison.
    Voila la cause ! Enfin, peut etre, je ne suis pas au club. Une des leaders Darleux, est souvent blessée, ca n'aide pas !

    C'est du gachis que le club se saborde à cause le pb interne. Le président aurait du anticiper le pb au lieu de pourrir la situation….

    On voit bien le match, il y a une cassure… très profond, même si certaine joueuse tente de sauver le navire comme Ana Gros mais elle est trop esseulée pour renverser la tendance. Brest n'est pas assez collectif.

    Le fait de commencer le match turbo, ce n'est pas un bon plan, surtout qu'on est face à un club Danois, réputé pour leur patience et leur tactique.

  2. lamirabel29 - le 25 février 2019 à 10h04

    Sasori, tu lis et fait confiance à l'Equipe maintenant? Moi je préfère la version d'hier de JL LeGall.
    Ah les ragots…
    Attendons son retour avant de le fusiller.
    Faudrait ptet suivre le club pour donner son avis non? La serbe comme tu dis est plus efficace en sélection qu'en club, elle a permis au BBH de grandir pendant 2 ans mais maintenant son apport est moindre (49% stat LFH) d’ou sa non prolongation (la pivot serbe est conservée par contre!!).
    Je signale tout de même que le club est toujours en course pour le championnat et la CDF et a atteint son objectif pour le LdC.
    Et faut pas oublier qu'il y a 3 ans, le club était en D2. Le BBH grandit vite grâce à son budget, mais fait attention à pas griller les étapes et engrange de l’expérience.

    • Vinch1 - le 25 février 2019 à 13h59

      c'est quoi la version de JL LE GALL ? … pour ceux qui ne sont pas au courant .
      LA sERbe, c'est qui ?
      Moi, je me dis juste que j'éviterai d'être entraîneur là où passe Pineau …

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).