LdC (M)

Money-time gagnant pour Montpellier

Longtemps malmené, Montpellier a été le plus fort dans les dix dernières minutes contre le Meshkov Brest. Les Héraultais s’imposent en Biélorussie (25-27) et remportent leur premier succès en Ligue des champions cette saison.

Le déplacement à Brest est toujours périlleux, mais la victoire y est obligatoire, étant donné que le club biélorusse figure parmi les concurrents directs de la poule pour la qualification. Montpellier sait qu’il fait face à un gros défi, d’autant que Benjamin Afgour et Jonas Truchanovicius, toujours blessés, n’ont pas fait le déplacement vers l’est de l’Europe, et que Mohammed Soussi, présent, n’est pas apte à jouer non plus. Les deux équipes se livrent une opposition équilibrée, même si Brest est le plus souvent devant au score (8-6, 15′ ; 12-10, 24′). Les hommes de Raul Alonso sont toujours devant d’une courte tête à la pause (13-12, 30′), et ils accélèrent au retour des vestiaires. Montpellier, qui évolue dans une configuration originale avec Matthieu Grébille en pivot et en poste 3 en défense suite aux deux exclusions prises par Fredric Pettersson en première période, bute sur Ivan Pesic, le gardien croate du Meshkov, en réussite en début de deuxième période. Sur un but de Marko Panic, lui aussi très en forme (6 buts), Brest prend trois buts d’avance (17-14, 40′).

Sego précieux en fin de rencontre

Marin Sego (Montpellier HB)

Pesic se distingue à nouveau en repoussant un sept mètres d’Hugo Descat, puis un tir de Fredric Pettersson dans la continuité (49′). Mais Montpellier est alors déjà revenu à un but, et égalise peu après grâce à Diego Simonet (21-21, 51′). L’un des principaux acteurs du mieux montpelliérain est le compatriote de Pesic, Marin Sego, qui réussit des parades précieuses pour son équipe. C’est suite à l’une d’elles que Yanis Lenne peut marquer en contre pour le +2 (21-23, 54′). L’attaque du Meshkov doute, alors que tout réussit de nouveau au MHB dans le jeu offensif. Simonet donne trois buts d’avance aux siens (22-25, 56′), et Gilberto Duarte assomme définitivement Brest à 63 secondes du terme. Montpellier s’impose finalement de deux buts (25-27) et ouvre son compteur de victoires en Ligue des champions, bien plus précocement que la saison dernière où le MHB avait attendu la huitième journée pour enfin gagner une rencontre. Les Montpelliérains avaient d’ailleurs perdu à Brest, également lors de la deuxième journée, et ne s’étaient pas qualifiés pour les huitièmes de finale, en échouant à deux points… de Brest. Quand on vous dit que le gain de ce match était important pour les hommes de Patrice Canayer…

Les statistiques

Meshkov Brest : Pesic, Matskevitch – Kankaras, Kulak 3/5, Panic 6/12, Shkurinskiy 1/1, Yurynok 0/1, Obradovic 0/1, Accambray 2/5, Shumak 3/3, Baranau, Razgor 2/2, Selvasiuk 2/2, Djukic 6/7, Vailupau, Malus 0/1. Entraîneur : Raul Alonso. Exclusions : Selvasiuk (41’), Panic (48’).

Montpellier : Sego, Bonnefoi, Portner – Guiraudou, Simonet 4/7, Villeminot 0/1, Descat 4/9, Grébille 1/1, Tskhovrebadze, Bos, Pettersson 3/4, Richardson 6/9, Porte 5/8, Lenne 2/3, Soussi, Duarte 2/3. Entraîneur : Patrice Canayer. Exclusions : Descat (7’), Pettersson (15’, 28’).

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos EHFCL

22 CommentairesPoster un commentaire

  1. Kaczo 13 - le 21 septembre 2019 à 21h09

    Ok, après le réveil de Duarte cette semaine on assiste à celui de Melvyn qui sort enfin de son coma. Bravo, cela renforce l’équipe! Allez le MHB, belle semaine.

    • Casos 13 - le 21 septembre 2019 à 21h24

      “Coma” c’est très maladroit et irrespectueux…

  2. Kaczo 13 - le 21 septembre 2019 à 21h43

    Casos 13 c’est ni l’un ni l’autre, jen ai parlé avec lui avec ces mêmes termes après Chambé sans qu’il en soit choqué … mais toi tu n’etais pas là. Tant pis pour toi. Mais merci de le defendre, mème s’il est bien assez grand pour le faire tout seul. Et à la revoyure!

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).