LdC (M)

Nantes et Chambéry acceptent leur sort

Non retenus en Ligue des Champions la saison prochaine, Nantes et Chambéry ont réagi respectivement par l’intermédiaire de leur directeur général et président. Les deux clubs acceptent leur sort et se montrent ambitieux en Coupe EHF.

Leur dossier de candidature pour la Ligue des Champions recalé par l’EHF, qui a décidé de retenir deux clubs par pays seulement pour préparer sa future réforme de la compétition, Nantes et Chambéry font contre mauvaise fortune bon cœur.

La déception aurait pu être grande pour Nantes, qui avait fait une entrée tonitruante en Ligue des Champions avec un huitième de finale en 2017, une finale à Cologne face à Montpellier il y a un an et un quart de finale cette saison. « Nous comprenons la décision « logique » des instances européennes, a réagi le président Gaël Pelletier sur le site du club. Nous regrettons cependant que l’excellent parcours sportif de Chambéry n’ait pas été récompensé cette saison. C’est donc un retour aux sources qui s’offre à nous avec la Coupe EHF. La Ligue des Champions a renforcé la notoriété du club et son attractivité. Il suffit de regarder les derniers vainqueurs pour s’en convaincre. »

La déception a dû être de taille également du côté de Chambéry, auteur d’une saison brillante en championnat. Le savoyards devront se contenter de la Coupe EHF, une récompense qui fait le plaisir d’un club sevré d’Europe cette saison. « Nous sommes très heureux de vivre une nouvelle aventure européenne, confie Laurent Munier sur le site du club. Cette qualification vient récompenser notre très bonne saison. Nous avions fait un bon dossier pour participer à la Ligue des Champions, mais l’EHF a décidé de ne prendre que deux clubs par pays pour développer le handball à travers l’Europe. Cela aurait été la cerise sur le gâteau. »

Nantes et Chambéry se projettent déjà vers leur prochaine campagne européenne, non sans ambitions. Si pour les savoyards, l’objectif sera de sortir des poules et « d’aller le plus loin possible dans cette compétition » selon Laurent Munier, Nantes rêve encore plus grand. Le président Pelletier se dit « plein d’ambitions, avec l’objectif premier d’accéder au carré final, et qui sait, d’y inscrire pour la première fois un club français au palmarès. » Voilà de quoi oublier le doux parfum de la Ligue des Champions.

Olivier Poignard

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EHFCL

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. julien - le 22 juin 2019 à 15h35

    “« Nous comprenons la décision « logique » des instances européennes, a réagi le président Gaël Pelletier sur le site du club. Nous regrettons cependant que l’excellent parcours sportif de Chambéry n’ait pas été récompensé cette saison.”

    Fairplay le Gaël…

    • jt73chy - le 24 juin 2019 à 08h13

      Décision "logique", mais il avait déjà vendu les pass ligue des champions.
      Sinon, fair play pour Chambéry

  2. lolo6464 - le 22 juin 2019 à 16h14

    Oui un peu n’importe quoi le PELETIER ,si il suffit de faire une brillante saison en STARLIGUE pour faire le ligue des champions sa se saurait ,surtout face au parcours de NANTES ,si NANTES est pas retenu je vois pas comment CHAMBÉRY peut l’être .

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).