LdC (M)

Pas de miracle pour un PSG décimé

Nikola Karabatic (PSG)

Lourdement handicapé par les blessures, le PSG s’est incliné en terres catalanes (32-36) non sans avoir démérité. Le Barça passe devant au classement.

Le PSG se présentait sur le parquet du Palau sans quatre joueurs, et pas des moindres : Sagosen, Hansen, Toft Hansen et Ekdahl du Rietz, tous blessés. Difficile dans ces conditions de rivaliser avec une équipe comme le Barça. Au final il n’y a pas eu de surprise et le club espagnol est sorti vainqueur de ce premier duel. Pour combler les absences sur la ligne arrière, Raúl González n’a pas eu d’autres choix que de lancer dès les premières minutes le jeune Sadou N’tanzi, aux côtés de N. Karabatic et Remili. Après un début de match très serré où chaque équipe se rend coup pour coup au score, Gérard se montre très en vue dans les cages parisiennes et Remili permet aux Parisiens de s’avancer de 2 buts (12-10). Malheureusement pour eux, le Barça enchaîne par un 4-0, aidés entre autres par l’exclusion de Kounkoud. La fin de mi-temps est plus compliquée pour les partenaires de Karabatic, et un Aleix Gómez inspiré permet aux Catalans de prendre le large, pour terminer à la pause sur une avance de 4 buts (19-15).

Le Barça gère son avance après la pause

Luka Karabatic (PSG)

La deuxième mi-temps dévoile au fil des minutes un Barça en grande confiance, et les Parisiens montrent toutes les peines du monde pour tenter de recoller au score. La première ligne Palmarsson-Cindric-Mem fait parler tout son talent, tandis que l’énergie commence à faire défaut côté parisien. Abalo joue pas mal de minutes au poste d’arrière droit, avec Koundoud en ailier. Seul Remili et les pivots Luka Karabatic et Syprzak essaient d’entretenir l’espoir, mais cela ne s’avère pas suffisant. Pérez de Vargas se montre intraitable dans les moments clés. Le trou est fait, un nouveau but d’Aleix Gómez offre au Barça une avance de 8 buts (30-22). Dans les dernières minutes du match, les Catalans se content de gérer le score, dont l’écart se voit réduit à quatre buts au final (36-32). Le PSG n’a pas à rougir de sa prestation, au vu du nombre de forfaits importants sur ce match, et du niveau de l’adversaire. Le match retour à Coubertin, dont on espère que les absents seront moins nombreux, s’annonce spectaculaire. En attendant, le Barça a récupéré la place de leader du groupe, avant le match Aalborg-Flensburg demain.

Stats du match :

FC Barcelone : Pérez de Vargas (13 arrêts/47 tirs, 28%); Tomás (1 but), Mem (6), Fábregas (2), Cindric (2), Palmarsson (4), Ariño (5); Thiagus Petrus (1), Raúl Entrerríos (4), Sorhaindo, Andersson (1), Áleix Gómez (8,3p), N’ Guessan (2), Möller.

Paris Saint-Germain : Gérard (6 arrêts/32 tirs, 19%); Kounkoud (4 buts), Remili (4,1p), Luka Karabatic (8), Niko Karabatic (1), N’tanzi(1), Sigurdsson (4); Abalo (3), Syprzak (5), Morros (1), Nahi (1), Corrales (1 arrêt/11 tirs, 9%).

Pub Espace Pronos EHFCL

50 CommentairesPoster un commentaire

  1. Julien - le 20 octobre 2019 à 00h15

    Et personne ne dit rien sur Bruno Martini ? Comment espérer faire des miracles avec 1 arrière droit sans l effectif ?

    • rkj4 - le 20 octobre 2019 à 10h04

      Martini, je le nomme rarement, mais je pointe régulièrement du doigt la "direction sportive" du Psg pour ses choix de (non) recrutement plus qu'étranges.
      On a bien compris — enfin, ceux qui ne citent pas le Qatar à tout bout de champ quand ils parlent du Psg — que le "plus gros budget d'Europe" l'est de manière toute théorique et relative. N'empêche que les moyens sont quand même là et qu'une bonne gestion des RH, ce n'est pas du tout ce que l'on voit à l'œuvre.
      Alors bravo aux coachs et aux joueurs pour ce qu'ils arrivent à faire actuellement avec des moyens humains plus que limités à ce niveau d'ambition. Et si on perd les Gonzalez/s à la fin de leur contrat, il ne faudra pas s'étonner.

  2. foulc - le 20 octobre 2019 à 00h24

    Le PSG s’en est plutôt bien sorti vu les circonstances… Ils doivent faire la différence au retour.

    Bon par contre Abalo, même si ça fait longtemps qu’il n’a pas joué Ar, que de mauvais choix, que de situations où il essaie de jouer à Zorro mais au final ça donne Zéro…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).