Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LSL J9

St Raphaël enchaîne, Toulouse s'offre le Phare

, par Zorman

Mauvaise soirée pour jouer à domicile. Pour ces premiers matchs de la 8ème journée, seul Aix-en-Provence s'est imposé face à Créteil (28-23). Dans les autres matchs, Toulouse est venu à bout des Chambériens au Phare (24-25) et St Raphaël évite le piège chartrain (29-33). Hormis les Savoyards, les européens se seront mis dans de bonnes conditions avant le 3e tour de la Coupe EHF ce week-end.

En déplacement à Aix, les joueurs de Créteil ont bien débuté le match et tiennent dans un premier acte serré. Si les Cristolliens ne sont qu'à 1 but de leurs adversaires à la pause (13-12), l'écart se crée dans la seconde période sous l'impulsion d'un bon Vid Kavticnik et d'un Wesley Pardin infranchissable avec 19 arrêts à 46%. Vainqueurs de 5 buts (28-23), les Aixois peuvent pleinement se tourner vers le 3e tour de qualification de la Coupe EHF ce week-end, à Chambéry. "On va aussi récupérer des blessés dont Iniaki Pecina qui nous a manqué ce soir" rappelle le héros du soir, Wesley Pardin. A domicile, Istres vit également une première mi-temps compliquée face à Dunkerque. Porté, comme à son habitude, par de bons Vasko Sevaljevic et Andrea Parisini, (10 des 14 buts de la première période à eux deux), les Provençaux tiennent la dragée haute à une formation nordisque en embuscade (MT : 14-13). En deuxième mi-temps, les joueurs de Gilles Derot tiennent le match jusqu'au dernier quart d'heure où ils le laissent filer en encaissant un 6-1. Avec de bons Pelayo et Billant, auteurs de 8 buts chacun, les Dunkerquois s'imposent 26-30 et se hissent seuls à la 7ème place, doublant leur adversaire du jour.

Nîmes et Nantes en maîtrise

Comme ses homologues provençaux, Nîmes se voit accroché en début de match à Tremblay (20' : 8-9). Les Gardois parviennent néanmoins à prendre le large en fin de mi-temps, notamment grâce à des contre-attaques brillament conclues par Mohammed Sanad (12-17). La seconde mi-temps est un long fleuve tranquille avec un bon Luc Tobie pour des Nîmois qui s'imposent largement : 28-34. "On est contents mais maintenant il va falloir confirmer en Coupe d'Europe" annonce OBrian Nyateu avant le déplacement à Csurgoi. A Ivry, Nantes a géré le match sans pour autant parvenir à distancer son adversaire. Avec Davyes et Persson (7 buts chacun) contre une équipe plus homogène (seuls deux Nantais n'ont pas marqué), les violets parviennent à conserver l'avance tout au long du match. Avec des Ivryens plus hésitants et l'exclusion de Simon Ooms à l'entrée du dernier quart d'heure, le H sécurise sa victoire et s'impose de 6 buts (26-32). Avant le match de Montpellier à Paris, 5 équipes sont à égalité à la 2ème place : Nîmes, Aix, Nantes, Montpellier et Toulouse.

Saint Raphaël continue sur sa lancée

Saint-Raphaël serait-il guéri ? “J’espère” sourit Dan-Rares Fortuneanu, l’entraineur varois, après que ses hommes aient dominé Chartres (33:29). Une première mi-temps d’enfer, avec onze arrêts de Popescu, des montées de balle en veux tu en voilà, un Alexandru Simicu qui marche sur l’eau, telle a été la recette. Avec six buts d’avance à la pause (20:14), les Raphaëlois avaient déjà la partie bien en main. D'autant plus que Chartres a du composer sans Onufryienko, Mikita, Racotea et N'Diaye. “On fait trop d’erreurs, trop de pertes de balle, il y a de la déception par rapport à ce qu’on a produit en première période” résume Toni Gerona de son côté. Les Chartrains ont mis de la folie avec le repos, notamment en changeant de défense, ils ont même recollé à deux buts, grâce à l'apport de Morten Vium et de ses douze réalisations. Mais Alexandre Demaille veillait. Deux arrêts dans les cinq dernières minutes ont suffi pour que Saint-Raphaël sécurise sa troisième victoire de suite, qui lui permet de remonter encore un peu plus au classement. “On sait qu’on va trainer nos cinq premières journées comme un boulet, mais c’est du passé. On va continuer à regarder devant, et, pourquoi pas, intégrer la première partie de tableau à la trêve” termine Fortuneanu. Côté objectifs, on verra bien, mais en tout cas, dans le jeu, on dirait presque qu’on a retrouvé Saint-Raphaël.

Dynamiques inversées à Toulouse et Chambéry

La performance du soir est à mettre au compte de Toulouse, qui est allé chercher la victoire dans un Phare de Chambéry pas toujours accueillant  (24-25). Dans un match anxiogène, où l'écart ne sera jamais monté à plus de deux buts, c'est le 3e du championnat qui s'impose, au grand malheur des Chambériens qui décidément n'y arrivent toujours pas. "C'était compliqué, c'est le moins que l'on puisse dire... Chambéry a vraiment une équipe pour viser et jouer l'Europe. commente Maxime Gilbert. C'était gaillard, ça nous conforte sur notre classement." Un classement où Toulouse tient la 3e place avec Nantes, Nîmes ou Aix. Peut-être bien commencent-ils à rêver à aller chercher Montpellier début décembre : "Si on peut mettre notre grain de sable, on le fera !" Très loin se trouve désormais Chambéry, à une anonyme 11e place, à l'heure où l'Europe et un quart de coupe de la ligue s'annonce dans le mois. "Il y a un manque de sérénité, il nous manque le petit truc qui ferait que.... Mais on a peu de temps pour le trouver désormais." Pierre Paturel est dépité, car sa part de travail est faîte, mais le problème est ailleurs. "On a réussit l'an dernier en étant meilleur défense, ce soir on en prend que 25 encore. Notre soucis est offensif." Un soucis qui s'est fait remarquer pendant 10 minutes de silences (19-18, 42e ; 19-21, 52e), et heureusement que Julien Meyer a fermé le but derrière pour retarder l'échéance (9/20). Insuffisant pour renverser la vapeur.

(avec Kevin Domas, à Chartres et Maxime Thomas à Chambéry)

Prochain match TV

Orlen Wisla Plock

20:45

Mer. 21 Fév.

Montpellier HB

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
24 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Claude
Claude
4 années il y a

Ô Toulouse hein ! Je ne sais pas quelle est la durée de contrat de Luc Steins mais s’il est encore à Toulouse la saison prochaine, ce sera un exploit pour le club !
La révélation du championnat cette saison bien accompagnée par un effectif en pleine confiance et réussite !

maxime
maxime
4 années il y a

Steins et Toulouse sont à cette saison ce que Mindegia et Chambéry furent à la saison dernière. Ne reste plus qu’à Toulouse à garder ce rythme jusqu’à la fin de saison et obtenir un titre !

Philippemhb
Philippemhb
4 années il y a

Toulouse pratique un jeu clairement porté sur ses deux magnifiques ailiers que sont Ilic et Ferran Solle et c'est payant.
Canayer doit en tirer quelques enseignements plutôt que de voir les arrières et demi centre s'obstiner, avec beaucoup de pertes de balles, a servir coute que coute Peterson et Afgour.
A Montpellier, il y a Descat et Lenne qui n'attendent que ça et qui sont brillants

TITOFF34734
TITOFF34734
4 années il y a
Répondre à  Philippemhb

On voit pas les mêmes matchs…
Certes la création a toujours été historiquement sur le jeu de la base arrière, mais l'ADN du club c'est le jeu rapide avec un écartement massif des ailiers pour une utilisation de ceux ci à la finition.
Combien de buts pour ces joueurs depuis le début de la saison??
Descat 40 buts à 75% au tir d'aile et Lenne 31 à 80%… Porte 28… à 60%
Et pour défendre Peterson, une fois n'est pas coutume, il est 4 ème meilleur buteur à 22/24 au tir dc plus de 91% de réussite… Incroyable

Philippemhb
Philippemhb
4 années il y a
Répondre à  TITOFF34734

Descat 40 buts dont 20 jets de 7 mètres j’imagine. La majorité des autres buts sont réalisés en contre attaques rapides mais très peu en jeu placé et c’est ce que je regrette surtout quand on a pas dans son équipe un Tournat, Kohlbacher, Fabregas ou Mirhol

rkj4
rkj4
4 années il y a

Moi aussi j'adore Luc Steins. Je le suis depuis son arrivée à Massy, c'est pour dire.
Et comme j'avais bien aimé leur match contre Istres, j'ai eu envie de revoir Toulouse à Chambéry. Pas un grand match à l'arrivée (même si Steins et Solé ont bien tenu leur poste), mais surtout, j'ai constaté que Chambery c'est vraiment fragile. Tu ne perds pas tes 2 meilleurs arrières sans en subir des effets secondaires désagréables.

jo
jo
4 années il y a

Chambé… pleure ! Sans les exploits « individuels » de Meyer en 2e mi-temps, Toulouse pouvait finir au moins à +5.

En 9 matchs, Chambé a déjà perdu plus de points que lors de l’ensemble de la saison dernière et a autant de points qu’à l’issue des 9 premières journées lors de la « crise » d’il y a 2 ans qui avait notamment vu l’éviction du coach croate Obrvan.

Manquerait plus qu’ils se fassent sortir par Aix en Coupe EHF pour bien passer l’hiver au chaud.

jt73chy
jt73chy
4 années il y a
Répondre à  jo

Lettens a rendu la même prestation que Meyer de l'autre côté du terrain. Toulouse pouvait finir à +5, comme Chambéry pouvait passer devant si Lettens ne sortait pas les ballons.

rkj4
rkj4
4 années il y a
Répondre à  jt73chy

J'ai eu un peu cette impression sur le coup, mais je crois quand même que Meyer a été plus décisif et miraculeux. Les statistiques officielles le prouvent.

luca22
luca22
4 années il y a
Répondre à  rkj4

Stopper 2 tirs de Steins (qui était à 34/36 avant ce match) dont 1 en face à face était déjà un bel exploit pour Meyer

chambe_chambre
chambe_chambre
4 années il y a
Répondre à  rkj4

Oui, Julien Meyer a fait des arrêts plus difficiles et plus spectaculaires. Il a fait un très grand match mais si on parle de stats officielles, tu remarqueras d’une part que les gardiens de Toulouse ont fait plus d’arrêts que les gardiens de Chambéry ET d’autre part que Chambéry a plus tiré que Toulouse ! On a vu quelques tirs hors cadre côté chambérien en deuxième mi-temps. Il y a eu des solutions trouvées mais une très mauvaise finition. Autres stats officielles, celles du pourcentage de réussite au tir : 54,76% pour Chambéry contre 59,59% côté Toulouse. Attention donc aux stats et à la lecture et à l’interprétation parfois trompeuse ou partielle que l’on peut en faire.

Morcheeba
Morcheeba
4 années il y a

Effectivement, le jeu chambérien est brouillon et en plus, on sent les joueurs sous pression. Faustin c’est pas Mindegia c’est clair aussi. Il faut laisser du temps à Jean-Loup qui est encore jeune et qui joue pour la première fois en étant titulaire et avec beaucoup de responsabilité. A Montpellier, il était tantôt le pompier de service, tantôt le couteau suisse. Donc c’est tout nouveau pour lui.
Encore une fois, ce n’est pas l’arbitrage qui sortira grandi de ce match. Que d’erreurs d’appréciation. Ils ont sifflé avec le livret d’arbitrage dans la main. Chambéry n’a vraiment pas été bon ce soir, comme l’arbitrage. Et Toulouse a su en profiter.

jt73chy
jt73chy
4 années il y a
Répondre à  Morcheeba

Tout à fait d'accord avec toi. Chambéry à plusieurs situations de tir à 6m y/c 2 penalty mais n'arrive pas à marquer. Faustin va devoir vite grandir.

Quelle parodie d'arbitrage : Les arrachages de maillot de pivot non vu, les marchés non sifflés (Stein en est un vrai spécialiste, il a raison d'en profiter t'en qu'on lui dit rien), les plongeons de piscine. Nouvelle définition du passage en force : je saute pour tirer, on m'attrape le maillot dans le dos => passage en force.
Des buts marqués avec les 2 pieds en zone mais accordés. Je lève mon bras au bout d'une minutes après de la passe à 10, l'attaque d'après de la même équipe au bout de 20s, puis au bout de 40s et ainsi de suite. Des bras levés à rallonge, où on a l'impression qu'il y a 15 passes de faites avant 1 tirs.
Et j'en passe. Ces arbitres donnent l'impression qu'ils débutent à chaque matchs que je vois d'eux.

Martial
Martial
4 années il y a

Il y a vraiment un gros souci d animations à Chambéry. JL Faustin n a aucun impact sur le jeu et l equipe sollicite mal et trop peu ses points forts, mélic, marescot notamment. Du coup le jeu se résume à tourner en rond jusqu a un tir force de briffe ou tritta qui sont de très bons joueurs mais on, en position moyenne, un taux de réussite globalement médiocre. En défense, ça manque de cohésion et de densité comme si faire l effort pour le copain était quelque chose de superflu. Tout le contraire de Toulouse qui exploite toutes ses qualités.

Jack3544
Jack3544
4 années il y a
Répondre à  Martial

Faustin est un bon joueur de D1, mais surement pas un joueur leader pour une équipe qui veut jouer le haut de tableau.

bart
bart
4 années il y a

Pas la peine de tout miser sur Faustin (ou le départ de Mindegia) sur la responsabilité des mauvais résultats de Chambéry depuis le début de saison. Certains joueurs qui étaient peut-être en sur-régime l’an passé ne sont plus du tout au même niveau cette année indépendamment de l’absence d’un vrai DC (Tritta aussi bien en attaque qu’en défense), Costoya, Genty… De même, quel est l’apport de Briffe depuis 2 saisons ?

La seule satisfaction de cette saison pour l’instant, c’est les plutôt bonnes performances de Meyer (+35%) malgré un temps de jeu toujours assez réduit. Peut-être va t-il falloir penser à le mettre n°1 quand on voit les performances de Genty et dans l’optique de l’an prochain ?

Totobus
Totobus
4 années il y a
Répondre à  bart

Je suis assez d'accord dans l'ensemble sauf sur le cas Tritta, qui pour moi tenait bien sa place hier.
… et clairement, il faut que Meyer passe numéro 1.

manu
manu
4 années il y a

Chambéry privilégie la Coupe de France…

Pascal
Pascal
4 années il y a

Chartres décimé Ndiaye, Furlan,Onufrienko, Racotea, Mikita absent Chartres à lutter avec ses moyens du jour pour rivaliser avec St Raphaël, quand aux commentateurs de Bein qu’ils restent neutre on voit de suite pour qui ils sont !!!

seb
seb
4 années il y a

Chapô bas pour l’instant à Toulouse qui a quand même perdu pas mal d’éléments forts ces dernières années et qui même avec un petit budget arrive à former un collectif jusqu’à présent très solide et cohérent.

Mehdi
Mehdi
4 années il y a

Moorcheba bonjour dis moi suite à tes multiples attaques sur l Usam Nîmes gard que penses tu d’eux depuis 1 an et demi ?? Tu peux pas nier que l équipe a pris une autre dimension ???

Jack3544
Jack3544
4 années il y a
Répondre à  Mehdi

Nimes fait une superbe saison. Mais le plus dur sera de confirmer sur la durée. Le championnat sera surement le plus intéressant (à part la première place) et le plus serré des dernières années. 5 équipes vont se battre pour le podium et bien mail qui pourrait donner l'ordre d'arrivée.
Pour NImes, j'ai peur que l'an prochain ils nous fassent une Chambery (perte de Prandi et arrêt de Guiguou?) et surchauffe de certains.

ricardtube
ricardtube
4 années il y a
Répondre à  Mehdi

mehdi tu es méchant, moorcheba va dire qu'il voit l'usam dans le wagon pour la d2.
sinon pour répondre à jack, Guigou reste un an de + en se consacrant exclusivement au club, sans équipe de France.
il faudra remplacer prandi c'est sur, malgré au même poste un bon acquevillo hier et Dupuy, d'ailleurs j'espère qu'il ne s'est pas blessé hier, son bras droit pendait à la fin…

nico
nico
4 années il y a

Pas encore de sujet là dessus mais les Finales de Coupe de France se dérouleront en principe à Aix cette année plutôt qu’à Bercy. La fédé s’est faite bouger la viande par le catch WWE qui avait déjà réservé la date pour Bercy
https://www.lequipe.fr/Handball/Actualites/Pas-de-bercy-pour-les-finales-de-coupe-de-france-qui-devraient-avoir-lieu-a-aix/1079845

Nos derniers articles

24
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x