Mondial U21 (M) – J4

Le Danemark chute face à l’Islande

Cette journée aura connu plusieurs surprises. Outre la France défaite par la Suède, les coréens étaient à deux doigts de faire chuter une Egypte première de sa poule jusqu’ici. Dans le groupe D, c’est l’Islande qui a surpris tout le monde en faisant chuter le Danemark, et le Chili qui défait l’Argentine.

Groupe B

Australie 21 – 35 Nigeria (11-16)

Un match “pour l’honneur” entre deux équipes assez faible si on considère le niveau global de la compétition. Et bien ce sont les nigérians qui l’ont emporté avec la manière. Les nigérians l’ont emporté avec une 6-0 plutôt solide face à l’équipe d’Océanie, le gardien Solomon assure plutôt bien dans ses cages. En attaque, le demi centre Mohammed donne le tempo et s’impose dans de nombreux duels, les nigérians enchaînent les décalages qui profitent à Anas. On comprend un peu mieux pourquoi le Nigéria a terminé troisième nation africaine devant des nations comme l’Algérie. Le Nigeria dispose de beaux potentiels qui ne seront malheureusement peut-être jamais exploités, même si le niveau de cette sélection frôle un bon niveau de nationale 3. 

Egypte 38 – 36 Corée du Sud (19-18)

L’Egypte a lutté face à la Corée du Sud. Une première mi-temps qui partait pourtant bien, le jeu physique des égyptiens écrase la défense coréenne. Plusieurs changements défensifs ont permis aux coréens de gratter pas mal de ballons et se retrouve à recoller au score. La deuxième période est bien plus timorée côté coréen. Même si leur défense étagée permet de perturber les égyptiens, les africains changent leur gardien et resserrent leur défense. Le dernier quart d’heure n’est qu’un enchaînement de buts : les deux équipes jouent très vite. L’Egypte sort vainqueur d’un beau combat : leur maître à jouer Seif Mohamed Eldaraa permet aux égyptiens de dérouler en attaque. Le score ne reflète pas réellement la physionomie du match, les coréens rattrapant leur retard sur des sursauts d’orgueil sur des courtes périodes. 

Groupe D

Chili 25 – 22 Argentine (14-10)

L’Argentine est au fond du trou dans ce groupe D. Après une quatrième défaite, les argentins vont repartir bredouilles s’ils n’accomplissent pas le miracle face à la Norvège. Leur match face au Chili ne doit son issu qu’à quelques détails : presque la même efficacité au tir, idem du côté des gardiens de but. Le Chili domine la grande majorité de la rencontre et porte même l’écart à +6 avant de rentrer dans le dernier quart d’heure. Moment choisi pour l’Argentine pour réagir et inscrire une série de 4-0. A noter l’excellente performance de l’arrière chilien Julio Baumann, auteur de 9 buts et 3 passes décisives.

Islande 25 – 22 Danemark (13-9) 

Le Danemark a chuté alors que tout le monde les voyait sortir victorieux du groupe D après leur victoire de caractère face à l’Allemagne. Et à qui la faute ? Et bien son nom c’est Viktor Gisli Hallgrimsson. Le portier islandais, très performant depuis le début de la compétition, a encore brillé avec 14 arrêts à 42%. La star danoise en revanche, Emil Laerke (arrière gauche) a eu bien du mal dans le secteur offensif avec 5 but sur 10 tentatives. Durant les 20 premières minutes, les deux équipes font jeu égal, après quoi les islandais prennent l’avantage le porte jusqu’à +4 avant la pause. Ils vont ensuite maintenir un écart de +3 tout au long de la deuxième période avant de l’emporter 25-22. Le groupe D reste donc très ouvert avec cette victoire de l’Islande, ceux-ci étant à égalité de points avec l’Allemagne et le Danemark.

Norvège 20 – 29 Allemagne (12-16)

Un très gros match de Klimke, le gardien de l’Allemagne, a permis d’emporter une victoire avec la manière face à la Norvège. Ses nombreux arrêts se sont vite convertis en munitions pour l’ailier Ignatov (10 buts/11 tentatives). Pas besoin de forcer le jeu sur Heymann, les allemands peuvent effectuer quelques rotations. Les norvégiens passent pas mal de minutes sans inscrire le moindre but, les allemands font le break. L’addition commence à se faire lourde, et une série de 3-0 permet de réduire l’écart de quelque peu. Score final : 20-29. Avec le Danemark qui devrait l’emporter sur le Chili, l’issu de ce groupe sera décidée par le duel opposant l’Allemagne et l’Islande lundi.

Depuis Vigo, Julien Baudry

HandNews nouvelle application
Pub Espace Pronos EDF

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).