Starligue – J19

Chambéry reprend sa marche en avant

Crédits : B. Lecouturier

Chambéry s’impose face à Tremblay 34 à 31 au Phare. Un score qui ne reflète pas l’écart entre les deux équipes qui s’était creusé progressivement, avant un dernier baroud d’honneur des visiteurs. Chambéry s’accroche à Nîmes, vainqueur dans le même temps face à Pontault.

Crédits : B. Lecouturier

Si on est certains désormais que Chambéry n’est pas Paris, on ne peut en revanche pas dire que les savoyards auront manqué beaucoup de rencontres cette saison. Pourtant le raz-de-marée parisien de la semaine précédente était encore à surmonter dans les têtes visiblement. Face à une équipe de Tremblay moins le vent en poupe qu’au match aller mais toujours intéressante, le défi pouvait se transformer en mauvaise soirée. Pour ceux qui ne le savaient pas, la puissance de Erwan Siakam (3 buts à la pause, 5 au total) et Luka Sebetic s’illustrent en début de rencontre. « On est venu avec de l’ambition, et ça c’est vu à notre début de match » rappelle Erwan Siakam. Rajoutez le pivot Marouane Chouiref dans tous les bons coups sans oublier la terrible précision de Pedro Portela (3 buts à la pause, 6 au final) en contre, et Tremblay maintenait Chambéry sous l’eau (3-7, 8e).

Un match spectacle

C’est alors que le capitaine est sorti de sa cabine. Erick Mathé envoie une colère qui dépassait le son des hauts-parleurs jusqu’au sommet du Phare. « On avait pourtant dit qu’il fallait jouer d’entrée à 200%… » constate Quentin Minel. Une soufflante qui remet les joueurs dans les clous. Surtout Yann Genty qui se transforme, invisible sur les 10 premières minutes avant d’enchaîner 9 arrêts et être finalement mesuré à 43% à la pause. Chambéry met un 6-0 et relance la rencontre (10-8, 17e). Si le score met un temps à prendre de l’ampleur, il gonfle juste avant la pause (18-14, MT).

Crédits : B. Lecouturier

Quentin Minel dans son rôle « d’impact-player » n’y est pas pour rien (4 buts à la pause, 9 au final). « Comme à chaque match j’essaie de mettre de l’intensité et de l’envie, ça fait plaisir que ça paye ! » Une seconde période sans vague cette fois pour l’armada savoyarde qui déroule : kung-fu, contre-attaque, engagements rapides, roucoulettes et autres fantaisies sont au menu (27-21, 44e) « C’est une belle victoire collective » sourit le capitaine heureux des savoyards. Si offensivement Tremblay n’aura pas eu à rougir, défensivement la copie sera à revoir (34-31, SF) « On avait dit qu’il ne fallait pas les laisser entrer dans nos 9 mètres et au final ils ont réussis à jouer au près. » Avoue Erwan Siakam. Au point de vite faire sortir Chouiref et Genese Bouity pour double exclusion très rapidement. « Mais ce qui est bien c’est qu’on sait exactement où progresser ». Il va falloir avant un match pas vraiment cadeau face à Pontault Combault.

Inquiétude autour de Benjamin Richert, l’ailier revenu récemment de blessure a été touché à la cheville droite et a été directement aux vestiaires avant la fin de rencontre.

La feuille de match

Arbitres : Pichon et Reveret

Chambéry – 34

Exclusions : Paturel (13’58), Melic (22’13), Costoya (26’58)

Yann Genty (GB – 12/39) ; Julien Meyer (GB – 1/4 à 7m) – Queido Traoré (3/3) ; Alexandre Tritta (2/3) ; Clément Damiani ; Benjamin Richert (0/2) ; Antoine Léger ; Gerdas Babarskas (1/2) ; Hugo Brouzet ; Johannes Marescot (4/6) ; Pierre Paturel (2/2) ; Quentin Minel (Cap – 9/13) ; Alejandro Costoya (4/5) ; Fahrudin Melic (5/8 dt 3/3 à 7m) ; Niko Mindegia (2/2) ; Arthur Anquetil (2/3).

Tremblay – 31

Exclusions : Chouiref (4′, 17’54) ; Bouity (14’47, 20’02), Borges (54’25)

Patrice Annonay (GB – 5/9) ; Darko Arsic (GB – 8/37) – Vasko Sevaljevic (2/3 dt 1/2 à 7m) ; Pedro Portela (6/8 dt 2/2 à 7m) ; Raida Rezzouki (1/1) ; Adama Sako (0/1) ; Genese Bouity (1/2) ; Jason Muel (3/3) ; Luka Sebetic (1/2) ; Felipe Borges (2/4 dt 0/1 à 7m) ; Luc Steins (3/3) ; Erwan Siakam (5/8) ; Henrik Olsson (3/5) ; Samuel Honrubia (2/4) ; Sassi Boultif (1/1) ; Marouane Chouiref (1/5).

1 CommentairePoster un commentaire

  1. seb - le 27 mars 2019 à 23h41

    J19 : Minel commence sa saison 2018/19… quasiment autant de buts ce soir que sur ses 9 matchs précédents…
    Incroyable trou d’air cette saison après avoir fini à près de 100 buts l’an passé en étant l’un des rares chambérien à sortir la tête de l’eau avec Melic..
    En espérant pour lui et pour Chambéry qu’il garde ce niveau jusqu’à la fin de saison.. Dommage en tout cas cette saison dans l’ensemble ratée, il mérite je pense mieux qu’un club comme Erlangen..

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).