Starligue – J6

Fortuneanu: “C’est un nouveau départ pour nous”

Après un début de saison compliqué, Saint-Raphaël a décroché son premier point de la saison, face à Montpellier (29-29). Rares Fortuneanu et tout son collectif ont pu pousser un grand ouf de soulagement après une belle prestation qui pourrait enfin lancer leur saison. On a logiquement trouvé un coach varois, heureux et quelque peu soulagé à la fin de la grosse bataille livrée avec le MHB. 

On a entendu des applaudissements sortis du vestiaire à la fin de votre discours, cela doit vous faire du bien…

Oui cela nous fait du bien !  Surtout après un mois de galère où on était en manque de confiance et on n’arrivait pas à trouver notre jeu, tant sur le plan défensif  qu’offensif. Je vais lier ce point avec la victoire contre Cherbourg (31-35 dimanche lors du deuxième tour de Coupe de la Ligue). Même si on a gagné dans la douleur contre une équipe de D2 et que tout le monde pensait qu’on était favori et que ça allait bien se passer, le combat mené par les joueurs pendant soixante minutes a servi. Ca nous a permis de prendre plus de confiance, on a vu dans nos entrainements cette semaine que les joueurs étaient plus sereins. On sait que les victoires emmènent de la sérénité, de la confiance, de la volonté et de la bonne humeur sur les séances. Ce soir (hier), ça s’est aussi vu pendant le match. A plusieurs reprises on aurait pu lâcher mais on ne l’a pas fait. Ca dénote une preuve de caractère et d’orgueil. On était sûr de l’avoir et que cette équipe en était capable. Ce point obtenu est un nouveau départ et je suis sûr que si on aborde les matchs dans le même état d’esprit, ça va le faire.

Il y a eu des doutes dans cette longue période de défaites ?

Oui, bien sûr qu’il y a eu des doutes. Cette équipe n’est pas habituée à jouer avec une série de cinq défaites et c’est sûr que le doute s’installe. Je pense que la confiance individuelle arrive au travers de chacun et pour remonter la pente, il faut que tout le monde se remette en question, posisitver les choses et arriver à visualiser des images positives surtout au niveau de la finition. C’est ce qui nous avait manqué jusqu’à présent. Ce soir, ça n’a pas été le cas, on a été très concentrés et très précis. C’est un nouveau départ pour nous.

Après Dunkerque on sentait déjà du mieux dans votre jeu, malgré une nouvelle défaite, cela a aussi permis de mieux vous préparer… 

Oui il y a du mieux, après ça se joue sur les détails, on a encore quelques imperfections mais ce soir en a vues moins qu’avant. Il y en avait toujours deux trois par joueur et à la fin ça pesait. Ce soir il y en avait beaucoup moins. On a été très attentifs et très généreux dans les efforts sur les replis défensifs, on n’a pas laissé Montpellier marquer beaucoup de buts sur grand espace alors que c’est leur point fort. On les a un peu épuisés sur notre défense placée et c’est le point positif de ce soir.

Malgré le fait que vous ayez beaucoup couru, vous n’avez pas pu faire tourner comme vous le vouliez avec l’absence d’Adrien Dipanda…

Oui, Adrien est une pièce très importante et très forte de notre effectif en défense ou en attaque. C’est sûr que sa blessure nous handicape un peu, on a pu travailler pendant deux matchs avec le groupe au complet, maintenant on le perd pendant trois semaines. On a vu d’autres joueurs qu’on voyait un petit peu moins jusqu’à présent qui ont su palier à cette absence. Notamment Xavier Barachet qui met un but important à la fin et je suis très content qu’il ait retrouvé des sensations. Il y a aussi eu Kolakovic mais je ne vais pas citer tout le monde. Je ne veux pas saluer des individualités ce soir mais tout le collectif qui a répondu présent.

Voir la salle pousser de manière positive pour la première fois en tant que coach a aussi dû vous faire plaisir… 

C’est ce que j’ai dit au début. On est là pour leur fournir des émotions, qu’ils voient du beau spectacle. Même s’il n’y a pas la victoire au bout, ça fait plaisir de voir le palais plein, des gens heureux, qui rentrent chez eux avec le sourire. Ils garderont l’image des gars qui se sont battus et c’est ce qui compte le plus, donner du plaisir à notre public.

Propos recueillis par Maxime Cohen.

12 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 10 octobre 2019 à 11h23

    Bonjour
    Il vaut mieux que ce soit enfin le départ de l'équipe vers une remontée au classement sinon ce sera rapidement celui du coach.
    Un point pris face au MHB c'est bien, même à domicile, mais ça ne reste qu'un unique point pris sur le fil en six journées de championnat sur douze possible.
    Peut-être faut-il encore patienter un peu avant de célébrer la guérison du patient.

  2. Philippemhb - le 10 octobre 2019 à 12h27

    Mauvais résultat pour le MHB….face a une équipe de St Raphael hyper prenable…..Un Duarte très approximatif qui confirme de jours en jours mon incompréhension concernant son recrutement. Ma satisfaction c’est le duo Descat Lenne et c’est d’ailleurs en écartant le jeu sur les ailes que Montpellier brille et c’est en insistant sur le centre de la défense que Montpellier s’épuise et se fait prendre pas mal de ballons. Il est grand temps que Montpellier handball recrute un grand arrière gauche canonnier, régulier, précis….

    Je suis impressionné par Nantes, son jeu, son recrutement, son demi centre dont ce serait une hérésie de ne pas le voir en EDF au plus vite…. Je suis même étonné que le H ne soit pas parvenu a l’emporter à Coubertin contre le PSG actuel….

    • rkj4 - le 10 octobre 2019 à 13h44

      Contre le Psg “actuel” je suis d'accord : on risquerait de souffrir contre les Nantais.
      Mais Psg-Nantes, c'était il y a un mois : Sagosen et Hansen tenaient sur leurs pattes. Ça complique forcément les choses, non ?
      Alors, mauvais timing pour les uns, heureux pour les autres.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).