Starligue

Les 7 ailiers droits à ne pas rater en Starligue

Yanis Lenne (Montpellier HB)

Après les gardiens, au tour des ailiers droits ! Encore une fois, les joueurs à suivre ne sont pas forcément les meilleurs à leur poste (pour le moment) ou les plus grosses stars, mais plutôt ceux qui peuvent nous surprendre (ou nous décevoir) cette saison. En conséquence, pas de Solé, Balaguer, Sanad ou Melic, mais plutôt des (jeunes) espoirs ou des recrues prometteuses.

  1. William Benezit, Chartres (22 ans)

Meilleur espoir de la dernière saison de Proligue, le Chartrain va découvrir l’élite cette saison. Dans le sillage de Sylvain Kieffer l’an dernier, c’est cette fois-ci aux côtés de Morten Vium que Benezit cherchera à grapiller du temps de jeu et emmagasiner de l’expérience. S’il reste encore perfectible, le natif de La Rochelle a néanmoins prouvé de très belles choses en Proligue. Il ne lui reste qu’à confirmer à l’étage supérieur… le plus dur !

  1. Rasmus Nielsen, Istres (30 ans)

Istres aimerait se faire moins peur cette saison et a ainsi cherché à recruter des joueurs d’expérience. Les Istréens ont mis la main sur un international danois (3 sélections) pour renforcer leur aile droite. Joueur d’expérience, tireur de 7 mètres, buteur et rapide, Rasmus Nielsen a également quelques campagnes européennes sur son CV. Bref, Istres tient potentiellement un renfort de choix pour dynamiser son attaque sur jeu rapide. A première vue, le seul aléa pour le joueur sera son temps d’adaptation. Il s’agit en effet de sa première expérience à l’étranger. Espérons qu’il s’acclimatera vite au climat provençal.

  1. Sebastian Augustinussen, Nantes (23 ans)

Un autre Danois dans notre top. Celui-ci a posé ses valises dans la Cité des ducs de Bretagne à Nantes. Solide élément de Skjern l’an passé (25 buts durant la campagne européenne des Danois), Sebastian Augustinussen quitte le Danemark en compagnie de son collègue Emil Nielsen. Un autre pari de la part des Nantais, sur ce solide (1m92 pour 93 kg) ailier droit qui devra d’une part, relayer David Balaguer et d’autre part solidifier la défense nantaise puisqu’il peut évoluer au poste 2.

  1. Théophile Caussé, Ivry (26 ans)

Annoncé comme un des espoirs français au poste d’ailier droit, capitaine de l’équipe de France U21 médaillée de bronze en Bosnie en 2013, Théophile Caussé peine à confirmer. Après de bons débuts à Dunkerque, le natif d’Haïti n’a pas vraiment pu trouver sa place à Montpellier, même s’il en repart avec une Ligue des champions. Le voici désormais à Ivry, revanchard. Valeureux et doté d’un potentiel physique remarquable, Théophile Caussé peut réaliser une très belle saison à Ivry où il arrive en tant que numéro un, pour remplacer Morten Vium. Une occasion pour Caussé de se relancer, de jouer et… de marquer, lui qui n’a jamais dépassé les 50 buts en une saison. Il en est largement capable.

  1. Pedro Portela, Tremblay (29 ans)

A l’image du handball portugais, Portela a été « insolent d’efficacité » la saison dernière. Avec 101 buts (dont seulement 5 jets de 7 mètres), le Portugais a réalisé une saison de très grande qualité à Tremblay. Si Tremblay ne possède pas, a priori, d’atouts suffisants pour bouleverser le haut du classement, son ailier droit portugais sera en revanche bien suivi. Et s’il reproduit les mêmes performances, nul doute qu’il pourrait s’envoler vers des clubs plus huppés. 

  1. Morten Vium, Chartres (27 ans)

« Jamais, jamais deux sans trois !! » : et un troisième danois dans le top. Morten Vium sillonne les parquets français depuis maintenant trois ans. En dehors de sa saison 2017-2018, un peu gâchée par les blessures, il a toujours été excellent, avec notamment 138 buts inscrits l’an dernier. Peut-être moins médiatisé car jouant à Ivry, Vium est cependant un ailier droit exceptionnel, à la réussite presque clinique (75 % de réussite sur ses trois saisons à Ivry). Il n’est sans doute pas étranger au maintien obtenu par le club du Val-de-Marne. Recruté par Chartres, il pourrait vraiment briller cette saison dans les rangs de l’ambitieux promu.

  1. Yanis Lenne, Montpellier (23 ans)

Il n’est pas encore une star, ni vraiment une valeur totalement sure mais il est forcément en tête de notre top ! Après une saison galère au Barca où il a subi l’éclosion d’Aleix Gomez, Yanis Lenne s’est quelque peu relancé à Aix-en-Provence où il a réalisé une saison très correcte (45 buts à 78 % de réussite). Désormais au MHB et seul sur le poste, il est venu le temps pour l’Alsacien d’exploser et d’exposer tout le talent qu’il a pu laisser entrevoir ces dernières saisons. Travailleur et ambitieux, Lenne a toutes les clés en main pour réussir à Montpellier qui pourrait se frotter les mains d’avoir convaincu le Barca de lui céder le joyau.

Tristan Paloc

11 CommentairesPoster un commentaire

  1. Nolijane - le 27 août 2019 à 00h09

    Et la confirmation de Billant a Dunkerque ?
    Pas de mot non plus sur une probable explosion de Richert à Chambéry… pour moi véritable top 1 de ce classement, il porte un énorme potentiel.

  2. Jbclamence35 - le 27 août 2019 à 07h49

    Ouais peut-être Billant ou Richert à la place de Benezit ?

  3. Tof - le 27 août 2019 à 08h20

    Richert number 1

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).