Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

D2F - Celles

"Frustration" et "colère" face à la situation actuelle

, par Dalibor

Vendredi dernier, la Ligue Féminine de Handball communiquait sur le futur de la Ligue Butagaz Energie. Face à l'épidémie de coronavirus et l'arrêt de tous les championnats depuis un mois, les instances du handball féminin décidaient de mesures phares : un championnat de première division à quatorze équipes au lieu de douze, pas de descente de LBE à D2F et la montée des deux premiers clubs de D2F au statut de Voie d'Accession au Professionnalisme (Vap). Pour le HBC Celles-sur-Belle, actuellement troisième des play-offs mais à égalité de points avec Saint-Amand, deuxième, cette décision manque "de logique et d'équité sportive".

Au moment de l'arrêt des championnats, deux journées des play-offs de deuxième division féminine avaient été disputées. Au classement général, Plan-de-Cuques pointait à la première place avec 23 points tandis que Saint-Amand et Celles suivaient avec 21 unités. Avec cinq points d'avance sur Le Havre, quatrième, nul doute que la montée se jouerait entre ces trois équipes. Mais problème, Amandinoises et Celloises, au coude à coude au général, ne se sont jamais affrontées avant l'épidémie du Covid-19.

A la suite de la décision de la LFH, les joueuses et le staff du HBC Celles ont d'abord publié un communiqué ce lundi pour protester contre cette situation. "Nous tenons à manifester notre incompréhension et notre désaccord en lien avec les décisions prises ou en cours de validation pour ce qui a trait à la gestion de la fin de saison des divers championnats, explique le club. Le changement de logique consistant finalement à n'intégrer que les points acquis ou concédés à la fin de saison régulière est en contradiction avec les règles fixées au début de la saison. Cela impacte la stratégie des clubs."

"Notre stratégie nous retombe dessus"

Cette stratégie sportive pour la gestion des play-offs, Frédéric Viguier (à droite sur la photo), président du club l'a d'ailleurs évoquée dans les colonnes de La Nouvelle République. "Sur cette phase, il y a des moments où il faut savoir gérer son groupe, explique l'homme fort du club. J'ai un coach qui, contre Bègles (défaite lors de la dernière journée) l'a fait, pour éviter de prendre des risques, étant donné que Bègles n'allait pas en play-offs et que ça n'aurait pas d'incidence. Notre stratégie nous retombe dessus, et nous dessert, donc on ne peut pas accepter cette prise de décision."

Il poursuit avec son deuxième point de désaccord, lié au classement général s'il était entériné tel qu'il figure aujourd'hui : "on compare deux poules qui n'ont rien à voir, où les équipes ne se rencontrent pas. C'est arbitraire, injuste, et non-équitable. Pour finir, on va faire monter une équipe, Saint-Amand, qui n'a pas battu une seule équipe VAP de la saison. La question, derrière ça, est de savoir à quoi sert le VAP ? Le coup de grâce, c'est qu'on nous dit que Mérignac, qui n'a pas gagné un match, ne descend pas."

"L'impression qu'on ne me respecte pas"

Pour expliquer une telle décision prise à l'encontre de la saison de son club, qui évoluait au plus haut niveau lors de la saison 2016/2017, Frédéric Viguier ne mâche pas ses mots, dans une longue interview à nos confrères de La Nouvelle République : "on est les Don Quichotte du handball. On se bat contre des moulins à vent. On ne veut pas de club rural au haut niveau. Je suis outré qu'on ne nous respecte pas plus. Ça fait longtemps qu'on existe, qu'on montre des choses, comme rassembler 3.000 personnes à plusieurs reprises dans une saison (ndlr : Celles-sur-Belle compte 4000 habitants environ), ou des finances qui ont fait de vrais progrès." Cette année encore, le club avait pris ses quartiers à l'Acclameur, salle de 3 500 personnes à Niort, pour la réception de Brest en Coupe de France.

"J'ai l'impression qu'on ne me respecte pas, et que le petit club de milieu rural n'a pas le même poids que ceux évoluant à Marseille et Lille, pour citer Plan-de-Cuques et Saint-Amand", explique le président amer.

La Ligue Féminine de Handball devrait communiquer d'ici la fin de semaine pour désigner officiellement les clubs promus dans l'élite.

Photos du HBC Celles-sur-Belle Clément Domas

Prochain match TV

Montpellier HB

16:00

Dim. 25 Fév.

PSG Handball

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
11 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
jpf_hb
jpf_hb
3 années il y a

“Sur cette phase, il y a des moments où il faut savoir gérer son groupe, explique l’homme fort du club. J’ai un coach qui, contre Bègles (défaite lors de la dernière journée) l’a fait, pour éviter de prendre des risques, étant donné que Bègles n’allait pas en play-offs et que ça n’aurait pas d’incidence. Notre stratégie nous retombe dessus, et nous dessert, donc on ne peut pas accepter cette prise de décision.”

Pour moi ça s'appelle le karma, on fait "exprès" de perdre un match pour éviter une équipe, et bah voilà c'est le jeu…

C'est pas cette décision due à la crise sanitaire qui est mauvaise, c'est la formule des playoff qui est à revoir plutôt

Swill
Swill
3 années il y a

Ils n’ont pas fait exprès de perdre, ils ont fait reposer des joueuses pour gérer l’effectif. Ce cas précis mériterait un match d’accession entre les 2 équipes…

jpf_hb
jpf_hb
3 années il y a
Répondre à  Swill

Le sport est un jeu où il faut toujours jouer à fond… Ils ne l'ont pas fait, ça leur retombe dessus, c'est pour ça que je parle de Karma
Après je suis d'accord que la formule des playoff permet se genre d’aberration, mais ce n'est pas la décision due au Covid19 qui est aberrante

leFnake
leFnake
3 années il y a
Répondre à  Swill

cela serait en effet une très bonne solution (si c'est faisable ?), mais jouer la saison à quitte ou double sur un match (ou 2) à huis clos après 3 mois d'arrêt, je ne sais pas trop non plus si ça serait vraiment plus équitable ?

Ricardtube
Ricardtube
3 années il y a

Ils n’ont pas tort. Figer un classement est une chose mais changer l’en règlement pour figer le classement en est une autre. Le plus sage aurait été de faire monter plan de cuques, descendre Mérignac, rester à 12 et passer à 14 l’annee Suivante avec 1 descente et 3 montées. Les clubs de d2 recalés auraient été satisfaits de se battre pour 3 place l’annee Suivante. Dans tous les cas, il faut arrêter ce système de plays off comme cela a été arrêté en N1 M. il faut une seule poule de 12 en d2

Averell
Averell
3 années il y a

Bah… Ca a ete longtemps debattu et rebattu sur ce forum…
Quelque soit la decision adoptee, il y aurait forcement des mecontents!
Merignac n'a pas gagne un match, mais aurait pu aussi pretendre avoir lache les dernieres rencontres pour se concentrer sur les play downs…
Le Have, 4e a 5 points, n'avait il peut etre pas encore la possibilite mathematiques de se qualifier? Peut etre qu'ils gardaient ses forces pour le sprint final…
Ne faire monter que Plan de Cuques aurait frustre les 2 autres clubs de D2…
Je ne sais pas s'il y a eu concertation avec tous les acteurs pour obtenir un impossible consensus. Mais quelle solution aurait ete pret a accepter Celles? Certainement uniquement de prendre la place de St Armand… Qui a sont tour aurait crie au scandale, non?
Donc, on prend le classement a date et tant pis si ce n'est qu'une solution de compromis bancal prise dans une situation exceptionnelle…

Averell
Averell
3 années il y a

Alors, si j'ai bien compris le reglement de la D2F que j'ai pris la peine de chercher, je trouve que les dirigeants de Celles font preuve de populisme!
Que dit le reglement:
"En playoffs et playdowns, les clubs conserveront les points décrochés face à leurs trois adversaires du premier tour, qui se retrouveront avec eux pour ces phases finales."
Or Begles ne s'est pas qualifie pour les play offs, donc ce match perdu n'a aucune incidence sur le classement final de Celles.
On peut meme dire que St Amand aurait pu etre plus lese car a la fin des matchs de poule, ils avaient 1 point de plus que Celles, qui a "disparu" au moment de commencer les play offs.
Ensuite les 2 clubs ont gagne chacun leurs 2 premiers matchs de play off et la malchance de Celles, c'est qu'ils ont du jouer le Havre et qu'ils n'ont gagne que d'un but… Malgre tout la difference de but en faveur de St Amand demeure consequente: 15 buts!
Bref, je comprends la frustration de Celles, mais encore une fois, quelle meilleure proposition?

passagenzone
passagenzone
3 années il y a
Répondre à  Averell

Ce que dit Celles-sur-Belle, c'est qu'ils ne comprennent pas le mode de désignation des clubs qui montent, et comment ce se fait que les règles montées/descentes ne sont pas les même pour tous les niveaux.

Il n'y a que les VAP qui peuvent monter. Ces clubs ne se sont pas tous rencontrés à cause du système de poule géographique.
Dans les confrontations directes entre clubs VAP, Celles a 1V /1N /1D, Le Havre 1V /1N /1D, Plan de Cucques 1V /1N, et St Amand 1N /1D.
Ils se demandent pourquoi on ne prends pas en compte seulement ces résultats là, au lieu de prendre en compte les résultats globaux avec des clubs qui ne sont pas dans le mini championnat à 4 pour la montée entre Celle, Le Havre, Plan de Cucques et St Amand, et qui sont faussés par la gestion de ces équipes du championnat en 1ère phase-playoff/playdown avec des rotations effectuées dans les effectifs à l'occasion de matchs sans enjeux pour eux.
Si on arrête le championnat à la mi-mars, allons jusqu'au bout de la logique du championnat entre VAP, les deux premières équipes pour la montée sont Celles et Le Havre.

Averell
Averell
3 années il y a
Répondre à  passagenzone

Desole, mais je ne comprends pas cette logique.
Le reglement dit qu'accedent a l'elite les 2 premiers clubs VAP a l'issue de la phase de playoff.
Cette phase de playoff n'ayant pas pu aller jusqu'au bout, ils prennent le classement au moment de l'arret du championnat.
Ca parait franchement le plus logique. Sans compter que meme si c'est peu probable, il n'est pas impossible que des non VAP battent des VAP.
Et il me semble que c'est la meme logique qui prevaut pour la montee de proligue en star ligue. Ou de N1 en Proligue, non?

Et l'argument de la defaite contre Begles n'en reste pas moins fallacieux: meme si Celles avait battu Begles, cela n'aurait rien change au classement final.
Ne prendre en compte que les resultats entre VAP n'est d'une part pas prevu par le reglement et ne peut pas etre objective puisque St Amand a un match en moins contre les VAP!

Vince
Vince
3 années il y a

Erreur, Bègles aurait pu encore accéder aux play-offs au moment du match contre Celles.. Il aurait certes fallu un concours de circonstance: Victoire de Bègles à la dernière journée (ce qui a été fait) conjuguée à défaite de Clermont qui même dure à envisager était une possibilité.

Averell
Averell
3 années il y a
Répondre à  Vince

Ce qui infirme encore plus la validite de l'argument avance par Celles, qui pretend avoir laisse file le matche expres!
Si Begles pouvait encore se qualifier pour les playoffs, alors c'etait une connerie de laisser filer des points qui auraient pu compter ensuite pour les playoffs.
Mais de toutes les facons, puisque Begles ne s'est pas qualifie, cette defaite n'a aucune incidence sur le classement des playoffs et ne peut pas etre utilise comme argument par Celles.

Nos derniers articles

11
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x