EdF (M)

Bonnefoi et Nyateu dans la liste élargie pour le Mondial

Bonnefoi

Kevin Bonnefoi (Montpellier)

Guillaume Gille a communiqué ce mardi la liste des 35 joueurs susceptibles de participer au Mondial 2021 en janvier prochain en Égypte. Kevin Bonnefoi et O’Brian Nyateu sont les nouveautés de cette liste.

Le Mondial 2021 en Égypte aura lieu dans un mois et demi, et l’IHF a fait la demande assez tôt d’une liste de 35 noms de joueurs pouvant éventuellement participer à la compétition en janvier. Une liste habituelle mais cette fois élargie (35 au lieu de 28 habituellement), en raison des incertitudes liées à la crise de la Covid-19 et à l’élargissement, en conséquence, des listes de joueurs qui participeront effectivement au Mondial (20 contre 16 lors des dernières éditions), comme l’avait communiqué l’IHF en septembre. Le sélectionneur des Bleus, Guillaume Gille, s’est donc prêté à l’exercice. S’il salue l’élargissement des listes par l’IHF, “je regrette que [cette liste] ait été demandée très en amont du Mondial alors que des aléas peuvent subvenir jusqu’au Final Four de la Ligue des Champions”, affirme-t-il dans le communiqué de presse de la Fédération.

Une liste qui “évolue très peu comparée à celle communiquée en octobre”

O’Brian Nyateu (USAM Nimes)

Des aléas, le sélectionneur français en a déjà vécu avec la grave blessure en octobre de Nikola Karabatic, bien sûr absent de la liste. Une liste qui reste néanmoins assez classique. O’Brian Nyateu, qui avait déjà été présélectionné pour l’Euro 2020 mais pas appelé, son coéquipier à Nîmes Luc Tobie et le gardien Kevin Bonnefoi sont les trois vraies nouveautés de la liste. Le portier montpelliérain voit ses belles performances récompensées ; il passe ainsi devant d’autres gardiens appelés ces dernières années comme Julien Meyer, Robin Cantegrel ou encore Cyril Dumoulin. Rémi Desbonnet est lui aussi dans le groupe, après avoir été pour la première fois appelé lors du stage d’octobre à la Maison du Handball. Aymeric Minne, Benoît Kounkoud, Hugo Descat et Karl Konan, présents aussi à Créteil en octobre, sont présents dans cette liste. William Accambray et Dylan Garain sont également de la partie, après une absence plus ou moins longue des listes de l’équipe de France. Avec huit représentants, le Paris Saint-Germain est le club qui compte le plus de joueurs présélectionnés, devant Montpellier et Nîmes (5 joueurs chacun).

Guillaume Gille (Entraineur équipe de France masculine)

“Hormis la présence du Montpelliérain Kevin Bonnefoi et du Nîmois O’Brian Nyateu, cette liste pour le Mondial évolue très peu comparée à celle communiquée en octobre dernier pour les qualifications à l’Euro, analyse le sélectionneur. Bien sûr il existe encore quelques incertitudes en fonction de l’évolution de la crise sanitaire mais la volonté affichée par le président de l’IHF, Hassan Mustafa, de maintenir l’organisation de ce Mondial, est une perspective réjouissante pour notre discipline.” Notons que cette liste ne correspond pas à celle du stage de préparation des échéances à venir pour les Bleus, qui devront également affronter la Serbie en éliminatoires de l’Euro début janvier. De fait, treize joueurs auront des échéances en club fin décembre et ne pourront pas participer aux premiers rassemblements. “Avec l’absence d’une large partie de l’équipe, le groupe rassemblé pour le stage sera plus ouvert encore qu’en novembre dernier, au moment de nos retrouvailles”, ajoute Gille, qui communiquera une nouvelle liste de 35 pour ces éliminatoires le 28 décembre prochain.

La liste des 35 présélectionnés pour le Mondial 2021

Gardiens : Kévin BONNEFOI (Montpellier HB) – Rémi DESBONNET (Usam Nîmes Gard) – Yann GENTY (Paris SG HB) – Vincent GÉRARD (Paris SG HB) – Wesley PARDIN (Pays d’Aix UC)
Ailiers gauches : Raphaël CAUCHETEUX (Saint-Raphaël Var HB) – Hugo DESCAT (Montpellier HB) – Mathieu GREBILLE (Paris SG HB) – Michaël GUIGOU (Usam Nîmes Gard) (c) – Dylan NAHI (Paris SG HB)
Arrières gauches : William ACCAMBRAY (Pays d’Aix UC) – Jean-Jacques ACQUEVILLO (Usam Nîmes Gard) – Dylan GARAIN (DUNKERQUE HGL) – Karl KONAN (Pays d’Aix UC) – Romain LAGARDE (Rhein-Neckar Löwen) – Timothey N’GUESSAN (FC Barcelone) – Élohim PRANDI (Paris SG HB)
Demi-centres : Nicolas CLAIRE (Pays d’Aix UC) – Kentin MAHÉ (Veszprem) – Aymeric MINNE (Nantes HBC) – O’Brian NYATEU (Usam Nîmes Gard)
Arrières droits : Adrien DIPANDA (Saint-Raphaël Var HB) – Dika MEM (FC Barcelone) – Nedim REMILI (Paris SG) – Melvyn RICHARDSON (Montpellier HB) – Luc TOBIE (Usam Nîmes Gard)
Ailiers droits : Luc ABALO (Elverum HB) – Benoît KOUNKOUD (Paris SG HB) – Yanis LENNE (Montpellier HB) – Valentin PORTE (Montpellier HB)
Pivots : Ludovic FABREGAS (FC Barcelone) – Luka KARABATIC (Paris SG HB) – Dragan PECHMALBEC (HBC Nantes) – Cédric SORHAINDO (FC Barcelone) – Nicolas TOURNAT (Kielce)

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos EDF

23 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jack3544 - le 1 décembre 2020 à 19h39

    Il n'y a que moi que ça gène de voir encore Porte, numéro1 à son poste, au moins à Montpellier, relégué ailier. Ok il faut caser tout les bons joueurs (oups Di Panda) gauchers arrières. Si un autre explose, il faudra le déclarer pivot?
    Je rappelle qu'aux JO (si ils ont lieu et si on se qualifie), il n'y a que 14 places. Alors, à un moment, il faudra trancher. Et en demi-centre, Minne, Mahé (et Niko quand il va revenir), sont meilleurs que Mem, Remilli ou Richardson.

    • snow - le 1 décembre 2020 à 21h38

      Ce n’est qu’une liste… ça ne veut pas nécessairement dire que Porte jouera à l’aile du moins uniquement tout comme ceux qui alternent entre DC et Ar…

    • rkj4 - le 1 décembre 2020 à 23h31

      Mais non, Jack, t'es pas tout seul
      Porte est un bon ailier, mais c'est surtout un arrière merveilleux, un point c'est tout.
      Alors bien sûr, il a 2 bras, 2 jambes et une tête et il peut jouer partout — et même au rugby, si ça lui plait — mais c'est comme arrière droit qu'il emporte tout.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).