EHF

L’EHF dévoile son protocole de reprise pour la Champions League

L’EHF a dévoilé ce matin son protocole mis en place pour permettre les débuts de la Champions League, malgré la crise sanitaire liée au Covid-19.

Ce n’est pas tout à fait le Final 8 de la Champions League de football à Lisbonne, mais les clubs européens vont avoir du pain sur la planche pour se conformer au cahier des charges de l’EHF pour la reprise des compétitions continentales. L’EHF a dévoilé hier les règles que devront suivre les 32 clubs engagés dans les Champions League féminine et masculine, ainsi que dans les deux European Handball League. La première commencera le weekend des 12 et 13 septembre, tandis que son pendant masculin débutera la semaine suivante.

Concernant les joueurs et officiels de chaque équipe, ils devront tous présenter un test négatif datant de moins de 72 heures avant la rencontre, comme c’est déjà le cas actuellement sur le territoire français. En cas de joueur réintégré dans un effectif après une contamination, celui-ci devra présenter un test négatif à moins de 24 heures avant la rencontre. En revanche, aucune consigne pour les équipes présentant plusieurs contaminations, avec comme conséquence “l’impossibilité de présenter une équipe compétitive“. Dans un calendrier dantesque pour les équipes participant à la Champions League, il va rapidement devenir compliqué de reporter les rencontres.

Dans le document de 20 pages, les instances européennes ont détaillé toutes les précautions à prendre par les clubs pour limiter au maximum les risques de contact avec l’extérieur. De l’hôtel (qui, idéalement, devrait être privatisé, mais qui devra au minimum avoir des espaces réservés aux équipes), à l’organisation de la salle, tout y est prévu. Une “zone rouge” sera mise en place dans les salles, où ne seront acceptés que les équipes et les officiels de la rencontre. Celle-ci devra rester hermétique et ne pas croiser le chemin des autres personnes présentes dans la salle.

Le protocole d’entrée sur le terrain devrait ressembler à celui aperçu en Starligue la saison passée, avant l’arrêt des compétitions. Des tunnels séparés pour les deux équipes sont préconisés, pas de serrage de main avant la rencontre, rien de très nouveau, tandis que les joueurs devront se doucher à l’hotel ou chez eux, mais de préférence pas à la salle.

En revanche, concernant l’accueil du public, l’EHF laisse carte blanche aux clubs, en accord avec les autorités locales. Tous les spectateurs, comme toute personne entrant dans la salle, devront subir une prise de température et laisser leurs contacts à l’entrée, tout en certifiant ne pas présenter de symptome du Covid-19. En revanche, dans la salle, obligation de porter les masques et de respecter la distanciation sociale, en suivant les réglementations en place dans les différents pays.

A l’heure qu’il est, la fédération européenne ne prévoit pas de reporter le début de ses compétitions phares, après en avoir décalé et même annulé (pour la compétition féminine) les Final Four. Mais entre différences de conditions d’entrée dans les pays européens et l’évolution rapide de la pandémie, on semble encore bien loin des premiers buts inscrits…

Kevin Domas

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).