EL (M)

Montpellier : les 2 points sur le fil

Hugo Descat (Montpellier Handball)

Après un match nul decevant bien qu’heureux du côté de Cesson, les Montpelliérains se sont rattrapés en Croatie, sans forcément briller.

En déplacement du côté de Nasice, les Montpelliérains avaient à coeur de bien entamer leur campagne européenne, après les reports de leurs deux premiers matchs de poules (Moscou et Magdeburg).

Bien rentrés dans leur match (8’ : 2-5), les joueurs du MHB ne brillent pourtant pas en attaque dans une première mi-temps pauvre en buts. Sans parvenir à creuser l’écart de manière plus conséquente, les partenaires de Valentin Porte rentrent aux vestiaires avec seulement 2 longueurs d’avance, après les buts de Tomic et de l’international croate jeune Pribetic (MT : 8-10).

Yannis Lenne (Montpellier Handball)

Descat et Lenne, premières armes au retour des vestiaires

Jaganjac score d’entrée aux retours des vestiaires, ramenant son équipe à un but. Pourtant, les Français reviennent parfaitement, et Descat puis Lenne vont scorer 6 des 7 buts de leur équipe dans les 10 premières minutes de la période. L’écart monte jusqu’à 5 longueurs (41’ : 12-17) mais fond lentement, avec l’entrée intéressante de l’ancien de Nîmes et de Saran Tomi Vozab. A l’entrée du money time, Jaganjac puis Vozab sur un gros shoot en appuis ramènent leur équipe à une longueur. Patrice Canayer pose son temps mort, rien n’est fait (51’ : 18-19).

Comme on pouvait s’y attendre, le money time va livrer un affrontement plein de suspens. Les deux adversaires se rendent coup sur coup. Ce sont d’ailleurs dans un premier temps les jeunes talents des deux équipes qui vont se mettre en lumière : Richardson à deux reprises, à qui répondent le jeune ailier droit Mileta et Jaganjac (54’ : 20-21). Mais après un but de Duarte et deux arrêts consécutifs de Sego sur les ailiers croates, on imagine que les Héraultais ont fait le plus dur (56’ : 20-22).

Montpellier se fait peur en fin de match

Melvyn Richardson (Montpellier Handball)

Mais loins d’être hors d’atteinte, les joueurs de Patrice Canayer vont enchaîner plusieurs pertes de balles en cherchant difficilement Borges dans la défense. Il n’en faudra pas moins aux joueurs de Nexe pour se rapprocher et se retrouver, à deux minutes du termes en position d’égaliser avec 7 joueurs de champ. Mais Fran Mileta échoue face à Sego, et Montpellier a une ultime occasion de tuer le match, à 35 secondes du terme (59’ : 21-22). C’est alors que la flèche Mileta intercepte une passe Montpelliéraine et file servir Jelinic en contre-attaque, pour égaliser à 20 secondes du gong (59′ : 22-22).

Le sauveur du soir s’appelle Melvynn Richardson, qui score son 3ème but en 10 minutes, au meilleur moment. Les Croates ne parviendront pas à profiter des dernières secondes pour recoller, et s’inclinent face aux Français (SF : 22-23). Montpellier entame ainsi sa phase de poules par une victoire avant de se déplacer à Tremblay Samedi.

Montpellier :

Descat (5/7), Y.Lenne (3/5), Porte (2/3), Borges (2/3), Duarte (2/5), Simonet (1/2), Tskhovrebadze (1/1), Pettersson (1/1), Richardson (3/4), Truchanovicius (0/1), Bos (0/1), Pellas, A.Lenne, Bataille. Sego (11/33, 33%), Bonnefoi.

Nexe :

Jaganjac (5/9), Pesic (3/6), Kevic (3/5), Vozab (3/4), Tomic (3/3), Rodin (1/3), Jelinic (2/5), Pribetic (1/1), Vida (0/2), Mileta (1/4), Barisic (0/1), Bakic, Mrdenovic, Eter. Car (3/13, 23%), Radovanovic (5/16, 31%).

Antoine Piollat

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Philippemhb - le 17 novembre 2020 à 22h53

    Oufff!!! un peu de soleil derrière les nuages!!! regrets pour Toulouse et Nîmes……

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).