Euro 2020 (F)

Les Pays-Bas proches de la sortie !

Mandatory Credit © Jozo Cabraja / kolektiff

Les championnes du monde hollandaises ont encaissé leur deuxième défaite et pourraient ne pas voir le tour principal, ce qui serait une énorme surprise. Dans le groupe de la France, le Danemark a enchaîné et affrontera les Bleues pour une finale du groupe mardi.

Quel coup de massue pour cette quatrième journée de l’Euro ! Les Pays-Bas, grandissimes favoris de la compétition, sont désormais tout proches de l’élimination dans le groupe C. La première défaite hollandaise samedi contre la Serbie (25-29), alors que les joueuses d’Emmanuel Mayonnade dominaient la première période (15-9, 30′), a surpris tout le monde. Une réaction des Oranjes était attendue ce dimanche contre la Croatie, vainqueur surprise de son match d’ouverture contre la Hongrie. Mais là encore, rien ne s’est passé comme prévu…

Les Pays-Bas ne sont plus maîtres de leur destin

Tea Pijević

Tea Pijevic (Croatie). Crédit : Kolektiff – EHF

Les Croates posent d’emblée beaucoup de problèmes aux Hollandaises. Emmanuel Mayonnade est contraint de poser son premier temps-mort à la sortie du premier quart d’heure, juste après que Marijeta Vidak ait donné trois buts d’avance à la sélection au damier (9-6, 17′). Les choses s’arrangent pour les championnes du monde en titre en fin de première période, mais l’avance récupérée est courte (13-14, 30′). Et la seconde période ne permet pas de prendre davantage le large. Les Croates restent au contact et les deux équipes ne se séparent jamais de plus d’un but d’écart (20-20, 45′). A cinq minutes de la fin, alors que l’issue du match demeure totalement indécise (24-24, 55′), Mayonnade pose un nouveau temps-mort pour essayer de faire basculer la rencontre en la faveur de sa sélection. Mais c’est sans compter sur la défense croate et l’ancienne gardienne de Metz Tea Pijevic, qui est décisive en fin de rencontre. Déjà autrice d’un pastis à une main en première période, elle signe deux arrêts importants qui permettent à ses partenaires de prendre deux buts d’avance à trois minutes de la fin, grâce à la Messine Camila Micijevic (26-24, 57′). A une minute de la fin, les Pays-Bas ont une balle d’égalisation, mais une perte de balle de Lois Abbingh, suivie d’un but de Larissa Kalaus, autrice d’une prestation majuscule (9 buts), mettent fin aux espoirs des Pays-Bas (27-25). Dernières, les Hollandaises n’ont plus vraiment leur destin entre les mains pour accéder au tour principal.

Szandra Szollozi-Zacsik (Hongrie). Mandatory Credit © Stanko Gruden / kolektiff

En effet, pour se qualifier, les Pays-Bas devront absolument battre la Hongrie mardi, et dans le même temps espérer une victoire de la Croatie contre la Serbie, et ce afin de passer devant les Serbes au goal-average général, qui est la règle qui prévaut pour le premier tour. La Hongrie, qui compte également deux points, sera difficile à aller chercher. Les Hongroises, battues pour leur entrée dans la compétition par les Croates, se sont bien rattrapées en disposant facilement de la Serbie. Avec un bon début de rencontre (8-13, 19′), les partenaires de Szandra Szollozi-Zacsik, capitaine qui a bien montré l’exemple avec ses dix buts, ont pris leur envol avant la pause (11-20, 30′). Les Serbes ne parviennent pas à revenir et le match est plié à plus d’un quart d’heure de la fin (17-31, 45′). La Serbie ne réédite pas sa performance de la veille contre les Pays-Bas et s’incline lourdement (26-38). Bien aidée par la solide prestation de sa gardienne Blanka Biro (14 arrêts à 41%), la Hongrie compte une différence de buts de +10, alors que les Pays-Bas sont à -6. Pour que les Hollandaises soient sûres de se qualifier au prochain tour, elles devront battre la Hongrie de plus de huit buts d’écart. Ou compter donc sur une défaite de la Serbie, dont le goal-average est désormais très défavorable (-8).

Le Danemark prêt à affronter la France

Sandra Toft (Danemark), Mandatory Credit © Anze Malovrh / kolektiff

Dans le groupe A, la France s’est assurée de jouer le tour principal grâce à son succès contre la Slovénie (17-27). Les Bleues devront désormais essayer d’accrocher la première place de la poule face au Danemark mardi, pour un match qui comptera d’ores et déjà pour le tour principal. Les Danoises se sont en effet également qualifiées ce dimanche, elles aussi sur un score confortable contre le Monténégro. La première période est assez équilibrée, même si les Danoises font la course en tête à partir de la vingtième minute (7-9, 21′). L’écart demeure surmontable pour les Monténégrines à la pause (11-13, 30′), mais leur début de deuxième période va condamner leurs espoirs sur cette rencontre. Elles connaissent en effet une véritable traversée du désert pendant plus d’un quart d’heure où elles ne parviennent plus à marquer le moindre but. Sandra Toft est excellente dans les buts du pays hôte de la compétition (11 arrêts sur 23 tirs, 48%) et ses coéquipières enchaînent neuf buts sans en encaisser un seul (13-15, 35′ ; 13-24, 52′). Le Monténégro s’incline donc nettement contre le Danemark (19-28) et jouera sa qualification pour le prochain tour contre la Slovénie. Les Danoises, elles, ont envoyé un message aux tenantes du titre françaises avant leur duel de mardi.

Mickaël Georgeault

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. Averell - le 7 décembre 2020 à 07h32

    Alors certes en cette annee COVID tout est chamboule. Mais les 2 defaites des Pays-Bas permettent de relativiser la contre performance des francaises au mondial l'an passe: difficile de renouveler les performances au plus haut niveau. Et a contrario cela nous permet encore mieux de mesurer la performance des experts qui sont restes au top niveau pendant pres de 10 ans…

    • Sasori9 - le 7 décembre 2020 à 11h37

      Je ne suis pas d'accord, les Bleues de l'année dernières, ne sont pas dans le match, elles pensent à JO. Donc elles ont négligé le mondial 2019 et….elles ont payé cher ! Les joueuses ont avouée.

      Les Hollandaises ne sont pas habituée de jouer en tant que archi favori. ca explique parce que les Hollandaises sont tjs joué en tant qu'outsider et aussi, tjs malchanceuse dans les compétitions, une ascension fulgurante et bien placé mais jamais gagnant pdt presque une décennie….
      Les Croates veulent tailler les Hollandaises en pièce. Mentalement, les hollandaises ne sont pas prêtes.

      • Taraga - le 7 décembre 2020 à 11h55

        C'est qui ce JO? 😉

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).