JO

Vers un report des JO de Tokyo ?

La pression est montée d’un cran ce weekend sur les dirigeants du CIO et des JO de Tokyo 2020. Alors que l’épidémie du Coronavirus est désormais mondiale et touche les cinq continents, le monde du sport est concentré sur l’organisation de ses compétitions et événements. Et celui qui attire les yeux du monde entier est naturellement les JO d’été prévu à Tokyo en juillet et août prochains. Dans une lettre adressée ce ce à de nombreux athlètes internationaux, le CIO les a informé de sa décision d’annoncer ou non le report dans un délai de 4 semaines, soit vers fin avril.

Le CIO les informe de son souhait de ne pas décider dans l’urgence mais de s’offrir un ultime temps de réflexion. Pour le moment, l’annulation n’est pas à l’ordre du jour de Thomas Bach et du Japon. Néanmoins avec l’annonce ce jour du Canada de ne pas envoyer ses athlètes en cas de compétition, on voit bien que le monde du sport a de vraies et légitimes craintes. Quel scénario à envisager ? Un report à l’automne prochain, en octobre ou novembre, pourquoi pas ? Cela devra de toute façon passer par l’étape de consensus des fédérations olympiques internationales afin qu’elles adaptent leurs calendriers. Un décalage en 2021 est également possible mais cela aurait sans doute un impact financier très important pour le Japon. Tout reste encore possible à ce jour.

Le président du CIO a écrit : «Les vies humaines ont la priorité sur tout, y compris sur la tenue des Jeux. Le CIO veut faire partie de la solution. C’est pourquoi nous avons fait de la protection de la santé de toutes les personnes concernées et de la contribution à l’endiguement du virus notre principe directeur. Je forme le souhait, et nous travaillons tous dans ce but, que l’espoir exprimé par tant d’athlètes, de CNO et de FI des cinq continents se réalise : que la flamme olympique soit là pour nous montrer la fin de ce tunnel obscur dont nous ne connaissons pas la longueur mais que nous traversons tous ensemble

7 CommentairesPoster un commentaire

  1. GuyMoselle - le 23 mars 2020 à 13h47

    le maintien des JO serait :
    1) le risque de voir nombre de pays ne pas être présent donc des champons au rabais car pas confrontés à une concurrence normale.
    2) remplir les hôpitaux de Tokyo d'athlètes mal ou peu préparés et victimes d'accidents musculaires
    3) relancer la pandémie car je ne vois pas de quel droit il pourraient refuser des spectateurs venus du monde entier

  2. passagenzone - le 23 mars 2020 à 14h18

    4) Encore plus développer la maladie au Japon, jusque là un peu épargné, alors même que sa population âgée, importante vu leur espérance de vie et leur situation démographique, est en première ligne des personnes à risque.

  3. tom - le 23 mars 2020 à 14h21

    Pas de bol pour Tokyo qui avait déjà du annuler ses JO en 1940 pour cause de guerre.

    Le report à l’été 2021 semble inévitable à mon sens. D’ici là, il y aura en plus peut-être un vaccin efficace qui aura drastiquement fait reculer le virus dans le monde si tant est que l’accès au vaccin ne soit pas réservé à une minorité !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).