LdC (F)

Le Final Four de septembre annulé !

(photo : Bertrand Delhomme)

L’EHF a annoncé que les derniers matchs de Ligue des champions féminine de cette saison, dont le Final Four de Budapest prévu le week-end du 5-6 septembre, étaient définitivement annulés. Les conditions sanitaires ne permettent pas le maintien d’un événement censé accueillir plusieurs milliers de spectateurs.

Brest et Metz ne seront pas récompensés sportivement de leur beau parcours en Ligue des champions cette saison. Qualifiées toutes deux pour les quarts de finale de la plus grande compétition européenne, les deux équipes françaises avaient même un espoir, du fait de leur bon positionnement en phase de poules, d’être qualifiées d’office pour les demi-finales si les quarts, en danger avec les mesures de restriction de rassemblement dans le cadre de la lutte contre la propagation du Coronavirus, étaient annulées. L’EHF a finalement décidé d’annuler non simplement les quarts, mais toute la fin de la compétition européenne, qui devait ouvrir la saison 2020-2021 avec un Final Four prévu à Budapest le week-end du 5-6 septembre.

Trop d’incertitude pour garantir l’organisation d’un tel événement

“Ces derniers mois, la Fédération européenne a toujours dit que les matchs ne seraient joués seulement si un environnement sain pour toutes les personnes concernées pouvait être assuré, explique le président de l’EHF Michael Wiederer dans le communiqué de la Fédération. Ici, il faut également ajouter que l’organisation d’un Final Four de l’EHF requiert une préparation différentes à tous les niveaux, comparé à un simple match de Ligue des champions.” Soulignant que “l’incertitude” était toujours dominante pour permettre l’organisation de tels événements, Wiederer assure que “nous avons toujours informés toutes les parties intéressées aussi tôt que possible pour assurer la transparence et un maximum de sécurité dans la planification. Nous continuons de suivre ces principes.” La précaution a donc prévalu du côté de l’EHF et de la Fédération hongroise, co-organisatrice de l’événement, pour faire en sorte de ne pas mettre en danger les différents participants. La déception dominera forcément dans les propos de tous les acteurs concernés. Gabriella Horvath, responsable de la Fédération hongroise, n’a pas caché dans le même communiqué que cette décision était prise à contre-cœur.

S’il n’y aura donc pas de vainqueur de la Ligue des champions féminine cette saison, le calendrier de la future Ligue des champions, qui doit débuter les 12 et 13 septembre prochains, n’est quant à lui pas remis en cause, assure l’EHF.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos EHFCL

10 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jef - le 26 juin 2020 à 15h44

    Il y a moins d’enjeux financiers chez les filles que chez les garçons… Pourquoi ne pas repousser fin décembre ce final4 puisque c’est (selon l’EHF) une très bonne idée et une très bonne solution ?

    • Mini V - le 26 juin 2020 à 16h20

      Il y a l’Euro en Décembre.

  2. leFnake - le 26 juin 2020 à 16h15

    Initialement, si les 1/4+F4 ne pouvaient se tenir début septembre, l'EHF avait annoncé que les 1/4 seraient annulés mais que le F4 se tiendrait en octobre, ils ont donc changé d'avis ? http://eurohandball.com/article/034423

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).