LdC (F)

Metz qualifié, Brest en concurrence pour un ticket

Metz Handball

L’EHF a confirmé la présence de Metz pour la prochaine édition de la Ligue des champions. Brest devra attendre la confirmation de sa demande, le 19 juin prochain.

Comme chez les hommes, l’EHF a révélé ce mercredi les noms des équipes qualifiées pour la prochaine édition de la Ligue des champions féminine, ainsi que les noms des équipes qui postulent à une place dans la plus grande compétition européenne. La Ligue des champions féminine, comme son pendant masculin, sera réformée la saison prochaine : seize équipes seront réparties en deux poules, pour suivre ensuite un modèle similaire à celui institué chez les hommes.

9 équipes qualifiées, 12 en attente pour 7 places restantes

Parmi les équipes qualifiées d’office, on retrouve les premiers des huit championnats les mieux placés au ranking européen. Pour la France, alors que Metz et Brest étaient à égalité parfaite en Ligue Butagaz Energie, c’est le club lorrain qui a été choisi comme représentant de la France. Les Dragonnes sont qualifiées au même titre que Györ (Hongrie), le Borussia Dortmund (Allemagne), Buducnost (Monténégro), Kristiansand (Norvège), Ramnicu Valcea (Roumanie) et Rostov-Don (Russie). Le Danemark, nation la mieux placée au ranking de la Coupe EHF, se voit attribuer deux places : Esbjerg et Odense en profitent et représenteront le Danemark en Ligue des champions la saison prochaine.

Reste donc à l’EHF d’attribuer les sept places restantes, et de choisir donc entre les douze équipes candidates à un ticket dans la compétition reine. Parmi ces équipes candidates, Brest et Bucarest (Roumanie), toujours qualifiées pour les quarts de finale de l’édition actuelle qui devrait être achevée en septembre prochain si les conditions le permettent, semblent a priori partir avec un avantage sur les autres équipes. Kastamonu Belediyesi (Turquie), le H65 Höör (Suède), Podravka Vegeta (Croatie), Krim Mercator (Slovénie), Banik Most (République tchèque) et Kumanovo (Macédoine du Nord) postulent à un ticket comme champions de leur pays. En plus de Brest et de Bucarest, FTC (Hongrie), Storhamar (Norvège), Bietigheim (Allemagne) et le CSKA Moscou (Russie) demandent une deuxième place pour leur fédération. L’EHF annoncera ses choix le 19 juin prochain.

Mickaël Georgeault

Pub Espace Pronos EHFCL

9 CommentairesPoster un commentaire

  1. Katzenkraken - le 10 juin 2020 à 22h02

    Elle finisse 1ère ex aequo donc pourquoi Metz a sa place et pas Brest… qui elle aussi figure très bien cette année en ligue des champions… D'accord ils vont pas prendre deux club français car il se départage pas en championnat, mais pourquoi c'est metz qui a était choisi ?

    • Fullanonimous - le 10 juin 2020 à 22h33

      L'EHF a logiquement départagé Metz et Brest car Metz était devant à la différence de but générale (la différence particulière ne pouvant pas s'appliquer car l'aller-retour n'avait pas été joué), là où la LFH/LBE avait lâchement botté en touche, pour des raisons … qu'on peut estimer assez curieuses, ….

      • lamirabel29 - le 11 juin 2020 à 15h18

        pas convaincu par votre analyse….. Le classement de la LBE donne Brest premier, Metz second, avec, il est vrai une 40 de buts en +. Mais comme vous dites, les matchs aller retour pas tous joués.
        De plus, Metz sera une équipe en reconstruction la saison prochaine alors que Brest sera en consolidation…. Bon on verra bien au F4 ou F8 de septembre….
        Allez les dragonnes et allez les rebelles 🙂

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).