LdC (F)

Succès sérieux pour Metz, Brest a eu chaud

Tjasa Stanko (Metz Handball)

En Ligue des champions, Metz n’a pas tremblé à domicile ce week-end contre Krim Mercator (33-27). Brest, de son côté, a peiné à Buducnost, mais revient du Monténégro avec le match nul (22-22).

Après une drôle de troisième journée dans le groupe A où un seul match sur quatre s’était joué, pas de report dans cette poule pour ce week-end. Metz, qui ne s’était pas déplacé en Hongrie il y a deux semaines pour affronter FTC, a reçu sans problème Krim Mercator ce week-end. Et ça s’est très bien passé pour les Lorraines, qui ont dominé leur adversaire dès la première période (19-11, 30′) avant de contrôler en deuxième période pour empêcher leurs adversaires slovènes de revenir au score. Avec une grosse performance de Tjasa Stanko, excellente au tir (8/8), ainsi que 12 arrêts d’Hatadou Sako, Metz s’impose 33-27 contre une équipe encore à la recherche de sa première victoire. Les Dragonnes se hissent à la troisième place du classement, derrière Kristiansand et Rostov. Les Norvégiennes ont remporté leur troisième match en autant de parties disputées, cette fois à domicile contre Bucarest (30-25), et Rostov reste invaincu avec un succès de justesse à Bietigheim (31-32). FTC a remporté sa première rencontre, à l’extérieur, du côté d’Esbjerg (21-24).

Brest s’en sort plutôt bien à Buducnost

Ana Gros (Brest)

Dans le groupe B, Brest reste dans le peloton de tête, mais n’a pas été à la fête en déplacement à Buducnost. Les Monténégrines, qui ont perdu leurs trois premières rencontres de Ligue des champions, ont fait douter les Brestoises, notamment en attaque. Barbara Arenhardt a livré une belle partie (12 arrêts) et a notamment fait douter la buteuse maison du BBH, Ana Gros (4/11 au tir). Malmenées en première période par le nouveau club d’Allison Pineau, qui s’est d’ailleurs bien mise en évidence contre un club qu’elle connaît bien (6 buts), les Brestoises parviennent à égaliser avant la pause (12-12, 30′). Après un éclat pris au retour des vestiaires (17-13, 37′), Brest revient très vite au score (17-17, 46′), et a des occasions de l’emporter en fin de rencontre. Les deux équipes se quittent finalement sur un match nul (22-22). Un moindre mal pour Laurent Bezeau, le coach des Brestoises : “Au vu de nos ambitions, on pourrait penser l’inverse mais au-delà physionomie du match je considère que c’est un point de gagné”, a-t-il confié à Ouest-France. Il rappelle au passage au quotidien de l’Ouest l’absence de Monika Kobylinska, joueuse majeure du collectif : “c’est notre premier match sans elle depuis un an et demi. Et c’est une joueuse importante aussi bien offensivement que défensivement.”

Avec ce deuxième match nul consécutif en Ligue des champions, Brest reste invaincu toutes compétitions confondues, mais est désormais dépassé au classement par le CSKA Moscou, leader après son succès du côté de Dortmund (28-29). A la faveur de sa victoire sur Odense (32-25), Györ revient à la hauteur des Danoises et du BBH au classement. Le match entre Podravka Vegeta et Ramnicu Valcea a été reporté.

Retrouvez le classement et le calendrier à venir à l’onglet Résultats.

Pub Espace Pronos EHFCL

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).