LNH

Fin des saisons, Paris champion, une Starligue à 16 clubs !

Le Comité directeur de la Ligue nationale de handball a décidé la fin des championnats et d’arrêter les classements à date. Le Paris Saint-Germain est donc sacré champion, dans des conditions forcément particulières. La Starligue anticipe également son passage à 16 clubs.

Les annonces du Président de la République Emmanuel Macron hier soir sur l’interdiction d’ouverture des lieux de spectacle en général au public ne pouvaient pas rester sans effet sur le monde du handball. Le Comité directeur de la LNH, à partir des conclusions des groupes de travail formés notamment par les représentants des joueurs, des entraîneurs et des présidents de club ainsi que de membres de la FFHB, s’est réuni ce mardi matin par visioconférence pour prendre les décisions sur la reprise des activités, mais aussi sur les modalités de la fin des championnats. La saison actuelle ne reprendra pas, et les classements actuels sont néanmoins conservés. Le Paris Saint-Germain, leader de Starligue avec 35 points à huit journées de la fin (soit 6 d’avance sur son premier poursuivant Nantes) est donc officiellement champion de Starligue. C’est le sixième titre d’affilée pour les Parisiens, celui-ci étant acquis d’une manière fort particulière. Les décisions pour la Starligue valent aussi pour la Proligue, et Cesson-Rennes décroche donc le titre de champion de deuxième division, avec deux points d’avance sur Limoges, qui paie donc sa reprise difficile en février. Par ailleurs, le Final Four de Coupe de la Ligue, les Finales de Proligue et les Trophées LNH sont également définitivement annulés.

De fait, le dossier du PSG sera proposé à l’EHF pour représenter la France en ligue des champions. Quand à ceux de Nantes, Nîmes, Montpellier et Toulouse seront proposés pour l’European Handball League (ex coupe EHF).

16 clubs en Starligue en 2020-2021

Les différents groupes de travail sont restés flous pour donner une date de reprise pour la saison prochaine, qui devrait survenir entre fin août et début octobre d’après le communiqué de presse. Une absence de clarté qui paraît logique étant donné la situation sanitaire du pays, qui s’inscrit “dans une démarche de responsabilité”, indique le communiqué de presse. Il est néanmoins clair que les clubs terminant aux places de relégables en Starligue et en Proligue ne seront pas pénalisés. La Starligue passe dès la saison prochaine à seize équipes : Tremblay et Créteil sont donc maintenus, et l’accession à l’élite est accordée à Cesson-Rennes et Limoges. Les deux plus gros budgets de Proligue, grands favoris à la montée et qui occupaient les deux premières places du championnat, sont donc récompensés pour leur saison.

Pour la Proligue, il restera 14 clubs la saison prochaine. Valence et Besançon, malgré leur saison compliquée, sont donc maintenus à l’échelon professionnel, et la Proligue s’enrichit des montées d’Angers et Sarrebourg, les clubs VAP les mieux placés de N1 élite. On connaît donc la composition de l’antichambre de l’élite pour la saison prochaine, sous réserve néanmoins de satisfaire au cahier des charges de la Proligue, dont les modalités seront adoptées à la fin du mois.

Une reprise sous forme de “warm-up” ?

Enfin, le Comité directeur donne des pistes sur la reprise d’avant-saison, et propose une formule de “warm-up”, à savoir des matchs amicaux ouverts au public sous la forme de mini-événements, le tout se liant à un objectif social, celui d’accompagner la population vers la reprise de l’activité physique de la population, en coopération avec le secteur amateur. Au niveau économique, cette formule pourrait permettre aux clubs de combler une partie des pertes économiques causées par l’absence d’entrées de billetterie sur les derniers mois. Ces pistes sont encore à confirmer, puisque le Comité directeur précise que les travaux sont en cours. Ils sont à poursuivre en garantissant l’unité des acteurs pour assurer la meilleur déroulement possible de la reprise, conclut le communiqué.

Le classement final de Starligue saison 2019/2020

Le classement final de Proligue saison 2019/2020 

Mickaël Georgeault

17 CommentairesPoster un commentaire

  1. philippemhb - le 14 avril 2020 à 14h50

    Annulation de la coupe de France nationale également

  2. simon - le 14 avril 2020 à 14h51

    “De fait, le dossier du PSG sera proposé à l’EHF pour représenter la France en ligue des champions”

    Même si le contexte est très particulier pour la LNH et l’EHF, pourquoi faire un dossier pour la LDC ? Le 1er du classement n’est pas supposé être qualifié d’office ?

    • leFnake - le 14 avril 2020 à 15h09

      on peut penser que dans le règlement, le 1er du classement à l'issue du championnat terminé est qualifié d'office. Ici, le championnat ayant été artificiellement terminé, l'EHF doit valider la victoire sur "tapis vert" du PSG, mais ce n'est qu'une formalité administrative.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).