LSL – J1

Paris au forceps, Nantes serein

Nikola Karabatic (Paris Saint-Germain) Luka Karabatic (Paris Saint-Germain)

Après leurs rencontres européennes de la semaine, Nantes et Paris commençaient leurs aventures hexagonales en recevant respectivement Ivry et Aix lors de la J1 de Starligue. Les deux premiers du dernier championnat se sont imposés, même si Aix a opposé une belle résistance à Paris (34-31) alors que Nantes a pris la mesure d’Ivry plus facilement (30-24).

DU FIL A RETORDRE POUR PARIS

Mikkel Hansen (Paris Saint-Germain)

Après leur défaite face à Flensburg en Ligue des Champions, les Parisiens devaient réagir face à un visiteur aixois plutôt coriace. Les hommes de Thierry Anti, dont certains connaissaient bien Coubertin (Accambray, Claire, Honrubia), ont tenu la dragée haute tout le match au PSG. Mieux que cela, ils ont même fait douter les Parisiens du capitaine Luka Karabatic (5/5) tout le match, les poussant dans leurs retranchements jusqu’aux 5 dernières minutes. Malheureusement pour les Provençaux, Nikola Karabatic a été magistral (8/10) et, bien accompagnés d’un Mikkel Hansen en bonne forme (6/10), il a réussi à compenser certaines contre-performances individuelles du côté parisien.

Finalement, les Provençaux, malheureux sur certains faits de jeu dans le money time, s’inclinent 34-31 en ayant néanmoins montré quelques belles promesses avec notamment les recrues Kristjansson (7/9) et Tarrafeta (4/8) plutôt en réussite.

NANTES PLUS FACILE

Nantes n’a pas gâché ses retrouvailles avec la Starligue après son exploit retentissant en Ligue des Champions à Kiel. Face à des Ivryens venus vendre chèrement leur peau, les Nantais ont rendu une copie plutôt propre. Emmenés par Rok Ovnicek (7 buts) et Kiril Lazarov (6 buts), les hommes d’Entrerrios ont bien géré leur match, distançant petit à petit les Rouge et Noir, avec une avance déjà confortable à la mi-temps (16-13). Le H distancera définitivement Ivry vers la 40e minute en infligeant un 4-0 aux visiteurs (24-17 à la 44e) pour s’imposer sereinement (30-24). A noter encore une fois, la belle performance de Thibaud Briet (5 buts ce soir), efficace des deux côtés du terrain.

Du côté ivryen, les cadres de la saison dernière ont montré un beau visage : Léo Martinez (4 buts) a été intéressant à la mène, Simon Ooms a très bien commencé le match offensivement (5 buts dont 3 en première mi-temps) et Mate Sunjic a confirmé ses belles stats de 2019-2020 (12 arrêts).

Tristan Paloc

 

27 CommentairesPoster un commentaire

  1. mick - le 27 septembre 2020 à 21h48

    Très beau match que ce Paris – Aix.
    L’espagnol d’Aix Tarrafeta m’a fait une bonne impression tout comme Accambray…
    Et que dire de Karabatic !

  2. Martial - le 27 septembre 2020 à 22h11

    Enorme match de Nikon karabatic et rencontre très plaisante mais les gardiens…. les gardiens. Ils peuvent difficilement rester à ce niveau. Kristopans n a pas trouvé ses marques et les ailes existent encore moins que l an passé. Ce paris est étrange et me semble encore en rodage. Aix a montre de belles choses. Claire a l air encore timide et tactiquement anti a déjà bien travaillé notamment en défense.
    En tout cas ça fait plaisir de voir du hand de ce niveau.

  3. Paol - le 28 septembre 2020 à 07h29

    Faut vraiment que Gérard se remette en question non ? Il n’a fait que 3 arrêts ? Surréaliste sa petite phrase en interview fin de match…

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).