LSL – J11

Arthur Anquetil et Chambéry “avec fougue” à Montpellier

La 11e journée de Starligue commence ce soir par un duel déjà crucial pour le maintien entre Cesson-Rennes et Créteil. Elle se terminera dimanche avec Dunkerque-Nantes et ne compte qu’un seul match reporté (PSG-Istres). Parmi les rencontres à l’affiche, on retrouve notamment le “Classique” du championnat de France : Montpellier reçoit Chambéry vendredi soir.

Il fut certes un temps où ce duel revêtait plus de prestige, tant l’hégémonie des deux clubs était presque incontestée dans l’hexagone. Le classement a évolué et si, depuis quelques saisons, Chambéry fréquente moins assidûment le haut du tableau, la rencontre avec Montpellier dégage toujours un parfum agréable aux amoureux du handball français. Elle est également l’occasion de retrouvailles nombreuses, les transferts entre les deux clubs ayant été courants lors des derniers exercices (Richardson, Mathé, Portner, Faustin, Anquetil).

Sur le papier l’affiche est déséquilibrée, entre un MHB invaincu et Chambéry soumis aux tribulations de cette période agitée. En outre, les statistiques sur les dernières confrontations en championnat ne sont pas du tout en faveur des visiteurs : sur les 16 derniers déplacements de Chambéry à Montpellier en championnat, le club savoyard a ainsi un bilan sans équivoque : 2 nuls pour 14 défaites. Le “Classique” peut cependant nous réserver des surprises. Après leur match totalement fou de la semaine dernière et avec toutes leurs absences, on peut se demander dans quel état se présenteront les Chambériens à Bougnol. Afin d’en savoir un peu plus, nous avons posé quelques questions au plus montpelliérain des joueurs de Chambéry : Arthur Anquetil. Un entretien avec un joueur plein d’enthousiasme malgré le contexte compliqué.

“ON FAIT CE QU’ON PEUT AVEC CE QU’ON A ET C’EST PLUTÔT PLAISANT”

Handnews : Qu’est-ce que vous avez retenu collectivement du point obtenu face à Saint-Raphaël ?

Arthur Anquetil : On a retenu qu’on n’a pas su rester lucides tout le match. Avec beaucoup d’absents, physiquement, c’était dur de finir ce match mais notre cohésion d’équipe nous a permis de prendre un point. On aurait pu perdre le match donc c’est positif mais on aurait peut être pu aussi conserver notre avance, c’est un sentiment mitigé.

 

HN : Toi qui as vécu ce match un peu fou, comment expliques-tu ce scénario ?

AA : Clairement, un manque de lucidité, ils nous ont mis en difficulté avec une défense haute et agressive, on n’a pas su tenir le ballon et on s’est fait remonter rapidement dès la reprise de la seconde mi temps. De plus, en 2e mi-temps, on a joué avec un 7 qui ne s’était jamais entraîné ensemble (à cause de toutes les blessures), les repères étaient compliqués. Tactiquement c’était compliqué, on n’avait pas de solutions, mais on a eu le mérite de ne pas totalement couler et de mieux finir le match pour gagner ce point du nul.

HN : On a l’impression que cette période, malgré toutes les difficultés qu’elle apporte au club, permet à certains de s’épanouir. Richert, Faustin, toi ? Qu’en penses-tu ?

AA : Oui de grosses difficultés pour le club, dans tous les secteurs, mais on doit s’adapter. Tout le monde s’adapte, le sport professionnel aussi, ce n’est pas évident mais on est en bonne santé, on ne peut pas se plaindre.
Je ne sais pas si c’est de l’épanouissement, je pense juste qu’on se dit que l’on n’a rien à perdre et bizarrement on se lâche, on tente des petits coups, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a et c’est plutôt plaisant à jouer. Une belle bande de gamins !

HN : Tu fais même des piges sur la base arrière, ça te rappelle des bons souvenirs ?

AA : (rires) C’est sûr que ça me rappelle quand j’étais jeune, je me sens bien la balle en main, j’aime beaucoup lire le jeu et participer à la création d’une action. Pour le moment je dépanne, mais à moyen terme pourquoi pas être plus stable dans ce rôle (sourire) ? En tout cas, je prends mon pied !

HN : Match à Montpellier vendredi, je suppose que tu es déçu de ne pas pouvoir être accueilli comme il se doit par les supporters. Est-ce que tu veux leur faire passer un message ?

AA : Forcément un pincement au cœur de voir Bougnol sans les Blue Fox et tous les supporters fidèles, c’est un spectacle moins folklorique. Ils sont géniaux, c’est clairement un 8e homme pour le MHB, mais de les savoir derrière leur écran, malheureusement, ça peut nous aider… (rires) On prendra un verre la saison prochaine que l’on savourera doublement !

“PAS DE SENTIMENT D’INFÉRIORITÉ”

HN : A quel type de match tu t’attends ? Comment allez-vous tenter de piéger les Montpelliérains malgré vos absences ?

AA : Montpellier à Bougnol c’est très compliqué, tout le monde le sait, mais pas de sentiment d’infériorité, on y va avec notre jeunesse, notre fougue, on donnera tout et on fera les comptes au bout des 60 minutes. À nous les petits jeunes (j’aime bien dire que je suis encore jeune !!), de faire le boulot, un beau spectacle pour maintenir la flamme d’un CLASSICO.

HN : Arthur, la fin de 2020 approche (et tant mieux finalement), qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour 2021 ?

AA : Personnellement rien de spécial, j’ai la chance d’exercer mon métier et je suis en forme. Je souhaite juste que tout redevienne comme avant, que tous les clubs s’en sortent, qu’on puisse finir la saison paisiblement et surtout que tout le monde soit épargné par le virus ou autre maladie. La santé pour tous ! (Et si on pouvait prendre beaucoup de points au passage je ne dis pas non !)

 

LE PROGRAMME DU WEEK-END EN STARLIGUE

Cette semaine, le week-end commence dès jeudi ! Ce soir, vous aurez l’opportunité d’assister à deux duels déjà précieux pour le maintien entre, d’une part, Cesson-Rennes (12e, 5 pts) et Créteil (14e, 4 pts) et, d’autre part, Tremblay (16e, 1 pt) et Chartres (13e, 4 pts). Cesson et Créteil, corrigés le week-end dernier respectivement par Nantes et Paris, tiennent là une occasion de prendre des points et un peu d’oxygène en cette fin d’année très intense. Chartres, qui n’a plus joué depuis le 13 novembre, devra se sortir d’un déplacement périlleux à Tremblay qui attend sa première victoire après des performances assez convaincantes face aux “gros” (Paris, Montpellier, Nîmes).

Vendredi, en plus du “Classique”, Saint-Raphaël recevra Limoges. Ce sera l’occasion pour des Raphaëlois au niveau fluctuant, à l’image de leur dernier match, de se tester face au dauphin et d’essayer de sortir du ventre mou.

Samedi, vrai choc pour l’Europe entre Sudistes avec la réception de Nîmes par Aix. Les Gardois, qui reviennent victorieux de leur rencontre au Portugal mardi n’ont pas le temps de souffler et doivent enchaîner face à Aix qui avance sereinement après une belle victoire hier à Dunkerque. Notons que ce sera là une grande première : le premier match à domicile de la saison pour le PAUC ! Dans le même temps, Ivry aura l’occasion de faire tomber à Delaune des Toulousains peut-être encore fatigués par leur duel épique face à Plock.

Dimanche, Nantes aura fort à faire à Dunkerque qui voudra surement se consoler de sa défaite d’hier soir face à Aix.

Enfin, Paris-Istres est reporté à cause de cas positifs au covid dans le club provençal. Le PSG jouera quand même en affrontant Chartres, mais pour le compte de la 9e journée.

Date Match Horaire Media
Jeudi 3/12 Cesson – Créteil 19h LNH TV sur YouTube
Jeudi 3/12 Tremblay – Chartres 20h30 LNH TV
Vendredi 4/12 Montpellier – Chambéry 20h LNH TV
Vendredi 4/12 Saint-Raphaël – Limoges 20h30 BeinSport1
Samedi 5/12 Aix – Nîmes 18h BeinSport3
Samedi 5/12 Ivry – Toulouse 18h LNH TV
Dimanche 6/12 Dunkerque – Nantes 15h30 BeinSport1
Dimanche 6/12 Paris – Chartres (J9) 16h LNH TV

 

Tristan Paloc

6 CommentairesPoster un commentaire

  1. cochonne - le 3 décembre 2020 à 20h08

    Bonjour
    Cher Arthur, il faut absolument arrêter la moustache car ce n'est pas possible, ça ne vous va pas du tout…

    • drauglin09 - le 3 décembre 2020 à 22h15

      Ce n'est pas à cause du mouvement movember ?
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Movember

      • Handballax - le 3 décembre 2020 à 22h34

        Exactement, théoriquement, on est en décembre donc il ne l’a plus. Mais au pire je vois pas le souci, il fait ce qu’il veut

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).