N1 élite – J14

Angers coule face à Vernon

Dylan Grandjean, Sarrebourg (crédits : Christian Spahn)

La 14ème journée de Nationale 1 nous réservait un choc du podium où Vernon a écrasé Angers (24-33). Dans les autres rencontres, Caen et Gonfreville se sont sortis des matchs piège face à Rennes et Vernouillet. Sarrebourg s’impose difficilement face à Grenoble (26-24) et Amiens se donne de l’air en l’emportant face à Pau (29-26).

Avec notamment la belle résistance de Boulogne face à Frontignan, les matchs de Samedi ont réservé peu de surprises. A domicile, Gonfreville a retrouvé le chemin de la victoire face à une équipe de Vernouillet encore vaillante. Les Normands retrouvent leurs standards offensifs élevés mais ne distancent pas les Euréliens (MT : 17-17). On assiste en deuxième période à un duel de jeunes demi-centres de talents, le Gonfrevillois Ayhan Alexandre (7/8) face à l’ex-Saranais Nathan Ambrosino (4/5), qui porte son équipe en milieu de seconde période pour ramener l’espoir avant le money time (40′ : 23-18 ; 47′ : 26-24). Malgré les derniers buts de Ouedraogo et Svetlin Dimitrov, encore très bon avec 6 buts, Gonfreville l’Orcher s’impose de 2 longueurs et conserve sa seconde place (SF : 33-31). La semaine prochaine aura lieu un réel choc entre Vernon et les Normands pour la première place. Vernouillet, 6ème, recevra une équipe de Caen qui s’est réveillée cette semaine.

Entre une équipe de Caen sur courant alternatif et les outsiders de Rennes sur une impressionnante dynamique, bien malin serait celui qui aurait pronostiqué l’issue de ce duel. Après un début de match accroché, les Vikings vont faire preuve d’une remarquable efficacité offensive et asséner un violent 7-0 dans les 7 dernières minutes.  Dans les cages, Giedrius Morkunas ne laisse aucune chance aux bretons (19 arrêts) et permet à son équipe de rentrer aux vestiaires avec une confortable avance (MT : 17-11). Les gardiens rennais Florian Boulogne et Nicolas Busson ne sont pas en reste, avec 17 arrêts à eux deux, mais ne parviendront pas à rattraper des Normands désormais trop loin. A noter les 7 buts de l’ailier gauche lithuanien Skirmantas Pleta qui mène son équipe à une belle victoire et reste au contact du top 5 (SF : 29-26).

Romain Milhavet, Sarrebourg (crédits : Martin Remigy)

Sarrebourg prend les points face à Grenoble

On croyait Grenoble mort et enterré, il n’en est rien. Après avoir pris les points face à Boulogne, les Isérois ont su se montrer coriaces à Sarrebourg. L’entame de la rencontre ne permet à aucune des deux équipe de s’envoler au score et les Mosellans mènent mais butent trop souvent sur un bon Yvan Clot (8 arrêts à 40% en première période). Côté hôte, la blessure de l’ex-grenoblois Lucas Limouzin permet à Romain Milhavet de s’illustrer (photo ci-dessus) et, à la pause, son équipe mène de deux longueurs (MT : 12-10). Le retour des vestiaires des Martinéro-Grenoblois est solide et l’équipe peut compter sur le bras droit de Slaven Brdar (10/14). Ces dernières semaines, l’arrière gauche porte son équipe et apporte du danger de loin dans cette équipe décimée. Ses shoots permettent à sa formation de mener à la 39ème (39′ : 15-16), mais Sarrebourg et ses hommes forts Lucas Weiss et Dylan Grandjean reprennent les devants et s’imposent au bout du suspens sur un but du demi-centre dans la dernière minute (SF : 26-24). Les Sarrebourgeois, 5èmes, se déplaceront à Boulogne la semaine prochaine, tandis que Grenoble, malgré un match plus que respectacle, reste englué à la dernière place.

Lucas Weiss, Sarrebourg (crédits : Christian Spahn)

Le naufrage angevin

Ces dernières semaines, Angers n’était plus le rouleau compresseur qui a roulé sur la Nationale 1 en fin 2019. A domicile face au leader, la machine angevine s’est enrayée pour la seconde fois de suite après une défaite face à Vernouillet la semaine dernière. Lentement distancé au cours de la première période, les locaux ne parviennent pas à accrocher une équipe normande qui leur est supérieure et subissent les assauts des arrières, notamment de l’arrière droit Flavio Octavio Rodriguez Fortes (7 buts). Habituellement prolifique, Grigorios Ioannou est bien discret dans ce choc et ne parvient pas à porter son équipe qui accuse un retard conséquent à la pause (MT : 10-15). Dans le second acte, il n’y aura aucun sursaut, Samuel Clementia et le demi-centre Quentin Gaillard marquent eux aussi leurs 7 buts chacun pour faire s’envoler leur équipe qui ne sera plus inquiétée. Le score final est sans appel : 24-33. Au delà des doutes d’Angers, qui devra se rassurer à Pau, c’est bien le SMV qui impressionne. La solidité du leader sera à priori mise à plus rude épreuve la semaine prochaine face à son dauphin, Gonfreville.

Le Amiens Picardie Handball continue sa belle dynamique et prend cette semaine les points lors de la réception de Pau. Dans une première période très accrochée, le portier palois Kévin Baige s’illustre particulièrement avec 9 arrêts et permet à son équipe de mener à la pause (MT : 11-12). En attaque, si le capitaine Alexandre Thiel se montre prolifique avec 8 réalisations, cela ne suffira pas face à l’armada picarde. Le franco-algérien Rabah Soudani livre une fois de plus une belle partition (9/16) mais le véritable homme du match est sans compter le meilleur gardien du championnat : l’ukrainien Iurii Shamrylo. Le rempart de 28 ans s’est interposé pas moins de 17 fois face aux visiteurs et s’est même fendu d’un but pour reprendre les devants à la 50ème (51′ : 23-22). Avec 5 arrêts dans les 10 dernières minutes, la fin de match est maîtrisée et les Amiénois se hissent à une confortable 7ème place (SF : 29-26). Si les Palois auront fort à faire la semaine prochaine face à Angers, les Picards auront clairement un coup à jouer à Grenoble lors de la prochaine journée.

Antoine Piollat

1 CommentairePoster un commentaire

  1. onurb50 - le 24 février 2020 à 14h51

    "La semaine prochaine aura lieu un réel choc entre Vernon et les Normands pour la première place" ça fera beaucoup de normands en bref (eh oui, Vernon est aussi Normand!!!)

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).