Serbie

Toni Gerona, nouveau sélectionneur de la Serbie

Toni Gerona (Chartres)

Décidément, les coachs espagnols ont la cote, que ce soit en sélection ou en club ! L’actuel entraîneur de Chartres, Toni Gerona, est désormais le nouveau sélectionneur de la Serbie. Ce n’est pas la première expérience dans une sélection étrangère pour lui puisqu’il a coaché la sélection tunisienne de 2017 à 2020, glanant au passage 1 titre de champion d’Afrique en 2018. Il restera l’entraîneur de Chartres et cumulera les deux postes.

L’espagnol de 47 ans voit déjà un bel avenir pour cette équipe de Serbie, un peu à la dérive depuis l’argent à l’Euro 2012 en Serbie : « Il suffit simplement de regarder les meilleures équipes et ligues en Europe et tout devient plus clair : de nombreux joueurs serbes y jouent. Bien sûr, je ne connais pas beaucoup les équipes serbes, mais j’ai regardé les saisons de Metaloplastika et Vojvodina en ligue SEHA et en Coupe EHF, où j’ai découvert des jeunes joueurs qui, je pense, sont l’avenir de la Serbie. Bien sûr, je connais beaucoup mieux certaines générations plus âgées, car j’ai eu le plaisir de travailler avec certaines d’entre elles. »

Il rejoint cependant une sélection dont les entraîneurs se succèdent les uns après les autres. En effet, c’est le neuvième sélectionneur de la décennie, le deuxième qui n’est pas natif des Balkans.

4 CommentairesPoster un commentaire

  1. Vinch1 - le 15 mai 2020 à 23h33

    Mouais, … moi, je suis pas fan de tous ces surhommes qui cumulent la gestion d'une équipe pro et une sélection. Je me demande vraiment toujours comment on peut faire du bon boulot.
    OK, ce n'est pas le même travail… Et l'exemple de Manu Mayonnade ne peut que me donner tort. Mais je trouve que ça fait de trop.
    Et là, en plus, il doit "monter" une équipe… donc, voir les joueurs etc etc…

    • Sasori9 - le 16 mai 2020 à 09h56

      Moi non plus je ne suis pas fan de ca.
      En ce concernant Mayonnade, il a réussi parce que d'abord le Pays-Bas n'est pas loin de la France, c'est vers 3h-3h30 en voiture de Metz vers Pays Bas. Et en plus 7 joueuses Hollandaises jouent à Bietigheim qui est à 3h de route de Metz, c'est l'ossature de l'équipe Hollandaise. Une autre partie jouent au Danemark. Il a la chance, c'est une équipe mature.

      Il a déja coaché deux équipes en sélection : El Jaish et Tunisie. Il a réussi avec la Tunisie mais piètre résultat pour l'autre équipe Qatarienne.

      La serbie, le coach a du gros boulot et de patience…. Chartres aussi.

      • Kieler - le 16 mai 2020 à 11h01

        Belle sélection que la sélection El Jaishienne

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).