LBE – Phase retour

Saint-Amand met la pression à Mérignac

Dans la lutte pour le maintien, Saint-Amand a profité des matchs reportés pour prendre le nul contre Dijon et s’éloigner de la zone rouge. A Nantes, les récentes Championnes d’Europe n’ont rien pu faire face à l’armada de Brest.

Le Covid a encore joué les trouble-fête dans la lutte au maintien en Ligue Butagaz Energie. Après des cas positifs du côté de Plan de Cuques qui a poussé au report du match contre Mérignac, Toulon et Fleury ont vu leur rencontre annulée à 30 minutes du coup d’envoi pour des cas-contact à Toulon. La faute au match entre les Plan de Cuquoises et les Toulonnaises. A ce jeu, il ne restait que la partie entre Saint-Amand et Dijon. Les Amandinoises avaient l’occasion de faire un écart par rapport à la lanterne rouge face à une formation dijonnaise tout juste maintenue. Dans une première période accrochée, les deux équipes ne se sont pas lâchées. Mégane Ribeiro avait même donné 2 buts d’avance à la JDA (7-9, 23′), mais les Nordistes ont su réagir pour repasser en tête à la mi-temps (13-12, MT). Pour la deuxième période, les joueuses de Julien Vasseur ont fait l’effort pour distancer leurs adversaires (22-19, 43′). Alors qu’elles pensaient avoir fait le plus dur, elles ont loupé l’occasion de maintenir leur avance. Si Manuella Dos Reis a tenté de retarder le retour des Dijonnaises, les pertes de balles en attaques se sont poursuivies. Sur une nouvelle contre-attaque, Johanna Lathoud a ramené ses partenaires à égalité (22-22, 50′). Dans une fin de match haletante, Dijon a continué sur sa lancée pour prendre l’avantage. Encore une fois, et comme contre Toulon, Saint-Amand qui pouvait envisager la victoire, a arraché l’égalisation à la dernière seconde, sur 7m par l’intermédiaire de Mélina (27-27, SF). Même si la victoire leur a échappé, le SAH s’éloigne de la dernière place de Mérignac avant un choc au sommet entre ses deux équipes la semaine prochaine.

Brest éteint le Nantes Atlantique Handball

Laurene Catani (Brest)

De retour de Roumanie et fraichement auréolées du titre en European League, les Nantaises retrouvaient le chemin du championnat dès ce mercredi pour la réception de Brest. Décalée, justement à cause du Final 4, la rencontre a été moins à la fête pour le NAHB. Pourtant encore en lutte pour finir dans les quatre premiers, les Ligériennes n’ont rien pu faire, sans doute pas totalement remises de leur voyage et leurs émotions. Le BBH a justement profité du début de rencontre en demi-teinte des coéquipières de Kpodar pour faire l’écart (5-9, 14′). A la pause, les Championnes d’Europe sont distancées de 5 buts (11-16, MT). Sans Bruna de Paula, les locales ont tout de même tenté de revenir au retour des vestiaires (14-19, 35′). Mais le leader du championnat a fait le dos rond. Plus solides physiquement, les Brestoises ont pris le dessus sur la fin de la partie pour empocher la victoire (23-32, SF). Elles prennent aussi un avantage psychologique avant que les deux clubs ne se retrouvent dès samedi pour la finale de Coupe de France.

Au championnat, Nantes devra aller chercher un résultat à Bourg-de-Péage pour jouer le podium. En face, le club breton s’assure la première place et la finale retour à la Brest Arena contre Metz le 23 mai (finale aller le 19 en Lorraine).

Nolann Rock

Pub Espace Pronos LFH

2 CommentairesPoster un commentaire

  1. Charlotte - le 13 mai 2021 à 13h13

    A Merignac le problème majeur c’est la gouvernance du club
    3 procès en prud’homme à venir j’espère que l’irascible président a bien provisionné les coûts

  2. Idri - le 13 mai 2021 à 20h39

    Tu as raison charlotte la gestion de ce club est catastrophique

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).