Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LDC (F) - J1

Brest commence par un choc

, par Dalibor

Après son revers surprise à Bourg de Péage (31-37) en ouverture de Ligue Butagaz Energie, le Brest Bretagne Handball doit se remettre en selle dès aujourd'hui (16h) pour affronter Rostov, en Russie. Une affiche digne d'un Final Four de Ligue des Champions en guise d'inauguration de campagne européenne.

Chaque année depuis son retour en Coupe d'Europe en 2016, les Brestoises ont droit à leur long voyage en Russie. A Krasnodar en Coupe EHF (2017/2018), au CSKA Moscou l'année passée et surtout à Rostov-Don où elles ont atterri pour la quatrième fois en cinq ans. A nouveau, le voyage fut très long : 18h au départ de Lyon, sans repasser par la Bretagne après leur match dans la Drôme.

Arrivées hier au petit matin en Russie, les Brestoises ont pu revenir sur leur défaite à Bourg de Péage. "Notre défense a bien sûr été le gros problème, explique Tonje Loseth, l'arrière norvégienne sur le site du BBH. Quand tu encaisses 37 buts, c’est trop, beaucoup trop. On a fait pas mal d’erreurs, on n’était pas assez agressives et il y avait trop d’espaces entre nous en défense."

Vice-championnes d'Europe, les Brestoises ont désormais un statut à défendre sur le continent même si leurs performances les ont placé tout en haut de l'affiche depuis au moins deux ans. "Je pense que durant les deux dernières saison, le BBH a très bien joué et beaucoup progressé, poursuit Loseth. Les équipes l’ont vu évidemment et nous ne pourrons plus être une surprise."

A Rostov, la vie a débuté sans Ana Vyakhireva (26 ans) depuis la reprise. Fatiguée moralement et physiquement, la prodige russe a mis sa carrière entre parenthèses pour une durée indéterminée. A l'inter-saison pour autant, Rostov a accueilli deux des meilleures défenseures au monde : Béatrice Edwige et Eduarda Amorim. L'internationale française retrouve ainsi Grace Zaadi arrivée l'été dernier sur les bords du Don. En piste depuis fin août, la formation de Per Johansson a déjà eu trois matchs officiels pour se mettre en place qui ont abouti sur trois succès dont une correction du CSKA Moscou (31-22). "Ce sera une entame compliquée pour nous et un excellent test", conclut Loseth.

 

Rostov - Brest, aujourd'hui à 16h sur Eurosport Player

Les autres matchs du groupe A :

Borussia Dortmund - FTC Rail-Cargo Hungaria Podravka Vegeta - Buducnost Team Esbjerg - CSM Bucarest

Prochain match TV

Górnik Zabrze

20:45

Mar. 27 Fév.

HBC Nantes

Voir le programme TV

Plus d’actualités

0 0 votes
Évaluation de l'article
4 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
bdid
bdid
2 années il y a

Bon courage à Brest …
Rostov 31 – 22 CSKA Moscou … Ça donne le ton.
C'est dommage que le 1er match soit contre un des favoris et après la défaite dans la Drome. Bon, c'est à l''extérieur et une défaite ne serait pas dramatique.
J'aimerais quand même que les bretonnes nous étonnent un peu. Malgré les départs, il y a toujours de très bonnes joueuses.
Victoire ou défaite, faudrait qu'elles nous fassent un match dont elles n'auront pas à rougir.
Allez les filles, la France est derrière vous … Go Go Go !

Sasori9
Sasori9
2 années il y a

Avec Morel comme coach, je ne suis pas rassuré !

Danibar42
Danibar42
2 années il y a
Sasori9
Sasori9
2 années il y a

Défaite des Bretonnes de deux points…
En fait, ce match est particulier. Quand les Russes haussent le niveau, l'écart est entre 4 à 6 points et les Bretonnes courent après les scores…
Mais quand les Russes baissent le niveau, les Bretonnes ont réussi à réduire l'écart à deux points.
Les Russes sont hautaines j'ai l'impression. Si les Russes jouent comme ca, elles vont louper bêtement la LdC !!!
Les Bretonnes ont peu de chance d'aller au FF, pas de tactique de jeu.

Les Bretonnes s'en sortent bien parce que la championne de LdC, Vipers, s'est écrabouillée par Gyor de 36 à 29 !

4
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x