LdC (M)

Enfin la bonne pour Barcelone ?

Blaz Janc, Barcelone (crédits : Uros Hocevar / kolektiff / EHF)

Après les chocs de la veille, où Barcelone a surclassé Nantes et Aalborg créé la surprise face à l’autre favori Parisien, les deux formations s’affronteront ce soir pour le titre. Une finale inédite, entre deux belligérants aux profils bien différents.

C’est la première fois de l’histoire du Final4 qu’une équipe danoise atteint la finale de la ligue des champions. Par le passé, seules deux autres formations sont parvenues à ce stade de la compétition : Aarhus (1960) et Frederica (1976). Aucun n’est pour l’instant parvenu à la remporter. Mais en face, c’est le grand Barça qui s’avance. Et sur l’ensemble de la saison 2020-2021, aucune équipe n’est parvenue à arracher ne serait-ce qu’un match nul face à cette impressionnante armada.

Barcelone.

Barcelone : Enfin le retour au sommet ?

En ligue des champions, malgré une domination forte de la scène européenne, les Catalans n’ont pas soulevé la coupe depuis maintenant 6 ans. Depuis 2015, Barcelone n’a manqué que deux Final4, mais n’est jamais arrivé au bout des autres, éliminé à deux reprises en demies par le Vardar Skopje lors de leurs deux titres en 2017 et 2019, puis par le THW Kiel en finale en décembre dernier. Pour autant, la malédiction de la Lanxess Arena peut-elle écarter cette formation si talentueuse du titre chaque année ?

Après avoir assumé son statut face à Nantes, les Blaugrana s’avancent en finale sûrs de leur jeu. En zone presse hier, beaucoup évoquaient la “maturité”, dont l’équipe a su faire preuve, et de leur maîtrise des événements malgré l’enjeu. Si au jeu offensif huilé, on ajoute une prestation magistrale de Gonzalo Perez de Vargas, on donne peu cher de la peau des joueurs d’Aalborg. En attaque, les stars ne se comptent plus chez l’armada de Xavi Pascual, et Luka Cindric, Raul Entrerrios, Dika Mem, Aleix Gomez, Ludovid Fabregas, pourraient même être rejoints par Aron Palmarsson, qui n’avait pas pu être aligné en demi-finale.

Statistique curieuse : depuis l’instauration du Final4 de la ligue des champions, Barcelone avait gagné chacune des demi-finales jouées en premier dans l’après-midi, et perdu chacune de celles jouées en deuxième. Hier, le Barça a brisé cette malédiction. De quoi revoir enfin un titre qui leur échappe depuis plusieurs années malgré les pronostics ?

Magnus Saugstrup, Aalborg.

Aalborg : Seront-ils capables de rééditer la performance ?

Portés par un jeu collectif rapide, des montées de balles, et certaines individualités expérimentées (Mollgaard, Aggefors, Christiansen) ou qui se sont révélées cette saison (Claar, Sandell, Laeso, Saugstrup, …), les joueurs d’Aalborg ont de nombreux atouts à faire valoir, et on fait trembler nombre d’équipes cette saison. Nantes, Veszprem, Porto, Flensburg, Paris, … les grands noms qui se sont écroulés face à cette attaque de feu font déjà office d’un tableau de chasse impressionnant cette saison. Mais seront-ils capables, après un match énergivore face à Paris, à se surpasser une nouvelle fois face à Barcelone, que beaucoup considèrent comme la meilleure équipe du monde ?

Nous sommes venus pour gagner, et nous avons une chance de le faire, disait Henrik Mollgaard au sortir de sa victoire contre son ancien club, le PSG. Et nous allons gagner, car nous sommes la meilleure équipe ici !” La motivation ne manque pas chez les joueurs de Stefan Madsen, qui joueront également leur titre national jeudi prochain face à Silkeborg. Et les partenaires de Mollgaard savent qu’ils ont des arguments pour croire à l’exploit européen. L’enjeu, l’événement, peut permettre à cette équipe à la fois expérimentée mais portée par l’énergie de sa jeunesse de se dépasser, et d’enflammer la rencontre. Avec une prestation collective aboutie, des gardiens efficaces, et une nouvelle grosse performance de Félix Claar, on est tenté de penser que, une fois encore, la magie de Cologne peut opérer et mettre en lumière cet outsider que personne n’aurait imaginé ici en Septembre dernier.

À Cologne, Antoine Piollat

Retrouvez tout le FINAL4 et le meilleur du hand européen sur l’appli Eurosport

Pub Espace Pronos EHFCL

1 CommentairePoster un commentaire

  1. Averell - le 13 juin 2021 à 11h23

    Si les gardiens barcelonais sont au niveau de leurs homologues parisiens, alors tout est possible.

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).