LdC (M)

Montpellier renaît face à Kiel !

Kyllian Villeminot (Montpellier HB)

Après deux dernières sorties moins convainquantes, Montpellier s’offre un succès de prestige, et le scalp d’un grand nom du handball européen : le THW Kiel (37-30). Les Allemands subissent ainsi leur première défaite de la saison toutes compétitions confondues.

Pour son second match européen à domicile, les supporters étaient au rendez-vous à la Sud de France Arena. Pourtant, les Héraultais ne sont pas donnés favoris… Après des dernières sorties décevantes à Nantes ou Aalborg, les joueurs de Patrice Canayer doivent faire face au grand THW Kiel sans Valentin Porte, Gilberto Duarte, Diego Simonet et Olafur Gudmundson. Et si on compte des Moscariello et Descat diminués, on donne peu cher de leur peau face à une formation allemande toujours à 100% de victoires cette saison, en Bundesliga comme en Ligue des Champions.

Niclas Ekberg (THW Kiel)

Montpellier attaque avec les meilleures ambitions

Et pourtant, Montpellier démarre fort. Avec un Julien Bos prêt pour le rendez-vous, avec 3 réalisations dans les 4 premières minutes, les Allemands prennent une bourasque d’entrée et se retrouvent derrière (4-0, 3′). Les hommes de Filip Jicha vont faire la course derrière durant tout ce premier acte. En difficulté face à une défense montpelliéraine agressive, les Zèbres se réduisent à chercher des pénaltys, que Niklas Ekberg convertit à merveille (6/6 dans l’exercice dans le premier acte). En attaque, les hommes de Patrice Canayer proposent de belles choses, et Lucas Pellas ou Kyllian Villeminot se régalent, jusqu’à provoquer un temps mort allemand (13-9, 20′). Le rapport de force ne change pas, mais le score se fige dans les dernières minutes, laissant les Français rentrer aux vestiaires avec une avance bienvenue (18-14, 30′). Pour autant, sur ses deux premiers matchs, Kiel avait encaissé 15 (Brest) et 20 buts (Elverum), ce qui ne l’a pas empêché de remporter la rencontre : le MHB est prévenu.

Julien Bos porte Montpellier

Au retour des vestiaires, les joueurs de Montpellier conservent tout leur sérieux, et leur avance au score. Poursuivis par des Kielers remontés, avec Domagoj Duvnjak à la mène, les supporters occitans vont être rassurés par un Julien Bos en grande forme. Avec 3 buts coup sur coup, le jeune arrière pose les siens à 5 longueurs d’avance, écart qui se maintient grâce à une attaque efficace (27-22, 43′).

Hugo Descat (Montpellier HB)

Le temps mort de Jicha n’y changera rien : Marin Sego sort de sa boîte pour dévorer Rune Dahmke tandis que Hugo Descat, incertain sur la rencontre, régale avec deux réalisations de suite. La salle se lève sur une roucoulette splendide de Kyllian Villeminot (8/10), suivi par un stop autoritaire de Sego. Ça sent bon pour les Français (32-24, 48′). Malgré la volonté et le danger de loin des germaniques, les partenaires d’Hugo Descat restent solides et partagent un money time aux allures de célébration avec leur public, bien présent sur cette fin de rencontre. Le Montpellier handball s’impose finalement de 7 longueurs, et aura brillé pour se relancer de la plus belle des manières (37-30, 60′).

Avec cette victoire, Montpellier va pouvoir préparer sereinement la réception de Créteil ce dimanche avant de se déplacer en Macédoine dans deux semaines, pour affronter le Vardar de Toto et des frères Nyokas.

À Montpellier, Antoine Piollat

Pub Espace Pronos EHFCL

23 CommentairesPoster un commentaire

  1. Swill - le 30 septembre 2021 à 22h20

    Montpellier soit disant handicapé par les blessures de cadres, a produit un super match. Bravo aux jeunes sans complexe et à Sego qui fait une grosse partie dans les buts

  2. OhHandy - le 30 septembre 2021 à 22h33

    Du beau jeu ! et ça c'est plaisant 🙂

  3. steph51MHB - le 30 septembre 2021 à 22h36

    Super match pour le MHB ! Quelle maîtrise sur ce match avec des jeunes beaucoup trop rapides pour les allemands. Des ailiers volants, des arrières performants, des buts au pivot et un Sego performant. Après le match de Nantes, ça fait du bien. Il faut continuer sur cette voie. Chaque joueur a apporté sa pierre à l'édifice, une grosse défense, beaucoup d'application au shoot. Je me demandais quand Kiel allait se rapprocher et passer devant le MHB… Et bien jamais. Merci les gars, c'était mon anniversaire aujourd'hui !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).