LMS

L’USAM conserve deux de ses cadres

Mohammad Sanad (USAM Nimes Gard)

Arrivés dans le Gard en 2017, et 2019, Mohammed Sanad et Jean-Jacques Acquevillo sont vite devenus des éléments essentiels au dispositif nîmois. Ils ont respectivement prolongé jusqu’en 2025 et 2024.

Usamiste depuis 4 saisons, l’ailier de 30 ans a plus que largement convaincu les dirigeants nîmois de le prolonger, et ce pour 3 saisons supplémentaires. En quatre saisons, Mohammed Sanad s’est particulièrement illustré au scoring, terminant meilleur buteur de l’équipe quasiment chaque saison (Elohim Prandi le devance d’une dizaine de buts en 2019-2020). Au total, ce sont 504 buts inscrits en 98 matchs, pour une moyenne de plus de 5 buts/match. L’ailier égyptien n’a pas été en reste non plus dans les compétitions européennes : il avait particulièrement brillé lors de l’EHF Cup 2019-2020 avec une moyenne à plus de 8 buts par match.

Après un très beau parcours olympique avec sa sélection cet été, le gaucher préparera la prochaine olympiade depuis Nîmes : “J’aime beaucoup l’ambiance dans le club et dans la ville, je suis bien ici, témoigne-t-il sur la page Facebook de son club. On a un très bon projet et j’ai l’ambition de faire plus avec l’USAM. Les prochains JO sont bien sûr dans ma tête, mais pour l’instant je me concentre sur la saison avec l’USAM.

Du côté de Jean-Jacques Acquevillo, l’arrièregauche prend parfaitement sa place chez la Green Team depuis maintenant 2 saisons, et est une arme précieuse des deux côtés du terrain. Solide en défense sur son poste 3, percutant en attaque et capable de débloquer les situations, le Martiniquais compte faire encore plus avec l’USAM jusqu’en 2024. “Je suis content de continuer l’aventure avec l’USAM, c’est un club où je prends du plaisir et l’ambiance, le kop, le public ont aussi été un plus pour moi pour rester ici, témoigne l’international français. Pour l’équipe de France, on verra selon mes performances sur le terrain mais je n’y pense pas trop. Je pense d’abord aux objectifs du club et on verra d’ici là.

Antoine Piollat

25 CommentairesPoster un commentaire

  1. elodim - le 1 septembre 2021 à 13h51

    L’USAM peut clairement défier le H pour la 3e place cette saison.

    • Jack3544 - le 1 septembre 2021 à 14h32

      Ou Montpellier? Comme le H l'an dernier, bien figurer et en LNH et en CL est difficile.
      Quand on lit les présentations d'équipes, ou en plus des 5 de l'an dernier (PSG, Montpellier, Nantes, Nimes et AIx), Toulouse, Chambery, St-Raphael, Dunkerque, voir Limoges se rêvent européens l'an prochain…

    • Prandi - le 1 septembre 2021 à 18h05

      Si Pardin revient en forme, je vois plus le PAUC en 3e. Pour l’USAM ce sera au mieux la 4e place à la bataille avec le H !

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).