EdF (M)

La France remporte une dernière fois la Golden League

Melvyn Richardson (France). Crédit photo : Anthony Dibon/Icon Sport

La France a remporté son deuxième match du week-end à Aarhus, cette fois face au Danemark (26-28). Pour sa dernière participation à la Golden League, la France remporte cette édition du tournoi amical.

“J’en avais parlé aux joueurs : cela ne nous arrive pas si souvent d’être au rendez-vous de ces matchs dans des semaines dites de travail. Jouer face au Danemark, ce n’est jamais neutre, qui plus est dans la chaleur de cette petite salle d’Aarhus toujours bouillante.” Guillaume Gille (déclarations à la FFHB) mesure en quoi la performance de l’équipe de France ce dimanche face au Danemark, le lendemain d’une prestation aboutie contre la Norvège, a son importance. La réussite des matchs “de travail” permet toujours d’engranger de la confiance ou de valider les bonnes séances d’entraînement. Le week-end au Danemark qui vient de s’achever fait donc partie des bonnes satisfactions pour les Bleus en vue des prochaines échéances.

Une victoire qui s’est décantée dans le dernier quart d’heure

Les Bleus sont bien entrés dans la partie et ont pris le premier avantage conséquent (1-4, 6′). Cet avantage permet aux Bleus de bien avancer dans cette première mi-temps où, en attaque, ils se retrouvent régulièrement à buter sur Emil Nielsen. Le gardien nantais, habituel troisième gardien danois, profite du temps de jeu qui lui est accordé pour livrer une très belle prestation au public d’Aarhus avec pas moins de 14 arrêts en première période (16 arrêts au total, 41% de réussite). Le Danemark égalise (7-7, 16′), et la fin de première période est équilibrée au score. Les Danois passent devant à la pause, d’un but signé Niclas Kirkelokke, auteur de cinq buts, tous en première période (14-13, 30′).

A la reprise, les Bleus restent d’abord au contact, avant d’égaliser et de reprendre l’avantage (17-18, 40′). Progressivement, ils prennent même le dessus au début du dernier quart d’heure : alors que Emil Nielsen n’est plus en si insolente réussite qu’au premier acte, Dika Mem, de retour sur le terrain, donne deux longueurs d’avance à la France (21-23, 50′), puis trois sur un kung-fu avec Nedim Remili (22-25, 54′). Sérieuse en fin de rencontre, avec Timothey N’Guessan qui marque au passage son 200e but en bleu, l’équipe de France garde le cap et s’impose (26-28) dans une salle qui lui a fait si longtemps défaut : les Bleus n’avaient plus gagné à Aarhus depuis 2014. Pour la dernière édition de la Golden League, les Français remportent donc une dernière fois le tournoi amical. “Nous avons réalisé un match plein avec certes des moments difficiles, mais en même temps on a continué à travailler sur nos deux systèmes défensifs, complète Guillaume Gille à l’issue de la rencontre. Il y a eu moins de rotations qu’hier face à la Norvège. J’ai la sensation que nous avons retrouvé notre assise défensive. Voir les petits jeunes confrontés à cette difficulté, de bien jouer dans un tel match, c‘est aussi intéressant.”

La feuille de match

Danemark – France : 26-28 (14-13)
Arbitres : N.Nikolic et D. Stojkovic (Ser)

Danemark : Moller (12’, 0 arrêt / 6 tirs) – Nielsen (47’, 16 arrêts / 37 tirs) ; Lyngaard, Kirkelokke (5/6), Bramming (3/5), Wiesmach (1/2), Zachariassen (1/1), Saugstrup (2/2), J. Hansen (3/4), Damgaard (7/11), Holm (0/2), Laeso (1/4), Jakobsen, Lassen (2/2), Pytlik, Christiensen (1/1) – Exclusions temporaires : Zachariassen (2) – Lassen. Entraineur : Nikolaj Jacobsen

France : Desbonnet (30’, 4 arrêts / 15 tirs) – Pardin (30’, 6 arrêts /21 tirs) ; Y. Lenne (0/1), Minne (1/2), Remili (2/5), Bos, Lagarde (1/3), M. Richardson (0/2), Mem (6/9), K. Mahé (5/6 sont 3 sur 3 pen), N’Guessan (4/9), L. Karabatic (Cap) (4/5), Fabregas (5/8), Kounkoud (0/2), Nahi (0/2 dont 0/1 sur pen), Monar, Konan, Briet – Exclusions temporaires : Fabregas (2) – Remili – Minne. Entraineur : Guillaume Gille

36 CommentairesPoster un commentaire

  1. Jumpigood - le 20 mars 2022 à 20h07

    Melvyn doit vite sortir du Barça ,il était mille fois plus fort à Montpellier

    • Didier - le 20 mars 2022 à 21h07

      Melvyn est à 5/5 hier ! Le bilan personnel est donc semi positif ou négatif selon comment on voit le verre… Mais oui, je pense que Melvyn mérite mieux qu’un club comme le Barça qui ne lui laisse que des miettes en LDC au profit d’un Mem certes goléador mais qui n’aime pas et qui ne sait pas défendre…

      • Usamiste - le 21 mars 2022 à 06h26

        5/5 ? C’est marqué 0/2
        Je n’ai pas vu le match

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).