LBE

Merel Freriks future pivot de Brest

Merel Freriks avec Dortmund contre Brest en février 2021

Deuxième joli coup réalisé par le Brest Bretagne Handball sur le marché des transferts : après avoir annoncé l’arrivée prochaine de la demi-centre monténégrine Itana Grbic la semaine dernière, c’est au tour de Merel Freriks de signer officiellement son contrat de deux ans avec le club finistérien. La pivot néerlandaise, championne du monde avec les Oranjes en 2019 (58 sélections), est, à 24 ans, une des valeurs montantes parmi les pivots en vue en Ligue des champions. “C’est une fille très combattive, capable d’impacter des deux côtés du terrain”, souligne son futur entraîneur Pablo Morel, ravi d’engager “une joueuse joueuse jeune, prometteuse, motivée et déjà de très haut niveau”. Sous contrat avec le Borussia Dortmund jusqu’en 2023, Freriks a fait jouer au dernier moment une clause dans son contrat lui permettant de quitter le champion d’Allemagne une saison plus tôt que prévu pour rejoindre le BBH.

Freriks arrive en Bretagne et en Ligue Butagaz Energie avec la volonté de franchir un cap dans sa carrière. “Ce sera une grande marche parce que l’Allemagne est proche des Pays-Bas et c’est confortable pour moi, je connais tout à Dortmund, explique-t-elle dans le communiqué de son futur club. Mais je pense que c’est très bien de franchir ce pas. J’ai beaucoup de choses à apprendre en France, le championnat, la manière de s’entraîner mais aussi la culture et la langue.” Elle composera la saison prochaine un duo de pivots jeune et extrêmement intéressant avec Pauletta Foppa, et elle prendra la place de Sladjana Pop-Lazic dans l’effectif brestois. A Brest depuis 2017, la pivot serbe de 33 ans n’est pas conservé par le BBH et terminera en juin son aventure de cinq ans avec les championnes de France.

Pub Espace Pronos LFH

1 CommentairePoster un commentaire

  1. lamirabel29 - le 19 janvier 2022 à 11h18

    Bienvenue Merel, maintenant faut prolonger Pauletta 🙂
    J’espère qu'il n'y aura pas d'ego entre ces 2 jeunes joueuses et qu'elles progresseront encore ensemble.
    Manque plus qu'une ARG française si possible et c'est tout bon….
    Sinon pas de news encore d'un éventuel départ de Sandra pour Gyor, j’espère qu'elle honorera son contrat jusqu'à la fin (2023).
    Vive le sport, vive le hand, allez les bleus!

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).