Recherche

Pas de résultat

Veuillez taper au moins 3 caractères...

LBE

Vers un dépôt de bilan à Bourg de Péage

, par Isakovic

Camille Comte (Entraineur Drome Handball Bourg de Peage)

Suite à de nombreuses difficultés financières, le club lanterne rouge de la Ligue Butagaz Energie, Bourg de Péage, devrait annoncer dans les prochains jours son placement en liquidation judiciaire. Une semaine après le club Fleury Loiret Handball, ce serait un 2ème club de haut niveau français rayé de la carte de manière irrévocable. 

2 clubs de haut niveau français rayés de la carte en une semaine !

Le handball féminin tricolore traverse une de ses périodes les plus noires de son histoire en cette fin d'année 2022. Après l'annonce en milieu de semaine dernière du placement en liquidation judiciaire du club champion de France 2015 de Fleury Loiret Handball, c'est un nouveau club féminin qui devrait mettre la clef sous la porte dans les prochains jours. Comme l'annonce ce jour nos confrères du Dauphiné Libéré, le club de la Drôme de Bourg de Péage va annoncer son placement en liquidation judiciaire. Déjà en proie à de graves difficultés financières la saison dernière, avec une forte pénalité de points, le club de Bourg de Péage avait redémarré la saison 2022/2023 avec une nouvelle équipe dirigeante qui avait sauvé le club en mars dernier. Jean Pamart et sa famille étaient venus à la rescousse d'un club en proie à de graves difficultés financières synonymes d'une gestion administrative catastrophique de l'équipe dirigeante précédente.

Après avoir réduit la voilure avec une équipe beaucoup plus jeune, les Abeilles avaient démarrés cette nouvelle saison avec un seul objectif : le maintien. Néanmoins 8 mois après, la situation n'a semble t-il pas évolué et les finances n'ont pas été redressés par la nouvelle direction du club emmenée par l'ancien international français, Gregory Anquetil.

Le club avait pourtant annoncé en début de semaine la mise à pied de son entraîneur Camille Comte au profit d'un staff transitoire composé notamment de l'ancien Barjot et l'arrivée la saison prochaine de Christophe Chagnard, coach actuel de Mérignac. Tout cela n'aura servi finalement à rien et la famille Pamart va jeter l'éponge après seulement sept journées de LBE disputées et autant de défaites pour l'équipe professionnelle de Bourg de Péage.

Quels sont les responsables d'une telle situation ?

A moins de deux ans des Jeux Olympiques de Paris 2024 et dans une perspective de montée en puissance du sport féminin, avec notamment la volonté des clubs professionnels féminin français de voler de leurs propres ailes à travers une ligue professionnelle indépendante, ce nouveau dépôt de bilan qui s'annonce va définitivement faire tâche dans un paysage sportif français ultra concurrentiel.

La faute à qui ? Les anciens dirigeants du club qui ont vécus au-dessus de leurs moyens ? Une FFHB et LFH pas assez sérieuses dans le contrôle des finances du club ? Une nouvelle équipe dirigeante avec sa jeunesse de dirigeants dans le monde du handball féminin professionnel ? Autant de questions qui devront trouver réponses face au désarroi et le chômage dans lequel vont se retrouver les joueuses et les employés du club à quelques jours de Noël !

 

Prochain match TV

France

19:00

Jeu. 25 Juil.

Hongrie

Voir le programme TV
0 0 votes
Évaluation de l'article
15 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
damoscou
damoscou
1 année il y a

Quelle catastrophe et quelle pauvreté du hand féminin, les clubs sont déjà à l'agonie et la saison n'est pas terminée
La Fédé, la CNCG et les autres n'ont rien vu venir????
Un club sanctionné uniquement par des retraits de points la saison dernière
Professionnel de quoi?????

Ben_BKR
Ben_BKR
1 année il y a
Répondre à  damoscou

A présent le dépôt de bilan de Fleury apparaît également corrélé (mais pas imputable tout de même) aux décisions concernant le maintien de BDP la saison dernière.

seb
seb
1 année il y a

A peine 3 mois après le début de saison ? ça avait l’air sérieux pourtant au niveau du repreneur…
Il est clair que la crise Covid et les matchs à huis clos ont entre autre fait beaucoup de mal aux clubs mais bon ça ne devait pas être très sain niveau finances dans ce club bien avant ça…

Sasori9
Sasori9
1 année il y a

Comment les dirigeants gèrent le club ? Il faut poser la question !!

C'est quand même dramatique pour le handball Français….

Ymo34
Ymo34
1 année il y a

Les Cassandre de l’année passée avaient raison à l’annonce des conditions connues de la reprise de ce club.
Aujourdhui, c’est une catastrophe, d’abord humaine pour toutes les personnes qui vont se retrouver au chômage à quelques jours de Noël, puis une catastrophe pour le handball féminin français au point de vue sportif, administratif, financier et donc en terme d’image.
Je vais dire que ça fait vraiment charlot pour le hand féminin ☹☹☹

Cyril
Cyril
1 année il y a

Ce n’est pas nouveau il y avait eu le cas de Cergy Pontoise Handball avec la co présidence de Sabrina Jaubert et Michel Laurent qui suite à une gabegie financière ont fait couler le club pour mauvaise gestion et aujourd’hui Michel Laurent est président du Comité du Val d’Oise et Sabrina Jaubert est de nouveau présidente… Comment la ligue et la fédé peuvent laisser des personnes qui ont été incapable de gérer le club et de les laisser reprendre leur place dans un comité et dans le club de Cergy de nouveau ??? Comment peut on être sur que les institutions sont bien gérés vu ce qu’ils ont fait par le passé

leFnake
leFnake
1 année il y a
Répondre à  Cyril

je ne connais pas du tout ces personnes ni ce qu'elles ont pu faire de mal par le passé, mais on peut aussi espérer qu'elles ont appris de leurs erreurs, non ?

Sasori9
Sasori9
1 année il y a
Répondre à  leFnake

Dans ce milieu ??? Stp ne sois pas naif.
Dans le monde direction, il y a copinage. Quand tu vois le pdg d'Orange, Didier Lombard, qui a poussé les nombreux salariés à se suicider. Malgré sa condamnation, il siège tranquillement au conseil d'administration chez Thaless, Antiva
C'est ca le copinage. Pas de le monde de sport ou les joueurs que certains reprochent….

leFnake
leFnake
1 année il y a
Répondre à  Sasori9

tu ne viens quand même pas de comparer un club de handball féminin évoluant en D2 avec une entreprise du CAC 40 ?

cochonne
cochonne
1 année il y a

Bonjour
Les dirigeants, même s'il leur arrive de commettre des erreurs font avec les moyens dont ils disposent et ces derniers dėcoulent de la gestion de la visibilitė du hand féminin qui est plus que catastrophique.
On le case dans une niche et on se contente de le ressortir une fois tous les deux ans a la faveur d'un championnat internationnal et aprés on s'ėtonne que les investisseurs ne se prėcipitent pas.
Ici c'est pareil et pourtant Handnews fait des ėfforts et un bon boulot de com, mais lorsque Kara craque l'ėlastique de son short ça fait cinq pages de commentaires, lorsqu'un club entier coule ça fait cinq lignes…

rkj4
rkj4
1 année il y a
Répondre à  cochonne

C'est bien vrai qu'on ne parle ni ne regarde assez le hand féminin (moi le premier). Mais pour le démontrer, est-ce bien utile de citer des exemples aussi exagérément satiriques que ta dernière phrase?
Handnews sort très régulièrement des articles sur les difficultés des clubs féminins (dépôts de bilan et autres crises internes) alors que je n'en ai vu passer aucun sur la récente absence d'un mois de Karabatic : c'est ailleurs — dans l'Équipe je crois bien — que j'ai appris que ça n'avait aucun rapport avec son short.
Pour revenir à Handnews, je pense que le site (comme Bourg-de-Péage) a également de gros problèmes de moyens et d'effectif. La couverture du récent Euro féminin a été réduite au strict minimum (les matchs de l'EdF et la finale), disparition du compte rendu du championnat allemand (pour la Liga espagnole, ça fait longtemps), des Français de l'étranger, de la journée complète de Champions League… Par contre, le compte-rendu de la N1 masculine est complet et bien écrit et si une bagarre générale arrive sur un terrain des Balkans ou autre scandale, on est au courant également. Bref, la couverture de notre sport est très disparate, évidemment par manque de moyens plus que de l faute d'une direction éditoriale qui fait ce qu'elle peut avec ce qu'elle a. C'est donc le handball dans son entier qui est médiatiquement maltraité. Je ne sais pas comment s'en sortent d'autres sports d'équipe comparables (volley, basket, hockey…); j'imagine que c'est un peu la même chose et c'est bien dommage.

Thibz212
Thibz212
1 année il y a
Répondre à  rkj4

+1 : J'ai été très déçu par la couverture de l'euro féminin ou on aurait pu attendre pas forcément un résumé de tous les matchs, mais un résumé de la journée, un bilan des phases de groupe etc. je ne critique pas Handnews qui est bien évidemment le mieux placé voir le seul déjà dans le panorama médiatique, mais plutot la couverture en générale. C'est vrai que c'est un peu disparate comme couverture mais a néanmoins le mérite d'exister.
En ce qui concerne les autres sports que tu mentionnes, mis à part des sites assez confidentiels animés par des fans qui y passent énormément de temps, cela manque aussi (basketnews… … …)

[ALERTE]
[ALERTE]
1 année il y a
Amateur de hand
Amateur de hand
1 année il y a

Quel dommage, plutôt que de créer une chaîne tv, la lnh ne peut il pas vendre les autres matchs que les matchs dit phares à une chaîne comme l’équipe avec plus de visibilité. Cela permettrait une redistribution à des clubs comme BDP, Merignac, plan de coque d’avoir une petite visibilité et un petit revenu permettant d’équilibrer qq déplacements.

Handfilles
Handfilles
1 année il y a
Répondre à  Amateur de hand

Si la LNH et la LFH ont crée cette chaine, c'est bien parce que aucune chaine ne se précipitait au portillon. Tant qu'il y aura des milliards depensés pour le sport aux pieds, personne ne mettra 15 millions pour avoir une LBE qui soit viable!!

15
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x