LdC (M) – J12

Paris retrouve l’Europe avec une victoire !

Nikola Karabatic (Paris Saint-Germain)

Pour sa reprise en ligue des champions, le Paris Saint-Germain a su tenir dans le money time pour l’emporter face à Flensburg (33-30), et rester dans la course du haut de tableau.

Une semaine après ses concurrents, la faute à un déplacement à Zaporozhye logiquement reporté, les joueurs du Paris Saint-Germain retrouvaient la ligue des champions en accueillant à Coubertin les Allemands de Flensburg.

Steins et Kristopans dans un grand jour

Les hommes de Maik Machulla, un point au dessus de la 7ème place, non-qualificative pour la suite, ne viennent pas en France pour faire de la figuration. Mais au quart d’heure de jeu, ce sont les Français qui se détachent, s’appuyant sur un bon Vincent Gérard (9-4, 15′). Hampus Wanne et Franz Semper trouvent des solutions mais en face, Luc Steins mène son attaque à merveille tandis qu’Hansen et Kristopans alignent la cage de Kévin Moller (17-12, 29′).

Franz Semper (SG Flensburg-Handewitt)

Benjamin Buric apporte le doute en fin de match

De retour des vestiaires, Flensburg trouve un bon rythme offensif, mais Dainis Kristopans (5/8) répond à merveille pour maintenir les siens à un écart de 3 à 4 buts. Cet écart, les joueurs de la capitale vont parvenir à le maintenir tout au long du second acte. Et si, à l’approche du money time, l’entrée de Benjamin Buric permet quelques gros arrêts pour les visiteurs, les arrières parisiens ne tremblent pas et semblent aborder le money time pleins de sérénité (30-25, 51′). Mais attention à ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué : les arrêts de Buric et le bras de Franz Semper (7/12) permettent aux Allemands de revenir dans le match en un éclair (31-30, 26′). Et alors qu’un pénalty semble offrir de l’air aux Français, le gardien bosnien bâche Mikkel Hansen (5/10, dont 3 pen.), et il faut attendre un but de Benoît Kounkoud pour relâcher la pression (32-30, 58′). Les partenaires d’un Luc Steins (7/9) excellent ce soir s’imposent finalement, après s’être fait peur (33-30).

Avec la défaite de Veszprem à Barcelone, le PSG double les Hongrois pour revenir à deux points du dauphin espagnol. Avec un match en retard, tout les espoirs sont permis pour les joueurs de la capitale en vue des premières places. À noter que, dans le bas de tableau, le succès du Dinamo Bucaresti à Porto met ces deux formations à égalité à 8 points, avec le Motor Zaporozhe. En haut comme en bas, ce groupe B est loin d’avoir livré son verdict.

Retrouvez les classements & résultats de ligue des champions sur notre espace résultats.

Antoine Piollat

Pub Espace Pronos EHFCL

19 CommentairesPoster un commentaire

  1. Antho - le 24 février 2022 à 22h37

    Du très très bon Steins ! Un bon Karabatic également j’ai trouvé, nettement mieux qu’à l’Euro !

    La fin de match de Paris a été un peu poussive à cause de Buric mais l’essentiel est là d’autant plus que Paris a souvent du mal à gagner face à Flens y compris à Paris !

    • kylian - le 25 février 2022 à 10h56

      A l’inverse de Niko, j’ai trouvé Godfrisson un peu fantomatique !

    • chavi92 - le 25 février 2022 à 19h37

      Je te confirme pour Karabatic, très bon match.

      Par contre Hansen … J'en peux plus. Même Genty qui a joué 5 minutes a couru plus que lui.
      Des fautes énormes (et dangereuses pour l'adversaire) en défense, peu d'efficacité devant ! Le mec joue immobile, même Kristopans est plus mobile que lui.
      D'ailleurs l'entraineur préfère mettre sur le terrain un mec de 38 ans pendant 45 minutes à sa place (bon ok c'est pas n'importe quel mec). Mais c'est dire son niveau.
      Un aussi gros salaire pour tirer des jets de 7m, c'est grand luxe quand même.
      Il a été un top joueur, c'est maintenant un fantôme.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Champs requis *

En direct Voir toutes les brèves
HandNews utilise des cookies sur ce site. Avec votre consentement, nous les exploitons pour mesurer et analyser l'utilisation du site (cookies analytiques) et pour l'adapter à vos intérêts et usages (cookies de personnalisation en fonction de votre navigation et de votre navigateur).